Vendredi, 19 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L'égalité des chances #PourChaqueEnfant

Unicef 1

28 juin 2016 – Près de 70 millions d’enfants seront morts avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans si les dirigeants du monde n’agissent pas pour combattre la pauvreté, indique le  rapport de l‘UNICEF sur  La situation des enfants dans le monde 2016.

La vie et l’avenir de millions d’enfants sont en péril. Le choix est clair : soit nous investissons pour qu’aucun enfant ne soit pas laissé pour compte, soit nous subirons les conséquences d’un monde bien plus divisé et injuste. Donner les mêmes chances à chaque enfant est la base d’un développement équitable, et comme le rapportLa situation des enfants dans le monde 2016 l’explique, promouvoir l’égalité est plus qu’une obligation morale. C’est à la fois un impératif pratique mais aussi stratégique, afin de briser les cycles d’inégalités intergénérationnels, et ainsi de réduire les inégalités qui minent les sociétés.

Une situation très préoccupante

Parmi les gens qui vivent avec moins de 1,90 dollar américain par jour dans le monde, près de la moitié sont des enfants. Leurs familles ont bien du mal à accéder aux soins de santé primaire et à la nutrition nécessaire pour leur donner un bon début dans la vie. Ces privations laissent des séquelles tenaces : en 2014, près de 160 millions d’enfants souffraient de malnutrition.

Malgré des progrès importants en matière de scolarisation dans plusieurs régions du monde, le nombre d’enfants entre 6 et 11 ans déscolarisés a augmenté depuis 2011. Quelque 124 millions d’enfants et d’adolescents ne vont pas à l’école, et 2 enfants sur 5 quittent le primaire avant d’avoir appris à lire, à écrire et à compter, selon des données de 2013. Ce problème est décuplé par les conflits armés, qui se durent de plus en plus longtemps. Près de 250 millions d’enfants vivent dans des pays ou des régions affectés par les conflits armés, et des millions d’autres subissent le pire des catastrophes climatiques et des crises chroniques.

 

Unicef 2

Les inégalités ne sont pas inévitables

Chaque enfant naît avec le même droit inaliénable à la santé, à l’éducation, à une enfance en sécurité – des éléments qui se traduiront ensuite dans la construction d’une vie adulte productive et prospère. Pourtant dans le monde, des millions d’enfants sont privés de leurs droits et de ce dont ils ont besoin pour grandir en bonne santé - à cause de leur lieu de naissance ou de l’origine de leur famille ; à cause de leur race, de leur ethnie, de leur genre ou parce qu’ils vivent dans la pauvreté.

L’appel à l’action du rapport est motivé par un sentiment d’urgence et la conviction qu’un dénouement différent et un monde meilleur sont possibles. Les enfants nés dans la pauvreté et les privations ne sont pas condamnés à y demeurer.

 

En général, les contraintes qui empêchent les gouvernements d’aider ces enfants ne sont pas d’ordre technique. Elles sont l’affaire d’un engagement politique, de ressources, et d’une volonté collective - joindre ses forces pour s’attaquer à l’inégalité et à l’injustice de front en mobilisant de meilleurs investissements et efforts pour atteindre les enfants en cours d’abandon.

« L’inégalité est un choix. Promouvoir l’équité – l’égalité des chances pour chaque enfant, pour tous les enfants – est aussi un choix. Un choix que nous pouvons et devons faire. Pour leur avenir et pour l’avenir de notre monde », estime Anthony Lake, directeur général de l'UNICEF.

---------------------------------------------

 Liens :

Photos: UNICEF

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...