Samedi, 20 Octobre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

50 jours pour connaitre l'ONU : paix et sécurité internationales

50 jours.jpg

25 septembre 2018 - L’Organisation des Nations Unies (ONU) a été fondée en 1945 après la Seconde Guerre mondiale dans le but de préserver la paix et la sécurité internationales. Cet objectif, intégré dans la Charte des Nations Unies, reste aujourd'hui encore au cœur du travail des Nations Unies. Le Conseil de sécurité de l’ONU a l’autorité suprême dans ce domaine mais l’Assemblée générale et le Secrétaire général ont également un rôle complémentaire important. L’ONU est active, entre autres, dans le domaine de la prévention des conflits, la consolidation et le maintien de la paix ainsi que dans le domaine de la pacification.

Prévention des conflits

Éviter que des conflits ne se déclenchent ou ne s’embrasent à nouveau est bien sûr une priorité pour l’ONU. La diplomatie préventive est la pierre angulaire du travail de l'ONU en matière de prévention des conflits. Celle-ci met l'accent sur la médiation, la réconciliation et la négociation. En tant que médiateurs neutres, indépendants et impartiaux, les envoyés spéciaux et les représentants du Secrétaire général et des chefs des missions civiles participent activement à la diplomatie préventive dans le monde entier. La présence d’une mission spécialisée joue souvent un rôle important dans la prévention de l'escalade des tensions.

La surveillance est également un élément essentiel pour la prévention de conflits. L’ONU suit l'évolution de plusieurs situations dans le monde afin que le Conseil de sécurité et le Secrétaire général puissent agir en cas de l’apparition d’une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Le Département des affaires politiques des Nations Unies est la principale structure qui soutient ce travail car il fournit des analyses sur les conflits et des missions civiles sont planifiées et suivies sur base de ces dernières.

Consolidation de la paix

La consolidation de la paix vise à réduire le risque de la survenance d'un conflit violent lors de situations sensibles. L’objectif est de renforcer les capacités nationales de prévention de conflits d'un pays et de poser les fondations nécessaires pour une paix et un développement durable. La consolidation de la paix diffère selon le contexte national spécifique de chaque pays, mais celle-ci se concentre généralement sur le renforcement de la sécurité et de la sûreté, la justice, l’administration publique, le dialogue et la réconciliation, les services de première nécessité et la relance économique.

Maintien de la paix : le maintien de la paix et la pacification

La Charte des Nations Unies stipule que les États doivent résoudre leurs différends de manière pacifique et s'abstenir d'utiliser la force. Si tel n'est pas le cas, le Conseil de sécurité peut intervenir. Il peut, entre autres, formuler des recommandations afin de trouver un accord de paix, assurer la médiation entre pays, envoyer des observateurs militaires et mettre en place des missions de maintien de la paix. En vertu du chapitre sept de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité peut, dans le cadre d’une mission de pacification, également imposer des sanctions et autoriser une intervention militaire.

Maintien de la paix

Les missions de maintien de la paix sont mises en place à la demande du Conseil de sécurité et avec le consentement des pays concernés. Initialement, le maintien de la paix était avant tout un modèle militaire qui supervisait un cessez-le-feu et la séparation des forces militaires de différents États membres après un conflit. Le maintien de la paix suit aujourd'hui un modèle beaucoup plus complexe, intégrant des différents éléments et centré sur la coopération entre le personnel militaire, la police et les civils. Il y a actuellement à travers le monde

L'ONU ne possède pas encore sa propre armée. Le personnel militaire et le financement des missions de maintien de la paix proviennent des États membres qui sont disposés à envoyer des troupes ou à faire des contributions financières volontaires. Les soldats détachés, mieux connus sous le nom des Casques bleus de l’ONU, sont déployés sur le terrain pour protéger les civils.

En résumé, les missions de maintien de la paix sont des forces multinationales qui sont impartiales en temps de conflit. Elles ne doivent recourir à la force qu’en dernier ressort, en cas de légitime défense et elles doivent toujours agir avec le consentement du gouvernement du pays où elles sont déployées.

Pacification

Lorsque des pays ne parviennent pas à un accord entre eux, on peut mettre en place une mission de pacification. Le Conseil de sécurité peut alors décider d'imposer des sanctions ou d'envoyer des troupes militaires sans ne plus devoir demander la permission du gouvernement des pays en question.

Le Conseil de sécurité peut en premier lieu imposer une série de sanctions pour arriver à une trêve sans recourir à la force armée. Les sanctions économiques telles que les embargos et le gel des avoirs en sont des exemples. Celles-ci peuvent viser des individus ou des groupes en particulier. Il s'agit de sanctions dites « intelligentes » car elles ne visent pas la population civile.

Lorsque toutes les mesures précitées ont été épuisées et que la situation nécessite une intervention collective, une coalition d'États membres volontaires est créée. Selon le septième chapitre de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité autorise alors cette coalition à « prendre toutes les mesures nécessaires », y compris recourir à une action militaire, afin de rétablir la paix.

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Luttons ensemble pour parvenir à
un monde Faim Zéro

La semaine à l'ONU en 60 secondes
18 octobre 2018

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Joanne Adamson, du Royaume-Uni, Représentante spéciale adjointe à la Mission de l’ONU au Mali (1er octobre 2018)

    Liste complète...