Dimanche, 22 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Mon avenir, mes droits

World Population Day 1

Photo: UNFPA/Anra Adhikari  

11 juillet 2016 – « En cette journée internationale de la population, j’incite urgemment tous les gouvernements, toutes les entreprises et la société civile à soutenir et investir dans l’émancipation des jeunes filles. Tout le monde mérite de bénéficier de la croissance économique et des progrès sociaux. Travaillons donc ensemble afin d’assurer une vie dans la sécurité, la dignité et l’égalité des chances pour tous », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Tout le monde devrait avoir le droit de définir son propre avenir.

Les jeunes filles du monde entier font face à d’énormes défis. Dans les pays en développement, une fille sur trois est mariée avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans. Huit cent femmes et filles meurt quotidiennement de complications évitables lors de la grossesse ou l’accouchement. Plus de 250 millions de filles et de femmes n’ont pas accès à un programme de planning familial.

Beaucoup d’adolescentes sont considérées comme prêtes à se marier et à procréer par leur communauté ou leurs parents et sont par conséquent forcées de quitter l’école, une décision nuisible à leurs perspectives d’avenir. Même parmi les filles qui restent à l’école, l’accès à des informations essentielles à propos de leur santé, des droits humains et des droits reproductifs peut être limité, les rendant vulnérables aux maladies, aux blessures et à l’exploitation. Ces défis sont exacerbés parmi les filles marginalisées telles que les membres de minorités ethniques ou celles qui vivent dans la pauvreté ou dans des régions reculées.

World Population Day 2

Photo: ONU Femmes/Karin Schermbrucker

En 1989, le conseil d’administration du PNUD a demandé à ce que le 11 juillet soit célébrée la journée mondiale de la population par la communauté internationale, une journée pour mettre en avant l’urgence et l’importance des problèmes de population. Les enjeux sont nombreux, liés notamment à la santé et à la vieillesse, aux vagues migratoires, à l’urbanisation, à la demande de logement et d’approvisionnement en denrées alimentaires inadaptés ou encore à l’accès à l’eau potable. Cette année le thème de cette journée est « Investir dans les asolescentes ».

« Alors que les horizons des garçons ont tendance à s’élargir à l’adolescence, il est malheureusement fréquent que ceux des filles se rétrécissent » a déclaré le Secrétaire général, ban Ki-moon dans son discours pour cette journée, rappelant que « l’un des enjeux centraux des objectifs de développement durable est de garantir qu’il n’y aura pas de laissés-pour-compte. »

« Les leaders et les communautés doivent s’axer et se mobiliser pour les droits de l’homme des jeunes adolescentes les plus marginalisées, particulièrement celles qui sont pauvres, déscolarisées, exploitées ou sujets à des pratiques traditionnelles néfastes dont le mariage des enfants » selon le Directeur exécutif de l’UNFPA, Babatunde Osotimehin. « Les jeunes filles marginalisées sont vulnérables à une mauvaise santé procréative et il est plus probable qu’elles deviennent mères en étant encore enfant. Elles ont le droit de comprendre et de contrôler leur propre corps et de construire leur propre vie. »

Sources : ONU Journée mondiale de la population : Investir dans les adolescentes

ONU Femmes sur la journée de la population

Fonds des Nations Unies sur la population

PNUD

ONU sur les ODD

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations