Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Une journée internationale au goût amer.

Migrants lifejackets

18.12.2015 - La journée internationale des migrants, célébrée chaque année depuis 2000, n’a jamais été autant d’actualité. Si la migration a toujours été un processus naturel et atteste de la volonté de l’Homme de surmonter l’adversité pour s’assurer une vie meilleure, le nombre de migrants a explosé ces derniers mois.

En cause : la mondialisation et les progrès des communications et des transports, qui permettent à de plus en plus de personnes de quitter leur pays d’origine à la recherche d’un avenir meilleur. Malheureusement, nombre d’entre elles ont été reçues dans les différents pays d’accueil par de la méfiance, des préjugés souvent infondés, voire des actes de violence. Ainsi, la journée internationale des migrants vise-t-elle entre autre à sensibiliser le public pour tordre le cou aux idées reçues et souligner les nombreuses contributions des migrants à l’économie, la culture et le social. En effet, de nouveaux chiffres publiés par l’OIT (Organisation Internationale du Travail) révèlent que 150 millions de migrants contribuent au marché du travail mondial.

Le secrétaire de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré à l’occasion de cette journée :

« On se souviendra de 2015 comme d’une année marquée par les souffrances humaines et la tragédie des migrants. Ces douze derniers mois, plus de 5 000 femmes, hommes et enfants ont perdu la vie alors qu’ils cherchaient la sécurité et une vie meilleure. Des dizaines de milliers d’autres sont exploités et maltraités par des trafiquants, et des millions sont pris comme boucs émissaires et sont devenus la cible de mesures xénophobes et de discours alarmistes.»

Pour honorer la mémoire des migrants décédés sur le chemin vers une vie meilleure, l’OIM (Organisation Internationale des Migrants) a décidé d’organiser cette année une veillée mondiale aux chandelles le 18 décembre. Le hashtag #IamaMigrant permettra par ailleurs à chacun d’afficher sa solidarité sur les réseaux sociaux.

Différence entre migrant et réfugié :

Selon l’UNHCR, les réfugiés sont des personnes qui fuient des conflits armés ou la persécution. Leur situation est souvent si périlleuse et intolérable qu'ils traversent des frontières nationales afin de trouver la sécurité dans des pays voisins, et sont par conséquent reconnus internationalement comme des réfugiés ayant accès à l'aide des États, du HCR et d'autres organisations. On les reconnaît ainsi précisément parce qu'il est dangereux pour eux de retourner dans leur pays et qu'ils ont besoin d'un refuge ailleurs. Refuser l'asile à ces personnes aurait potentiellement des conséquences mortelles.

Les migrants, quant à eux, choisissent de s'en aller non pas en raison d'une menace directe de persécution ou de mort, mais surtout afin d'améliorer leur vie en trouvant du travail, et dans certains cas, pour des motifs d'éducation, de regroupement familial ou pour d'autres raisons. Contrairement aux réfugiés qui ne peuvent retourner à la maison en toute sécurité, les migrants ne font pas face à de tels obstacles en cas de retour. S'ils choisissent de rentrer chez eux, ils continueront de recevoir la protection de leur gouvernement.

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...