Dimanche, 17 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

La violence à l’encontre des enfants nous concerne tous

agenda 2030 end violence solutions summit

14 février 2018 – Au moins un enfant sur deux dans le monde a déjà été victime de violence au cours de sa vie et 15 millions de filles âgées de 15 à 19 ans ont subi des abus sexuels.

Le gouvernement suédois accueille actuellement à Stockholm une conférence de haut niveau sur la violence à l’encontre des enfants, intitulée « Premier Programme à l’horizon 2030 pour les enfants : le Sommet des solutions pour mettre un terme à la violence ». Des hauts représentants des Nations Unies, des ministres de 75 pays, des délégués de la jeunesse, des membres de la société civile, du monde universitaire et du secteur privé sont réunis pour partager leurs bonnes pratiques, leurs expériences et solutions pour mettre fin à la violence à l’encontre des enfants.

« La violence à l’encontre des enfants nous concerne tous », a souligné la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohamed, dans son discours d’ouverture de la conférence. La police, la santé, la justice, la protection sociale et le secteur privé doivent travailler tous ensemble pour prévenir et répondre à la violence. L'influence des compagnies et des entreprises », a-t-elle ajouté « peut être énorme, en particulier lorsqu'il s'agit de lutter contre le travail des enfants, l'exploitation et la maltraitance. »

Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, s'est inspiré de son expérience personnelle dans son allocution. « Au fil du temps, nous avons maintes fois échoué, laissant les enfants dans des familles violentes ou dans de mauvaises familles d'accueil. Mais nous avons également réussi à offrir à de nombreux enfants un avenir meilleur et plus prometteur qu'ils ne l’auraient cru possible », a déclaré le Ministre Löfven. « Je le sais parce que j'étais l’un de ces enfants. Quand ma mère n'a plus pu prendre soin de moi, la société est intervenue et j'ai eu l'occasion d’emménager dans une famille d'accueil aimante, j'ai pu grandir en sécurité et heureux, ce qui me permet d’être devant vous aujourd'hui. »

Dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, les dirigeants du monde se sont engagés à atteindre les 17 Objectifs de développement durable, l'un d'entre eux étant d’atteindre les droits de l'homme pour tous, avec en particulier la cible n°16.2 qui a pour objectif de prévenir et à mettre fin à la violence et à l'exploitation des filles et des garçons dans le monde entier.

« Il y a un lien évident entre l'égalité des sexes, la violence contre les femmes et la violence à l'égard des enfants », a déclaré la Ministre suédoise de l'enfance, des personnes âgées et de l'égalité des sexes, Åsa Regnér. « La violence contre les femmes engendre un facteur de risque élevé de violence corporelle à l’égard des enfants. »

La Suède a été le premier pays au monde à interdire en 1979 les châtiments corporels infligés aux enfants. La violence familiale, la violence conjugale, n'est toutefois qu'une pièce d'un grand puzzle. On estime qu'entre 250 000 et 300 000 enfants servent dans des conflits armés à travers le monde.

« Les enfants sont devenus le combustible qui alimente les conflits de longues durée », a déclaré Virginia Gamba, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés. « Mais les plans d'action produisent des résultats viables, et des changements sont en train de se produire. Notre travail doit inclure la prévention des conflits. La violence est évitable. On peut le faire. »

En juillet 2016, le Partenariat mondial pour mettre fin à la violence contre les enfants a été lancé pour provoquer une prise de conscience. Il s'agit d'une initiative conjointe de gouvernements, de l'UNICEF, de l'OMS et de diverses parties prenantes qui vise à soutenir la réalisation des Objectifs de développement durable, en particulier la cible 16.2

Plus d’information :

Retransmission en direct de la conférence (jusqu’au 15 février)

INSPIRE : sept stratégies pour mettre fin à la violence à l'encontre des enfants, OMS

Rapport « Premier Programme à l’horizon 2030 pour les enfants : le Sommet des solutions pour mettre un terme à la violence ».

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations