Mercredi, 15 Août 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale de la jeunesse : offrons aux jeunes l'espace dont ils ont besoin pour s’épanouir !

un youth envoy edd

10 août 2018 - Le 12 août a été désigné Journée internationale de la jeunesse afin de célébrer le rôle des jeunes en tant que partenaires essentiels du changement. Le besoin d’espaces sécurisés pour les jeunes et le développement de la société n’a jamais été aussi urgent avec 1,8 milliard de jeunes dans le monde, dont 400 millions vivent dans des zones instables ou touchées par des conflits. Il est important pour la société dans son ensemble que les jeunes puissent se sentir en sécurité et s'engager dans des initiatives citoyennes. La jeunesse est une priorité pour les Nations Unies et c’est le thème des« espaces sécurisés pour les jeunes » qui a été retenu cette année pour célébrer cette journée.

Espaces sécurisés : qu’est-ce que c’est ?

Les espaces sécurisés correspondent à des lieux publics ou privés où les jeunes peuvent se réunir, s'engager dans des activités liées à leurs besoins et à leurs intérêts, participer aux processus de prise de décision et s'exprimer librement. Parmi eux, on compte les espaces civiques qui permettent de se prononcer sur des questions de gouvernance, les espaces publics qui offrent la possibilité de faire du sport et activités de loisir mais aussi les espaces numériques qui aident à interagir avec le monde.

Tous ces espaces favorisent le dialogue entre jeunes, l'engagement civique et incarnent le changement. De l’école au lieu de travail en passant par les locaux associatifs, ces divers espaces garantissent le bon développement des jeunes et assurent leur participation dans les processus de prise de décision. Aujourd’hui, des espaces mieux agencés peuvent répondre aux besoins de nombreux jeunes, en particulier ceux qui sont vulnérables à la marginalisation ou à la violence.

Espaces sécurisés : qu’en pensent les jeunes ?

« On nous dit souvent qu'il n'y a pas de place pour les femmes et les jeunes à la table des grandes décisions. Et bien si c'est le cas, je pense que nous avons besoin de tables plus larges ». Jayathma Wickramanayake, Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse.

En tant que plus jeune membre de l'ONU nommé par Antonio Guterres, Jayathma Wickramanayake a consacré une grande partie de son mandat à défendre la nécessité d'inclure les jeunes et les marginalisés dans le processus décisionnel international. Elle a récemment été nommée coprésidente du Global Climate Action Summit.

Et elle n'est pas seule à vouloir changer le monde ; d'autres jeunes contribuent à faire évoluer la société de diverses façons. À 22 ans, Amal Amjahid, sportive belge, a été six fois championne du monde et championne d'Europe de jiu-jitsu. Elle est l’exemple parfait de ce qu'une personne peut accomplir en ayant accès à un espace sécurisé, dans son cas un dojo.  Amal reconnaît l'importance de s'impliquer : « Ces deux médailles d’Or gagnées lors des jeux Mondiaux ne sont pas uniquement les miennes, mais je les dédie à toutes ces femmes qui luttent au quotidien pour un monde meilleur ».

D'autres exemples incluent le fondateur et PDG de l'Ocean Cleanup, Boyan Slat qui travaille actuellement sur un système de nettoyage de la zone de déchets du Pacifique, essayant de résoudre l'un des plus grands problèmes auxquels notre planète est confrontée : la pollution plastique. « Quand on parle des questions environnementales en général la réponse commune est : c'est à la génération de nos enfants de s'en préoccuper. Et bien je suis là ! »

EUandMe, une campagne de communication de la Commission européenne s'adresse aux jeunes innovateurs d'Europe qui attirent l'attention sur des questions importantes auxquelles le monde est confronté. L'un des jeunes Européens présentés dans la campagne est le fondateur de Straw by Straw, qui s'attaque au plastique jetable en créant des pailles faites de foin et d'autres versions réutilisables de produits jetables courants. Ils sont actuellement utilisés aux Pays-Bas et en Belgique dans les cafés et les restaurants.

Si les jeunes ont la possibilité de s'épanouir, ils peuvent faire des choses étonnantes. Les jeunes pourraient avoir les solutions aux problèmes les plus urgents d'aujourd'hui.

La paix, la justice sociale et l'acceptation dépendent toutes de l'influence potentielle des jeunes. Pas dans un avenir lointain. En rendant le monde plus sûr pour les jeunes, nous améliorons le monde pour tous.

Bonne Journée internationale de la jeunesse aux jeunes du monde entier !

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la jeunesse
12 août 2018

Entretien avec Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de maintien de la paix
 

Revue de la semaine à l'ONU
3 août 2018

news32x32 DblueNominations