Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Plusieurs langues, un même monde

Crédit Photo Nicholas Bloom

26 juillet 2017 - Imaginez-vous visiter un pays où vous ne parlez pas la langue. Les tâches du quotidien que vous pouviez effectuer très facilement dans votre pays deviennent tout d’un coup très difficiles – vous ne pouvez pas communiquer avec les locaux ni demander votre chemin lorsque vous êtes perdus. Vous ne pouvez pas non plus commander votre boisson préférée au bar, ni lire le menu au restaurant. Vous êtes constamment à la recherche de quelqu’un qui parle la même langue que vous afin de pouvoir communiquer.

Voyager fait partie de ces expériences qui vous font réaliser le rôle crucial que jouent les langues dans nos sociétés. Connaître la langue d’un pays vous permet de vous intégrer et de partager la culture locale.

Le Concours 2017 « Plusieurs langues, un même monde » a proposé aux étudiants du monde entier de relever le défi de rédiger un essai dans l'une des six langues officielles des Nations Unies, à condition que la langue sélectionnée ne soit pas la langue maternelle du participant ni sa première langue d’enseignement.

L’année 2017 marque la quatrième année de ce concours d’écriture, parrainé par ELS Educational Services et l’initiative «  Impact universitaire » (UNAI) des Nations Unies. Cette année, les rédactions portaient sur la citoyenneté mondiale et la compréhension culturelle ainsi que sur le rôle du multilinguisme dans leur promotion. Sur plus de 6000 participants provenant de 170 pays du monde entier, les 60 vainqueurs ont eu la chance de remporter un voyage tous frais payés à Boston et à New York afin de participer au Forum mondial de la jeunesse et de prendre la parole aux Nations Unies à New York.

Crédit Photo unmultimedia

Trois Français figurent parmi les vainqueurs de cette 4ème édition. Indira Boutier est l’une d’entre elles. Après avoir vécu dans différentes villes tout autour du globe, elle est actuellement étudiante à l’Université d’Aix-Marseille en droit. Se sentant citoyenne du monde, elle s’est retrouvée dans l’esprit du concours. Tout comme Clara Mayerl, l’autre gagnante française pour la langue anglaise. D’origine rwandaise et yéménite par sa mère, et autrichienne par son père, elle se dit « originaire de partout et de nulle part à la fois. » Adrian Canaan, le troisième vainqueur français, voulait aussi se rapprocher de ses origines en participant à ce concours. Sa mère étant née au Liban, il a choisi de s’exprimer en arabe, langue qu’il a commencé à apprendre il y a deux ans lors de ses études au Campus Moyen-Orient Méditerranée de Sciences Po.

Le Département de l’information a organisé une cérémonie pour les 60 lauréats dans la salle de l’Assemblée générale. C’est dans les six langues officielles de l’ONU que les étudiants ont fait des présentations sur la réalisation des Objectifs de développement durable.

Retrouvez la manifestation diffusée sur internet ici lien et rejoignez la conversation sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MLOW2017.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...