Mercredi, 23 Octobre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Ciné-ONU : The Last Animals, l’inexorable disparition des éléphants et des rhinocéros

The Last Animals movie poster

2 mars 2018 – Ciné-ONU, en partenariat avec le Cinéma Galeries de Bruxelles, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et le Programme des Nations Unies pour l’environnement, a organisé la projection du film-documentaire « The Last Animals » de Kate Brooks, ce mercredi 28 février.  Le film raconte l’histoire inspirante de personnes – écologistes, gardes forestiers et scientifiques -  luttant au péril de leur vie contre les braconniers et les réseaux criminels pour protéger les derniers éléphants et rhinocéros d’Afrique.

La projection a été précédée d’un Facebook Live en présence de Kate Brooks, photojournaliste freelance et directrice du film « The Last Animals » et de Caroline Petit, directrice adjointe de UNRIC.

facebook live unric cineonu caroline petit kate brooks 1

Des profondeurs d'Afrique jusqu’aux coulisses des marchés asiatiques en passant par les Etats-Unis, le film jette un regard critique sur la situation des rhinocéros et des éléphants d’Afrique, dont les populations sont décimées. Alors que le nombre de Rhinocéros blanc du Nord approche du zéro (encore trois dans le monde), le film sert de puissant plaidoyer en faveur des espèces en voie d'extinction, cherchant à porter les droits des animaux à l'attention du grand public.

Encouragés par l’appât du gain et soutenus par de puissantes organisations criminelles étrangères, les braconniers n’hésitent pas à opérer dans des réserves naturelles protégées et parcs nationaux, et affronter les gardes forestiers de ces espaces, pour récupérer des cornes de rhinocéros et des éléphants. Biens plus prisés que l’or ou la cocaïne sur le marché noir selon WWF, les cornes de rhinocéros réduites en poudre sont très appréciées en Chine, en Inde, en Corée du Sud ou encore au Vietnam, où les habitants leur attribuent des vertus médicales pas encore prouvées scientifiquement. De même, pour l’ivoire qui se retrouvent sur les marchés sous différentes formes : cannes, trophées ou encore bijoux. Le film dresse ainsi un constat alarmant sur la disparition de ces espèces, un cas qui ne demeure pas propre aux éléphants et aux rhinocéros car une multitude d’autres espèces parmi les plus connues, comme les grands félins, mis en lumière cette année lors de la journée mondiale de la vie sauvage, ce 3 mars, subissent le même sort.

speaker panel chantal marijnisssen 2

La projection a ensuite été suivie d'une conversation-débat avec les invités, Kate Brooks directrice du film), Chantal Marijnissen (Chef d’unité « Environnement, ressources naturelles et eau » de la Commission européenne), Thierry Lucas (Coordinateur chez l’ONU Environnement), et Caroline Petit (directrice adjointe chez UNRIC), modératrice du débat.

Kate Brooks a été la première à prendre la parole pour expliquer l’inspiration derrière son œuvre. « Alors que j’étais en mission au Kenya, des éléphants ont défilé devant mon objectif, me rappelant que parmi toutes les destructions humaines dont j'avais été témoin et que j’avais photographiées, il y avait encore une sorte d'ordre naturel, et que d’autres créatures partageaient avec nous cette terre ». De cette rencontre, Kate Brooks s’est passionnée pour la protection des animaux, ce qui l’a amenée à filmer, une autre sorte de guerre, en compagnie de scientifiques, gardes forestiers et militaires de parcs naturels, qui risquent leur vie pour protéger des espèces en voie de disparition.  

speaker panel thierry lucas the last animals cineonu 3

La parole a ensuite été donnée à Chantal Marijnissen qui a déclaré qu’il existait « un lien évident entre le trafic d'espèces sauvages, la criminalité internationale et le terrorisme » et a insisté sur l'objectif de l'Union européenne de « considérer les parcs comme des zones pacifiques pour tous, car en protégeant les zones, nous protégeons également les populations ».

Une idée reprise par Thierry Lucas qui a souligné que « quatre défenseurs de l'environnement étaient tués chaque jour dans le monde » et qu’il était donc important de faire partager ce documentaire autour de nous.

A cela, Kate Brooks a ajouté qu’il n'y avait pas « une seule solution », l'enseignement et la défense des droits des animaux sont « extrêmement importants » mais avoir des lois est encore plus « essentiel ». « Nous avons besoin de lois qui reconnaissent clairement les crimes environnementaux comme étant des crimes graves », a-t-elle précisé.

En réponse à quoi, Thierry Lucas a affirmé que « cette question de justice était une priorité » et que l’ONU formait les jeunes pour mieux comprendre « ces questions environnementales et animales ».  Enfin, Chantal Marijnissen a évoqué le besoin d’une approche collective avec « Interpol et les pays consommateurs - comme la Chine et l'Inde » pour résoudre le problème.

En guise de conclusion, M. Lucas a invité les spectateurs à « saisir l’occasion » de la Journée mondiale de la vie sauvage « pour accroître la visibilité du sujet de la biodiversité sur les réseaux sociaux » car « lorsqu'une espèce est éteinte, c'est pour toujours ».

 

  • Pour en savoir plus sur le film et participer à des manifestations, événements publics ou campagnes de dons pour The Last Animal, cliquez-ici
  • Abonnez-vous à nos pages Facebook et Twitter pour ne plus rater aucunes séances #Ciné-ONU !

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • ​​​​​​​​​Le Secrétaire général fait de Mamoudou Diallo, de la Guinée, son Représentant spécial adjoint au Bureau pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (14 octobre 2019)

  • Helen La Lime, des États-Unis, est nommée Représentante spéciale pour Haïti et Chef du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) (14 octobre 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Fatoumata Ndiaye du Sénégal à la tête du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) (11 octobre 2019)

    Liste complète...