Mercredi, 17 Octobre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

One Planet Summit : investir dans l’économie verte pour éviter un futur bien sombre

One Planet Summit SG

13 décembre 2017 - « Ceux qui ne feront pas le pari d’une économie verte, se préparent à un avenir bien sombre », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans son allocation d’ouverture lors du One Planet Summit, qui s’est tenu le 12 décembre à Paris.

Devant plus d’une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement, le Secrétaire général de l’ONU et le président français Emmanuel Macron, ont tous deux fait le même constat « la bataille du climat n’est pas gagnée ».

« L’âge de pierre ne s’est pas achevé parce qu’il y avait une pénurie de pierres », a rappelé M Guterres, appelant à tourner la page de l’ère des énergies fossiles, même s’il reste des réserves de pétrole et de charbon.

L’objectif de ce sommet, organisé conjointement par la présidence française, l’ONU et la Banque Mondiale avait pour but de mobiliser les fonds nécessaires à la lutte contre le changement climatique.

Le président du groupe de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, a annoncé que son institution ne financerait plus les projets liés à l’industrie du charbon et du pétrole à partir de 2019. Une première pour une banque multilatérale.

La Commission européenne mobilisera 318 millions de dollars pour aider les pays en développement à s’adapter aux changements climatiques. L’Elysée a annoncé une hausse de 1,2 à 1,5 milliard d’euros par an d’ici 2020, pour l’adaptation des pays les plus vulnérables au changement climatique.  

Le Secrétaire général de l’ONU a exhorté les pays riches à mobiliser les 100 milliards de dollars par an promis jusqu’en 2020 à l’intention des pays en développement. « Les pays en développement ne sont pas responsables du problème auquel ils ont à faire face, et ce n’est donc que justice que les pays développés les aident à mener ce combat », a indiqué M. Guterres.

Près de 240 entreprises se sont engagées à améliorer leur prise en compte du risque climatique dans leurs activités. Parmi elles, 20 des plus importantes banques et 80 % des gestionnaires d’actifs, comme HSBC ou l’assureur AXA. La banque néerlandaise ING s’est engagée à « accélérer la baisse » des financements alloués aux centrales à charbon.

Le président Macron, qui souhaite que ce sommet ait lieu chaque année, en France ou ailleurs pour évaluer les engagements et leurs mises en œuvre, a annoncé qu’un site internet « One Planet » sera mis en ligne pour que chacun puisse y référencer ses actions ; et que « chacun puisse vérifier que les engagements sont tenus ».

 

Pour plus d’information

  • Discours du Secrétaire général de l'ONU

  • Fiche d’information de la Bibliothèque d'UNRIC sur le changement climatique

  • Vidéo : une révolution est en cours - Le One Planet Summit

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Message du Secrétaire général
Journée mondiale de l'alimentation
16 octobre 2018

Un monde Faim Zéro est possible
si nous travaillons ensemble

La semaine à l'ONU en 60 secondes
18 octobre 2018

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Joanne Adamson, du Royaume-Uni, Représentante spéciale adjointe à la Mission de l’ONU au Mali (1er octobre 2018)

    Liste complète...