Mercredi, 24 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

La biodiversité menacée par le recul mondial des forêts primaires

forest day un ukraine

21 mars 2018 - Or vert, trésor national, poumons de la Terre - les forêts portent de nombreux noms qui témoignent de leur importance pour l'humanité et la vie sur notre planète. Pourtant, malgré leur importance vitale, les forêts du monde entier sont de plus en plus menacées et mises sous pression par les activités humaines.

La Journée internationale des forêts, célébrée ce 21 mars, est l’occasion de souligner le rôle crucial des arbres et régions boisées et des nombreux services qu’ils nous rendent. 

Bien que le taux mondial de déforestation ait ralenti d'environ 50 % au cours des 25 dernières années, la superficie des forêts continue de décliner rapidement avec l’équivalent de la superficie du Danemark qui disparaît chaque année selon les estimations de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture).

En cause, en Amérique centrale et méridionale, les forêts pluviales sont brûlées afin de faire de la place pour l'élevage du bétail. De vastes étendues de forêts sont également abattues pour faire place à des plantations où l'on cultive des cultures qui ont une grande valeur économique comme l'huile de palme, la canne à sucre ou encore le café.

Les conséquences de ce type d'agriculture dites "culture sur brûlis" sont dévastatrices. Bien que la forêt tropicale humide soit formée d’une végétation riche, elle se développe souvent sur un sol très pauvre en humus et est donc peu fertile. Les forêts tropicales ne peuvent ainsi pas soutenir longtemps le régime rapide et productiviste des cultures et du bétail, de sorte que les agriculteurs doivent abattre continuellement d’autres arbres pour installer de nouvelles plantations et pâturages. Or, l’abattage des arbres à grande échelle ont pour effet de modifier le sol tel que tout développement d’une nouvelle forêt est difficilement envisageable.  

Les arbres sont également abattus pour être utilisés comme matière première dans la fabrication de meubles et objets en tout genre, ainsi que pour l'extraction de minéraux et de métaux rares ou encore pour l’exploitation de nouveaux gisements de pétrole. Et, à mesure que l'urbanisation s'intensifie, les forêts sont également abattues pour construire des logements.

Les forêts, qui recouvrent 30% de la surface de la planète, sont pourtant indispensables à la vie sur Terre et sont un refuge pour près de 80% de la faune et de la flore terrestre. Or, lorsque les forêts sont perdues, la biodiversité disparaît elle aussi, ainsi que les hommes qui y habitent. En outre, quelque 70 millions d'autochtones dans le monde dépendent presque entièrement des forêts.

Cependant, la conservation des forêts ne concerne pas seulement les zones rurales ou isolées. Les villes et les zones urbaines ont également un rôle important à jouer dans la promotion d'un environnement plus vert et plus propre.

C'est pourquoi, cette année, la Journée internationale des forêts a pour thème « forêts et villes durables ».

Les arbres en ville contribuent eux aussi à atténuer les effets de la pollution et du changement climatique : ils stockent le carbone, éliminent les polluants nocifs de l'air et aident à réguler la température de l'air dans les zones urbaines, ce qui peut réduire considérablement les besoins en chauffage et en climatisation.

Les espaces verts urbains contribuent à rendre les villes aussi plus vivantes et plus vivables : ils encouragent des modes de vie sains et ont un effet positif sur le bien-être mental et physique des personnes.

Cette rupture constante, entre défis environnementaux et développement économique, est au centre des préoccupations des Nations Unies, dont les 193 membres se sont engagés à réaliser les 17 objectifs de développement durable pour 2030. Or, ces objectifs exigent des forêts saines et des écosystèmes équilibrés car tant que les forêts seront menacées, toute vie sur terre sera menacée.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...