Samedi, 21 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale de la lutte contre la corruption

logo20149 décembre 2015 - Le 9 décembre on célèbre chaque année la Journée internationale de la lutte contre la corruption dans le monde entier. Cette journée a été instaurée après l’adoption de la Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC) en 2003, le premier instrument juridiquement contraignant pour lutter contre la corruption.

Dans la Convention, il est inscrit que les Nations Unies sont préoccupées « par la gravité des problèmes que pose la corruption et par la menace qu’elle constitue pour la stabilité et la sécurité des sociétés, en sapant les institutions et les valeurs démocratiques, les valeurs éthiques et la justice et en compromettant le développement durable et l’état de droit […] »

Transparency International, une des ONG les plus actives dans la lutte contre la corruption, la définit comme un abus de pouvoir à des fins d’enrichissement personnel. Mais la corruption revêt bien entendu des formes très différentes.

Toujours selon Transparency International, les coûts de la corruption peuvent se diviser en 4 grandes catégories : coûts politiques, économiques, sociaux et environnementaux.

  • Politique : la corruption est un obstacle majeur à la démocratie et à l’Etat de droit. Les institutions perdent en effet en légitimité lorsqu’elles sont accusées de corruption.
  • Economique : la corruption a un impact sur la richesse nationale. Les investissements se font plus dans des projets qui vont profiter aux corrompus et non au public.
  • Social : la corruption détruit le tissu social de la société et la population n’a plus confiance en la sphère politique.
  • Environnemental : La corruption a de lourdes conséquences sur l’environnement et certains secteurs tels que la sylviculture, la protection des espèces en danger, l’approvisionnement en eau ou encore la pêche sont particulièrement vulnérables à cet égard.

 

Les deux organismes de l’ONU les plus actifs dans la lutte contre la corruption sont le PNUD et l’ONUDC (qui est par ailleurs le gardien de la Convention). Leur campagne commune pour 2015, #Breakthechains, se concentre sur les effets délétères de la corruption sur l’éducation, la santé, la justice, la démocratie, la prospérité et le développement

 

« En cette Journée internationale de la lutte contre la corruption, j’invite tous les intéressés à s’unir pour faire passer le message partout dans le monde : la corruption est inacceptable et les principes de la transparence, de la responsabilité et de la bonne gouvernance doivent prévaloir. Au niveau local comme au niveau national, chacun en bénéficiera. L’élimination de la corruption contribuera à l’édification d’un avenir meilleur pour tous. » 

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

 

Pour en savoir plus:

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations