Jeudi, 18 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Les routes de la migration, routes à hauts risques

Artcile a pub 1

18 octobre 2016 - Près de trois migrants sur quatre, qui arrivent au nord de la Méditerranée, sont victimes d’abus, d’exploitations ou de traite d’êtres humains pendant leur voyage, indique un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ce rapport est basé sur une enquête conduite durant les 10 derniers mois dans le Sud de l’Italie, auprès de 9000 personnes, ayant transité entre l’Afrique du Nord et l’Europe. Les témoignages montrent des preuves du comportement de prédateurs de la part des trafiquants et passeurs.

Parmi les pratiques recensées : le travail forcé, des salaires promis et non payés ou la séquestration,. Sur les routes de la Méditerranée centrale, près de la moitié des personnes interrogées (49%) disent avoir été retenues contre leur gré parfois en échange de rançons. La grande majorité de ces abus se déroulent en Libye, pays particulièrement instable.

 Artcile a pub 2

Intinéraires des migrants en Méditerrannée en 2016. Image : OIM

Il est mis en évidence dans ce rapport que plus la durée du voyage est longue plus la probabilité de mauvais traitements est grande. Près de 80% des personnes qui passent un an dans un pays de transit expérimentent l’un ou l’autre de ces abus.

Il est important, indique Dipti Pardeshi, Chef de la mission de l’OIM pour le Royaume Uni, « que plus soit fait pour aider ceux qui empruntent les routes migratoires ainsi que ceux qui arrivent en Europe. Nous devons garder à l’esprit que quelle que soit la raison de leur déplacement, ou leur passé, ces gens mérite protection ». 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...