Samedi, 21 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

27 janvier 2016 - Le 27 janvier marque la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Cette journée a été choisie par la communauté internationale car elle symbolise la libération du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz Birkenau (1940-1945).

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré dans son message pour l’année 2016 :

« Chaque année, en honorant la mémoire des victimes et en rendant hommage au courage des survivants et de ceux qui les ont aidés et libérés, nous renouvelons notre engagement à prévenir pareilles horreurs et à condamner l’odieuse idéologie dont elles sont issues. »

« L’Organisation des Nations Unies est née durant les jours sombres qui ont suivi l’Holocauste et les atrocités de la Seconde Guerre mondiale de la volonté de ses fondateurs de proclamer à nouveau leur foi dans la dignité et la valeur de la personne humaine et de défendre le droit de chacun de vivre à l’abri des inégalités et de la discrimination. »

Les remarques du Secrétaire général sont un rappel nécessaire : les évènements du passé résonnent dans le présent. 

h1

« Ces principes n’ont rien perdu de leur importance. Partout dans le monde, des hommes, des femmes et des enfants continuent d’être victimes de discrimination et d’agressions. Ils sont des millions à fuir la guerre, les persécutions et les privations. Le devoir nous commande de ne pas oublier le passé et d’aider ceux qui ont besoin de nous aujourd’hui. »

Un moment de réflexion

« L’Holocauste restera une cicatrice terrible sur la conscience de l’être humain » a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme Zeid Ra’ad Al Hussein. « La réalité hideuse de ce massacre prémédité doit nous mener à une réflexion profonde sur les origine et la diffusion d’une telle violence. »

h2

« Renier l’histoire sur un sujet aussi important que l’Holocauste n’est tout simplement pas acceptable, pas plus qu’il n’est acceptable d’appeler à l’élimination d’un État quel qu’il soit ou d’un peuple quel qu’il soit. Je voudrais que ce principe fondamental soit respecté tant dans la rhétorique que dans la pratique par tous les membres de la communauté internationale. » Ban Ki-moon, janvier 2016.

h3

« En cette journée de mémoire de l’Holocauste, j’invite tout le monde à dénoncer les idéologies politiques et religieuses qui nous séparent. Elevons la voix contre l’antisémitisme et les attaques qui visent les groupes religieux, ethniques ou autres. Donnons naissance à un monde qui respecte la dignité, qui célèbre la diversité et où la paix est durable ».

 

Pour cette semaine d’évènements commémoratifs qui se tiendront au siège à New York, une cérémonie sera organisée dans la salle de l’Assemblée générale avec divers orateurs, dont le Secrétaire général. Mme Barbara Winton présentera une vidéo en hommage à son père, M. Nicholas Winton, qui a sauvé 669 enfants juifs en Tchécoslovaquie. 


Retrouvez le programme des événements ici 

Plus d’informations sur le programme « l’Holocauste et les Nations Unies »

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations