Jeudi, 20 Septembre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Quand le conflit est terminé mais que le sol reste un danger

Sahrawi demining team UN Photo Evan Schneider

4 avril 2018 - Les mines terrestres et autres explosifs dangereux tuent ou blessent des milliers de personnes à travers le monde chaque année. Les vestiges d’explosifs de guerre bloquent l'acheminement de l'aide humanitaire, empêchent les enfants d'aller à l'école, empêchent les agriculteurs de travailler la terre, entravent les efforts de reconstruction et privent les gens de leurs moyens de subsistance.

Localiser, enlever et détruire les explosifs dangereux sauve des vies et est une condition préalable à l'action humanitaire.

« J'exhorte tous les gouvernements à fournir un soutien politique et financier pour permettre à l'action antimines de se poursuivre, partout où elle est nécessaire », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres dans son message vidéo à l'occasion de la Journée internationale pour la sensibilisation aux dangers des mines, célébrée le 4 avril. « Dans le monde instable qui est le nôtre, l'action antimines représente un pas concret vers la paix », ajoute-t-il.

L'UNMAS, le Service de la lutte antimines de l'ONU, s’efforce depuis 20 ans à protéger les civils, les casques bleus et les travailleurs humanitaires de la menace des explosifs dangereux en les localisant pour les détruire.

Souvent œuvre des démineurs, la recherche des mines peut aussi être confiée à  une créature bien plus petite mais efficace, le rat. Surnommés « HeroRATs » par l'ONG belge Apopo, des rats géants africains, à l’odorat très développé sont dressés pour repérer les mines très rapidement sans les faire exploser grâce à leur poids très léger.  Cela fait d’eux des alliés parfaits pour faciliter la détection terrestre. Un rat peut déblayer une surface de 200m2 en une heure, alors qu'un démineur humain aurait besoin de 2 semaines pour faire le même travail.

 « Trouvons un moyen de travailler ensemble, pour éradiquer ce fléau mortel de la guerre et atteindre notre objectif de nous libérer de ces menaces d'ici 2025 », a estimé, l'acteur britannique Daniel Craig, Mandataire mondial des Nations Unies pour l'élimination des mines et engins explosifs, dans un message vidéo.

 

Plus d'information :

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

18 00066f UNGA 73 iSeek F

Les priorités du mandat de la nouvelle Présidente de l’Assemblée générale

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Armida Salsiah Alisjahbana, de l’Indonésie, Secrétaire exécutive de la CESAP (13 septembre 2018)

  • Le Secrétaire général nomme Nicholas Haysom, de l’Afrique du Sud, Représentant spécial pour la Somalie et Chef de la MANUSOM (12 septembre 2018)

    Liste complète...