Jeudi, 18 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Les inquiétudes climatiques inspirent le cinéma belge

SAMUEL IN THE CLOUDS

11 novembre 2016 – En Bolivie, la fonte des glaciers atteint un niveau historique. Samuel, ancien opérateur d’ascenseur à la montagne, jette un regard sur le toit du monde de derrière sa fenêtre. Sa famille vit et travaille dans ces montagnes enneigées depuis des générations. Alors que les scientifiques mesurent et évaluent les conséquences des changements climatiques, Samuel honore les esprits ancestraux de la montagne. C’est l’histoire de Samuel in the Clouds.

Le climat et ses changements récents inquiètent. Depuis des années, Pieter Van Eecke, le réalisateur de ce film projeté au Parlement flamand à Bruxelles, partage ces inquiétudes et a tenté de les retraduire sur grand écran le plus humainement possible.

Afin de célébrer l’entrée en vigueur historique de l’Accord de Paris le 4 novembre 2016, Ciné-ONU s’est associé avec le gouvernement flamand pour partager l’histoire de Samuel. Cette collaboration a permis d’offrir un beau moment de cinéma pour les défenseurs de l’environnement et les amateurs du concept Ciné-ONU.

SAMUEL IN THE CLOUDS 1

Cette rencontre avec l’univers de Samuel a également permis de lancer le débat sur la question du climat en Europe. Une séance de questions-réponses modérée par Cristina Gallach, Secrétaire générale adjointe à la communication et à l’information de l’ONU a ouvert une fenêtre sur les problèmes climatiques en Europe et ailleurs. Pour répondre aux questions du public, plusieurs panélistes étaient présents : Pieter van Eecke, réalisateur du film, Victor Dries, conseiller environnemental auprès du cabinet de Liesbeth Homans et vice-président du gouvernement flamand et Thierry Lucas, représentant européen du PNUE.

Thierry Lucas a ouvert le bal en affirmant que « pour Samuel et beaucoup d’autres personnes, l’avenir prend une tournure tout autre que celle prévue ». Il a également attiré l’attention de l’audience sur le lien unissant les changements climatiques et les conflits. « Entre 2006 et 2010, des sécheresses consécutives ont touché la Syrie en raison du changement climatique. Les terres cultivables ne l’étaient plus, ce qui a obligé 1,5 million d’agriculteurs à s’installer dans les villes déjà bondées. Ce phénomène de migration n’a fait qu’accroître l’agitation sociale et l’instabilité de la région. »

Selon le représentant du PNUE, l’avenir sera complètement différent du passé. Toutefois, l’Accord de Paris est synonyme d’espoir. « Il est possible de lutter contre les changements climatiques au niveau mondial si les stimuli sont assez efficaces et si un nombre suffisant de ressources est alloué aux énergies renouvelables ».

Le message prédominant de cette soirée est le refus mondial de faire face au changement climatique. Victor Dries s’est adressé à tous les acteurs de la société en affirmant « qu’il est nécessaire de modifier notre comportement quotidien. En plus de cela, les interactions entre les Etats sont essentielles, particulièrement dans le contexte du partage des connaissances. Il faut agir au niveau local et partager à l’échelle mondiale ».

SAMUEL IN THE CLOUDS 2

« La mobilisation de la société civile a été décisive dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Bien que nous ne sommes qu’au début d’un long périple, c’est un moment positif et historique pour le climat », a conclu Cristina Gallach, concluant une soirée placée sous le signe de l’espoir.

Si vous souhaitez consulter le programme de la soirée ou si vous désirez voir plus de photos de l’événement, cliquez ici

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...