Jeudi, 16 Août 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Les Schtroumpfs s’engagent à atteindre les Objectifs de développement durable

schroumpf.jpg

8 juin 2018 - En 1958, le belge Pierre Culliford, alias Peyo, dessinait pour la première fois de drôles de petits lutins bleus qui deviendront très vite connus dans le monde entier sous le nom des "Schtroumpfs". Soixante ans plus tard, un village Schtroumpf 2.0 arrive en Belgique à Brussels Expo. Les héros de Peyo accueilleront les visiteurs du 9 juin 2018 au 27 janvier 2019 au Palais 4.

Ce timing n'est pas accidentel. La Belgique avait proclamé l’année 2018 comme «l'année officielle des Schtroumpfs» et le ministère belge des Affaires étrangères avait apporté son soutien à cette déclaration, à travers, entre autres, le soutien de son réseau diplomatique. Au cours des dernières décennies, les personnages bleus de Peyo sont devenus les ambassadeurs les plus authentiques des valeurs positives et de l'humour qui caractérisaient la population belge.

À travers la "Schtroumpfs expérience", les petits et grands peuvent s'immerger dans le monde des Schtroumpfs. Un aspect pédagogique important est également lié à cette expérience. En 2016, les schtroumpfs avaient été choisis par les Nations Unies comme ambassadeurs des 17 Objectifs de développement durable (ODD). Ces objectifs doivent être atteints d'ici 2030 et ont pour mission d’éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous. Ces objectifs forment le fil rouge du contenu pédagogique intégré à la Schtroumpf expérience, ce qui n'est pas illogique. En effet, les Schtroumpfs eux-mêmes représentent diverses valeurs telles que l'honnêteté, le courage, la tolérance, la solidarité et la générosité. « Ces valeurs universelles transcendent les âges, les genres et les cultures, et c’est dans cet esprit que la Schtroumpf Expérience a été imaginée. Elle incite à réfléchir sur le monde actuel au travers des valeurs illustrées par les Schtroumpfs », explique Véronique Culliford, directrice générale d’IMPS et fille de Peyo.

smurf_names_worldwide.jpg

Dix-sept objets disséminés sur l’ensemble du parcours incarnent ces ODD dont, par exemple, un fil à linge pour illustrer l’égalité des genres. Ces objets sont accompagnés de fiches explicatives et de projections. En outre, un dossier pédagogique a été élaboré pour les écoles. Mais cette manière innovatrice d'encourager les jeunes enfants à penser au développement durable ne se limite pas à la Belgique seule. « Puisque la Schtroumpf Expérience est appelée à voyager dans le monde entier, notamment dans des pays où les enfants n’ont pas nécessairement conscience des enjeux planétaires actuels, ce message éducatif revêt une dimension encore plus importante» a déclaré Marcos Viñals Bassols, l'un des développeurs du projet.

Pour la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030, l’implication des jeunes est absolument nécessaire selon Christophe Verhellen du Centre régional d'information des Nations Unies (UNRIC). « Parce qu'ils sont nos futurs dirigeants, nos politiciens, nos chefs d'entreprise et nos formateurs d'opinion. C'est pourquoi une initiative comme la Schtroumpf expérience est une opportunité enrichissante pour initier, de manière ludique, les enfants et aux jeunes aux ODD ».

wasdraad_smurfs.jpg

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la jeunesse
12 août 2018

Entretien avec Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de maintien de la paix
 

Revue de la semaine à l'ONU
3 août 2018

news32x32 DblueNominations