Vendredi, 20 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Les causes de notre combat !

National LGBT group Naz Pakistan

17 mai 2016 – Pour célébrer la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT) ce mardi, ONU "Libres et égaux", une initiative du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme, a demandé aux gens d’aider à créer une vidéo qui capture les qualités et les idées que les activistes LGBT (lesbiens, gays, bi, trans) et leurs supporters amènent à son travail, et l’absolue diversité des causes qui contribuent à construire un mouvement global. Le résultat est la célébration du militantisme et un rappel de ce pourquoi nous nous battons.  

Le mouvement mondial pour les droits lesbiens, gays, bi, trans et intersexes (LGBTI) réunit des millions d’individus, groupes, organisations et campagnes de sensibilisation qui se battent tous pour qu’un changement ait lieu au sein de leur propre pays et communauté.

Créée en 2004 pour attirer l’attention des politiciens, des mouvements sociaux, de l’opinion publique et des médias sur la violence et la discrimination dont les LGBT sont intentionnellement victimes, IDAHOT a réussi à s’imposer comme la date la plus importante pour les communautés LGBTI pour se mobiliser à l’échelle globale.

An activist waves a rainbow flag

Cette campagne internationale est à présent célébrée dans plus de 130 pays, inclus trente pays où les relations entre personnes de même sexe restent illégales. Ces mobilisations rassemblent des millions d’individus qui soutiennent la reconnaissance des droits humains pour tous, quelle que soit leur orientation, leur identité ou leur expression sexuelles. Plus qu’une campagne centralisée, IDAHOT incarne un moment lors duquel tout le monde peut prendre l’initiative d’agir.

Le thème des rassemblements de cette année : «La santé et le bien-être mental», renforce la signification de célébrer ce mouvement le 17 mai – une date spécifiquement adoptée pour commémorer la décision de l’OMS en 1990 de retirer l’homosexualité de la liste des troubles mentaux.

La carte arc-en-ciel ILGA de mai 2016 classe les pays en fonction des situations légales et des politiques de droits de l’homme au niveau national pour les LGBT – 100% représentant un respect total des droits humains et une égalité complète, et 0% étant l’équivalent de violations flagrantes des droits de l’homme et de discriminations. D’après les chiffres, Malte se trouve en tête de classement avec un score de 88%, suivi par la Belgique et le Royaume-Uni. Tandis qu’en queue de liste se trouvent l’Azerbaïdjan avec 5%, l’Arménie avec 7% et la Turquie avec 9%.

 

_____________________________________________

IDAHOT (en)

ONU Libres et égaux

OMS

ONU Libre et égaux, chanson de combat

Carte arc-en-ciel ILGA (en)

Photo 1 : IDAHOT, à Lahore, le groupe LGBT national 'Naz Pakistan' a organisé un défilé ainsi qu'une canférence-débat pour marquer l'IDAHOT 2016, le 15 mai dernier.

Photo 2 : Un militant brandit le drapeau arc-en-ciel, un symbole international pour les droits LGBT. Photo: Flickr/See-ming Lee.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations