Samedi, 20 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Croisée des chemins pour la République centrafricaine

CAR Conférencei

17 novembre 2016 - Une contribution de plus de € 2 milliards pour la reconstruction et la consolidation de la paix en République centrafricaine a été annoncée lors d'une conférence rassemblant des donneurs de haut niveau à Bruxelles hier. Le don de l'Union européenne s'élève à € 409 millions et celui des États membres de l'UE à € 298 millions. La conférence rassemblait plus de 80 pays, organisations et agences internationales.

Ces promesses de dons ont été allouées au Plan national pour la reconstruction et la consolidation de la paix des autorités centrafricaines.

La réalisation de ce plan s'est faite en collaboration avec les Nations Unies, l'Union européenne et la Banque mondiale. Son succès dépend essentiellement de l'aide financière que la conférence parviendra à garantir.

Le Vice-secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, un des intervenants essentiels de cette conférence, s'est récemment rendu deux jours dans ce pays ravagé par le conflit. « Moins de trois ans auparavant, le pays était au bord de la destruction », a-t-il déclaré. « J'ai vu un pays faisant face à des défis énormes, mais également un pays avec un énorme potentiel ainsi qu'un engagement politique intense. »

Avec 40 % de la population en besoin d’aide humanitaire, le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra a assuré qu'il ne laisserait pas tomber son peuple ni la communauté internationale. « Le nombres de personnes présentes aujourd'hui montrent que vous croyez au potentiel de mon pays. C'est difficile, mais ce n'est pas une cause perdue », a-t-il déclaré. « Il est temps d'agir et nous avons besoin de votre aide ».

Les adolescents et les jeunes représentent 48,8 % de la population et sont très touchés par la crise politique et militaire. Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), a organisé un événement en marge de la conférence dédié à la contribution des jeunes. Cet événement rassemblait des représentants de la société civile, des communautés religieuses et des femmes. Ces dernières ont souligné un besoin de sécurité, car les filles et les femmes ont particulièrement souffert lorsque l'insécurité régnait.

« J'ai trouvé un pays avec un énorme potentiel, un pays avec beaucoup de vitalité et de dynamisme », a souligné Jan Eliasson, insistant sur le fait qu'il avait été impressionné par les importantes ressources humaines et matérielles disponibles en Centrafrique. Ses espoirs pour l'avenir du pays, sa réconciliation et son potentiel économique ont été réitérés par la Vice-présidente de la Commission européenne, Kristalina Georgieva, qui a conclu la conférence avec le Président Touadéra : « Le peuple de ce pays n'a aucune raison d'être pauvre. »

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...