Dimanche, 21 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L’insécurité, la crise économique, les abus et l’exploitation en Libye poussent les réfugiés et les migrants à fuir vers l’Europe

Flyktingar Medelhavet UNHCR Italien 2017

3 juillet 2017 – Une étude sur les flux de réfugiés et migrants réalisée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a révélé qu’environ la moitié des personnes qui se rendent en Libye pensent y trouver un emploi. Toutefois, elles finissent toujours par fuir vers l’Europe, en passant généralement par l’Italie, pour échapper à une insécurité potentiellement mortelle, à l’instabilité, aux conditions économiques difficiles ainsi qu’à l’exploitation et aux abus généralisés.

« Ce qui est en train de se passer sous nos yeux en Italie est une véritable tragédie. La semaine dernière, 12 600 migrants et réfugiés sont arrivés sur les côtes italiennes et au moins 2030 ont perdu la vie en Méditerranée depuis le début de l’année », s’inquiète Filippo Grandi, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, réclamant plus de solidarité avec l’Italie.

Ces dernières années ont été marquées par une augmentation du nombre de personnes qui rejoignent le sud de l’Europe en traversant la Méditerranée depuis l’Afrique du Nord. Depuis le début de 2017, 83 650 personnes ont rejoint l’Italie par la mer, soit 20% de plus que l’an dernier à la même période. Parmi les trois routes principales empruntées par les réfugiés et migrants pour rejoindre l’Europe, celle allant de la Libye vers l’Italie est la plus fréquente, mais également la plus meurtrière.

Les ressortissants étrangers rejoignent la Libye dans le contexte de flux migratoires mixtes où des personnes d’origines diverses et ayant des motivations différentes empruntent les mêmes itinéraires, souvent avec l’aide de passeurs et de gangs criminels sans scrupules. Il s’agit de réfugiés, de demandeurs d’asile, de migrants économiques, de mineurs non accompagnés, de migrants environnementaux, de victimes de la traite d’êtres humains et des migrants bloqués dans le pays, entre autres. 

La position stratégique de la Libye, les conflits et l’instabilité qui y règnent ont contribué à faire du pays un lieu où le trafic d’êtres humains et les réseaux criminels fleurissent. A cela s’ajoutent la faillite du système de justice et l’impunité ambiante qui ont conduit de nombreux groupes armés et criminels à exploiter et abuser des réfugiés et migrants.

« Nous ne sommes qu’au début de l’été, sans action collective rapide, les tragédies en mer ne feront qu’augmenter », a alerté Mr Grandi.

Fiche d’information de la Bibliothèque d’UNRIC sur la migration

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...