Mercredi, 21 Novembre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L'inactivité met en danger la santé de plus d’1,4 milliard de personnes

jogging.jpg

7 septembre 2018 - Environ une femme sur trois et un homme sur quatre dans le monde continuent à mettre leur santé physique et mentale en danger selon une étude réalisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), publiée mercredi dans la revue The Lancet Global Health.

Cela signifie qu'ils n'ont pas atteint les 150 minutes d'activité physique modérée ou les 75 minutes d'activité physique vigoureuse que l’OMS recommande par semaine. En Europe occidentale par exemple, la Finlande se distingue car les hommes comme les femmes finlandais pratiquent de nombreuses activités sportives tout comme en Russie. Selon le rapport, les Allemands sont parmi les plus paresseux d’Europe, avec entre 40 à 50% d’inactifs, tandis que le nombre d'inactifs est respectivement de 35,7% et 28,4% en Belgique et au Luxembourg.

Une activité physique insuffisante est un facteur de risque accru pour les maladies non transmissibles, ce qui nuit à la santé mentale et à la qualité globale de vie.

« Contrairement à d’autres risques majeurs pour la santé mondiale, les niveaux d'activité physique insuffisante ne diminuent pas, et plus d'un quart des adultes n'atteignent pas les niveaux recommandés pour maintenir une bonne santé » prévient Regina Guthold, l'auteure principale de l'étude de l'OMS en Suisse.

En effet, les résultats révèlent qu’il n’y a pas eu d’amélioration à propos des niveaux mondiaux d’activité physique depuis 2001 et qu’à l'échelle mondiale, une femme sur trois et un homme sur quatre ne sont pas suffisamment actifs pour rester en bonne santé. En outre, les niveaux insuffisants d'activité physique sont deux fois plus élevés dans les pays à revenu élevé que dans les pays à faible revenu, avec une augmentation de 5% dans les pays à revenu élevé entre 2001 et 2016. Au cours de ces 15 ans, l'amélioration des niveaux d'activité physique a très peu progressé et  malheureusement l'objectif global de réduction d’atteindre 10% des niveaux insuffisants d'activité physique d’ici 2025 ne sera pas atteint si ces tendances se maintiennent.

D’autres résultats ont montré qu’en fin 2016 :

  • Dans 55 pays sur 168, plus d’un tiers de la population n’était pas suffisamment active physiquement ;
  • Plus de la moitié des adultes au Koweït, aux Samoa américaines, en Arabie saoudite et en Iraq n’étaient pas suffisamment actifs, tandis que les taux insuffisants étaient de 40% aux États-Unis, de 36% au Royaume-Uni et de14% en Chine ;
  • Seulement 6% des adultes en Ouganda et au Mozambique étaient insuffisamment actifs, les niveaux les plus bas de tous les pays.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Mobile Film Festival
1 mobile, 1 minute, 1 film

news32x32 DblueNominations