Jeudi, 21 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

« La traite d’êtres humains est à la fois une activité lucrative et un grave crime »

Crédit : Photo ONU/Martine Perret

30 juillet 2017 – Chaque pays du monde est touché par la traite d’êtres humains, en tant que pays d’origine, de transit ou de destination des victimes. Il s’agit d’une des violations les plus graves des droits de l’homme qui génère d’importants profits pour les trafiquants qui achètent et exploitent des êtres humains par la force, la fraude ou le mensonge. Afin de faire toute la lumière sur cette grave violation des droits de l’homme, les Nations Unies ont fait du 30 juillet la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains.

La traite d’êtres humains est un crime qui peut prendre différentes formes telles que le travail domestique, la prostitution, le travail des enfants, la mendicité forcée ou encore le prélèvement d’organes. De nos jours, des millions de personnes dans le monde sont victimes de la traite d’êtres humains, bien que leur nombre exact demeure inconnu. Selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les enfants représentent près d’un tiers du trafic d’êtres humains et 79% des victimes sont des femmes et des filles.

Ces dernières années des changements ont cependant été observés puisqu’une proportion grandissante d’hommes font maintenant partie des victimes de la traite d’êtres humains. La part des victimes de trafics pour travail forcé a également augmenté. Environ 4 victimes sur 10 détectées entre 2012 et 2014 ont été victimes de travail forcé, et 63% d’entre elles étaient des hommes.

« La traite d’êtres humains est à la fois une activité lucrative et un grave crime », explique Dr James Cockayne, Chef de Bureau à l’Université des Nations Unies (UNU) et auteur d’un rapport cherchant à rompre les chaines financières de la traite d’êtres humains. Il s’agit d’une des activités illicites les plus lucratives en Europe qui rapporterait aux groupes criminels 3 milliards de dollars par an environ. Afin de briser les flux financiers qui profitent à ce crime, l’UNU a rédigé un rapport intitulé “25 Keys to Unlock the Financial Chains of Human Trafficking and Modern Slavery” (ndlr : 25 clés pour déverrouiller les chaines financières de la traite d’êtres humains et l’esclavage moderne), qui présente 25 mesures concrètes par lesquelles le secteur financier peut rompre tout lien avec ce crime honteux.

Dr. Cockayne ajoute que « environ 45,8 millions de personnes sont réduites en esclavage au jour d’aujourd’hui. Les effets ne doivent pas uniquement être mesurés en termes de dollars. Ces chiffres cachent l’histoire de véritables personnes, la plupart d’entre elles étant des femmes et filles aux mains de groupes criminels et terroristes qui les exploitent. En manipulant les recettes de ces crimes, les banques et autres institutions financières vont à l’encontre de la lutte contre le blanchiment d’argent et des lois interdisant le financement du terrorisme. Rompre les flux financiers associés à ces crimes permettra de mieux prévenir les crimes futurs et d’améliorer la vie des victimes. »

Face à l’urgence de la crise migratoire, ONUDC a choisi le thème suivant pour 2017 : « Agir pour protéger et aider les victimes de la traite ».  Celui-ci met en évidence les conséquences multiples que font peser les conflits et les catastrophes naturelles sur les risques de trafic d'êtres humains. Enfin, cette Journée mettra également en exergue le fait que de nombreuses victimes ne sont pas identifiées en tant que telles et, dès lors, n'ont pas accès à une aide ou à une protection.

Pour en savoir plus sur la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains, cliquez ici

Pour plus d’informations sur la traite d’êtres humains : ONUDC, IOM, OIT

Sur les réseaux sociaux, suivez #HumanTrafficking et #EndHumanTrafficking

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations