Mercredi, 24 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Deux moutons pour une autonomisation

Morocco

13 janvier 2016 – Le Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU femmes a octroyé plus de 7 millions de dollars à 24 programmes actifs dans 6 régions du monde.

L’octroi de ces subventions débutera en janvier 2016. Elles seront allouées à des initiatives qui ont un impact concret sur l’amélioration du quotidien des femmes, en particulier en ce qui concerne l’autonomisation de celles qui sont marginalisées. Le Fonds pour l’égalité des sexes a été lancé en 2009 et est exclusivement consacré à l’autonomisation économique et politique des femmes dans le monde. Depuis sa création, il a octroyé 64 millions de dollars de subventions à 120 programmes dans 80 pays.

Ces nouvelles subventions contribueront à l’atteinte de l’égalité des sexes (ODD5) et à la réalisation des nombreux ODD liés d’une façon ou d’une autre à l’autonomisation des femmes.

Les projets visés par le Fonds sont répartis entre six régions : l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, l’Amérique Latine et les Caraïbes, l’Asie-Pacifique, les Etats Arabes et l’Europe et l’Asie Centrale. La liste de tous les programmes sélectionnés peut être consultée ici (en anglais).

Un exemple de projet onusien particulièrement réussi visant à réduire l’écart entre les sexes et autonomiser les femmes des communautés marginalisées est la « solution des deux moutons », au Maroc. Il s’agit d’un projet de micro financement lancé en partenariat avec le Fonds international de développement agricole en 2006. Objectif : permettre aux femmes de l’Atlas d’acquérir deux moutons chacune.

Le projet a été couronné de succès sous de nombreux aspects :

  • Les revenus des ménages ont augmenté de 60%, ce qui a permis aux femmes de s’approvisionner dans le souk local et donc de mieux subvenir aux besoins de leurs enfants.
  • Les hommes du village apprécient le rôle plus important des femmes : « Ce n’est plus comme avant, quand le mari était la seule source de revenu » déclare un des maris.
  • Dix ans plus tard, le potentiel commercial des femmes continue de croître : elles utilisent les profits réalisés lors de la vente de la laine de moutons pour faire de nouveaux investissements dans les ruches ou oliviers, par exemple.
  • Le projet a profité à 112 000 personnes et a permis de mettre sur pied 200 coopératives locales.

La vidéo du projet (en anglais) :

 

Sources :

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...