Mardi, 17 Juillet 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Jarah Alhawamdeh, un réfugié palestinien unijambiste gravit l’Everest pour sauver son école UNRWA

Jarah Alhawamdeh jeune réfugié Palestinien à la conquête de l'Everest

19 avril 2018 – Jarah Alhawamdeh, un réfugié palestinien résidant en Jordanie, qui a perdu une de ses jambes suite à un cancer des os, s’est lancé le défi d’atteindre le sommet de l’Everest dans l’espoir de sauver l’éducation en Palestine et UNRWA, l’Office de secours des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens, qui vit actuellement sa plus grave crise financière en presque 70 ans d’histoire. 

Il fait si froid qu'il ne sent plus son visage. Son corps se tord de douleurs. Dans la tente du jeune homme de 22 ans, où il dort la nuit, il fait moins 4 °. Dehors, dans la neige, les températures descendent à moins 13 °. Lors de son ascension, neufs de ses compagnons d'escalade ont dû déjà abandonner ce périple car souffraient de fortes difficultés respiratoires. Pourtant, rien de tout cela ne dissuade le jeune Jarah Alhawamdeh de réaliser son rêve. "Il est incroyablement courageux ", souligne Pasang, l'un des Sherpas qui l'a aidé à organiser ce trek.

Jarah Alhawamdeh première escale

Jarah Alhawamdeh a débuté son ascension le 3 avril et a déjà parcouru environ 17 500 marches. Désormais à plus de 5100 mètres d’altitude, le jeune homme est sur le point d'atteindre son objectif : arriver au camp de base par la face nord du Mont Everest.

Ayant survécu au cancer et s’étant fait amputer d’une jambe alors qu’il n’avait que 15 ans, Jarah Alhawamdeh n’a pas laissé ces événements ruiner sa vie, mais a décidé de se battre. Ce jeune Palestinien s’est ainsi lancé le défi de gravir l’Everest et faire parler de ses exploits pour recueillir des fonds qu’il reversera à son ancienne école de l'UNRWA, al-Jofeh, qui risque de fermer suite aux drastiques coupes budgétaires imposées par l’administration américaine.

Jarah Alhawamdeh bravant le froid et la neige

Deux ans après avoir perdu sa jambe, Jarah Alhawamdeh était déjà un grimpeur accompli et le premier alpiniste palestinien à avoir utiliser un membre artificiel pour escalader le Kilimandjaro. En 2015, il portait un message d'espoir pour les patients atteints de cancer –  en disant que "rien n'est impossible".

Jarah Alhawamdeh MyFirstStep

Suivez la suite de son incroyable parcours avec le hashtag #MyFirstStep sur Twitter, Facebook et Instagram et faites un don sur : https://bit.ly/2JNbpPM

 

onucarrieres

Concours Programme jeunes administrateurs
YPP 2018

Luxembourg
et Monaco participent au concours

Date limite d'inscription :
9 août 2018

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

L’ONU plaide pour des politiques migratoires ancrées dans la réalité

Revue de la semaine à l'ONU
13 juillet 2018

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Hanna Tetteh du Ghana, Directrice générale de l’Office des Nations Unies à Nairobi (13 juillet 2018)

  • Liste complète...