Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L'ONU et les ONG appellent à un financement plus important pour les réfugiés syriens

syrian refugees unhcr janvier 2017

25 janvier 2017 - Le nombre de réfugiés syriens ne cesse d’augmenter, leurs besoins aussi ! Les agences des Nations Unies et les ONG partenaires ont donc lancé un appel de fonds pour un montant de 4,63 milliards de dollars afin de répondre au mieux à leurs besoins et pour soutenir les communautés des pays voisins qui les accueillent.

L'ONU et plus de 240 partenaires ont officiellement lancé le Plan régional pour les réfugiés et la résilience (3RP) pour 2017 et 2018. Ce plan vise à aider plus de 4,7 millions de réfugiés syriens et 4,4 millions de personnes parmi les communautés d’accueil en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Irak et en Égypte. Selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la Turquie accueille environ 45 pour cent de tous les réfugiés syriens dans la région, c’est-à-dire quelques 1 855 055 réfugiés. Le Liban est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés par rapport au nombre d’habitant.

En plus des 3,4 milliards de dollars nécessaires par les Nations Unies pour répondre aux besoins humanitaires de 13,5 millions de personnes en Syrie cette année, il faudra ajouter les fonds nécessaires pour mener à bien le 3RP.

La Conférence d'Helsinki sur le soutien des Syriens et de la région, organisée par la Finlande, met l'accent sur les priorités humanitaires clés : sauver des vies, protéger et renforcer la résilience. La grande majorité des réfugiés syriens vivent en dessous du seuil de pauvreté et luttent quotidiennement pour se procurer des biens essentiels tels que nourriture, pour payer leur loyer et leurs soins de santé.

« Les civils sont sans cesse ciblés dans des attaques brutales, voyant leur droits fondamentaux d’assistance et de services bafoués », a expliqué Stephen O’Brien, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence.

Une question de vie ou de mort

Sur 10 personnes dans le besoin, 7 sont des femmes et des enfants. La moitié des enfants réfugiés ne sont pas scolarisés. Et avec l'hiver, la réponse aux besoins humanitaires est tout simplement une question de vie ou de mort.

"Les réfugiés syriens et les communautés d'accueil ont plus que jamais besoin de notre soutien ", a déclaré Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. «La communauté internationale doit envoyer un message clair montrant son appui et montrant qu’elle apportera le soutien nécessaire».

"Alors que des millions de personnes ont fui la Syrie, nous avons constaté une générosité et une solidarité extraordinaires de la part des pays et des communautés d'accueil" a déclaré Helen Clark, administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...