Mardi, 23 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Agenda 2030 : un bilan en demi-teinte avant le Forum politique de haut niveau pour le développement durable

FPHN

9 juillet 2019 - En 2015, 193 pays s’engageaient à mettre en œuvre 17 Objectifs de développement durable. Ce programme de 15 ans, appelé également Agenda 2030 et adopté par l’ensemble des pays européens a pour but de créer un monde plus juste, plus durable, plus pacifique, ne laissant personne de côté.

L’ONU s’apprête aujourd’hui à examiner l’état d’avancement de ce programme lors du Forum politique de haut niveau des Nations Unies pour le développement durable (FPHN) qui se déroule jusqu’au 18 juillet à New York. Le thème retenu pour l’édition 2019 du FPHN est « Donner des moyens d’action aux populations et assurer l’inclusion et l’égalité ». Cette session examinera en profondeur la mise en œuvre de six ODD : ODD 4 (Éducation de qualité), ODD 8 (Travail décent et croissance économique), ODD 10 (Inégalités réduites), ODD 13 (Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique), ODD 16 (Paix, justice et institutions efficaces) et ODD 17 (Partenariats pour la réalisation des objectifs).

Un rapport d’Eurostat, publié le mois dernier, fait le point sur les progrès réalisés en Europe. La publication dresse un tableau mitigé des avancées de l’Union européenne (UE) concernant les objectifs sélectionnés. En effet, les 28 pays membres ont globalement progressé dans l’accomplissement de la plupart des 17 ODD durant les cinq dernières années, améliorant ainsi la qualité de vie de leurs citoyens, mais de façon irrégulière. En outre, en ce qui concerne le changement climatique, le document souligne que le vieux continent n’est plus en mesure d’atteindre ses objectifs de consommation énergétique pour 2020 et risque un déclin de sa biodiversité.

Des progrès significatifs ont été accomplis dans l'UE afin d'améliorer l’accès à l'éducation à tous les niveaux, avec 95,4% des jeunes enfants suivant un enseignement préscolaire. Les améliorations en matière d'apprentissage des adultes ont toutefois été beaucoup plus lentes et le nombre de personnes qui ont de fortes lacunes en lecture, en mathématiques et en sciences a augmenté. En 2015, par exemple, 19,7% des élèves de 15 ans de l'UE ne possédaient pas les compétences de base attendues en lecture.
 
Grâce à la croissance du PIB réel par habitant ainsi qu'à une augmentation continue de l'emploi, l’Union européenne a réalisé de nombreuses avancées dans la réalisation de l’ODD 8. En 2018, 73,2% des 20 à 64 ans avaient un emploi dans l'UE. Toutefois, le rapport démontre que les femmes sont globalement plus inactives économiquement que les hommes, et il souligne également une recrudescence de la précarité au travail.
 
Le rapport constate que les 28 membres doivent œuvrer davantage pour endiguer les inégalités, avec un écart de revenu accru entre les riches et les pauvres en 2017 par rapport à 2012. Le revenu des 20% des ménages les plus riches de l'UE était 5,1 fois plus élevé que celui des 20% les plus pauvres en 2017.
 
Le bilan des mesures prises pour le climat démontre que des progrès ont été réalisés dans des domaines tels que la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui ont diminué de 15,4% entre 2002 et 2017. Dans d'autres domaines, la situation s'est détériorée. La progression de la part des énergies renouvelables dans l'UE, par exemple, a globalement ralenti et la température moyenne à la surface de l'Europe entre 2009-2018 a augmenté de 1,61-1,71 °C par rapport aux niveaux préindustriels.
 
La sécurité a progressé dans l'UE au cours des dernières années, selon les indicateurs de l’ODD 16. Les homicides ont diminué et les dépenses publiques consacrées aux tribunaux ont augmenté, avec 51 milliards d'euros dépensés dans l'UE en 2017. Néanmoins, l’insuffisance de données ne permet pas de dresser un bilan précis des tendances générales pour cet objectif.
 
En dépit des progrès significatifs réalisés en matière de partenariats mondiaux, le document souligne que le bloc doit renforcer sa stabilité économique et assurer l’efficacité de sa gouvernance financière afin de fournir une aide internationale aux pays en développement. La part des taxes environnementales a par exemple diminué depuis le début des années 2000, et la dette publique a quant à elle augmenté.
 
Dans l’ensemble, le rapport d’Eurostat dépeint une situation en demi-teinte dans la réalisation des 17 ODD. En effet, bien que l’Union européenne ait globalement progressé dans la quasitotalité des objectifs des Nations Unies, l’irrégularité des évolutions assombrit le tableau.
 
En marge du FPHN, la France et la Commission européenne organisent le 17 juillet un événement autour des différentes approches mises en place pour lutter contre les inégalités et le changement climatique. Il sera le préambule à la prochaine présidence française du G7, qui aura lieu à Biarritz du 24 au 26 août au cours duquel la France dévoilera ses priorités pour la réalisation des ODD, notamment dans les domaines de la lutte contre les inégalités de genre, l’accès à l’éducation, la réduction des inégalités environnementales ou encore la préservation de la biodiversité et des océans.
 
En 2019, 47 pays présenteront une revue nationale volontaire parmi lesquels trois pays européens : la Croatie, l'Islande et le Royaume-Uni. 
 
Plus d’information 
 
 
 
 
 
 



Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...