Jeudi, 15 Novembre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

ODD 12 : Etablir des modes de consommation et de production durable

SDG BLANK 12

On gaspille actuellement 30% de la production alimentaire mondiale. Nous produisons et consommons sans tenir suffisamment compte de l’impact sur les ressources de la planète. La situation actuelle n’est pas tenable et il nous faut « faire plus et mieux avec moins ».
La population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards de personnes d’ici à 2050 : l’équivalent des ressources près de trois planètes serait alors nécessaire si nous maintenons les modes de vies actuels des sociétés développés.


D’autres comparaisons sont éloquentes, ainsi 250 km3 d’eau sont utilisés chaque année pour produire les denrées alimentaires qui sont perdues ou gaspillées.Cela représente un volume d’eau trois fois supérieur à celui du Lac Léman ou bien équivalent au débit annuel de la Volga, le fleuve russe qui est aussi le plus grand fleuve d’Europe.


Les modes de consommation et de production actuels qui sont à repenser, et cela en premier lieu dans nos sociétés développées. D’après la Commission européenne, chaque année en moyenne 179 kilos de denrées alimentaires sont gaspillées par chaque ressortissant de l’UE. Au total, près de 50 % des aliments sains seraient ainsi gaspillés chaque année au sein de l’UE, dont 42% par les consommateurs, le reste étant perdu dans la chaine de production, de transport et de stockage. Au total, 200 millions de personnes pourraient être nourries dans le monde avec la nourriture gaspillée en Europe.

L’objectif 12 de développement durable prévoit d’ici à 2030, de réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation, mais aussi d’ici à 2020, instaurer une gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques et de tous les déchets tout au long de leur cycle de vie, conformément aux principes directeurs arrêtés à l’échelle internationale, et réduire considérablement leur déversement dans l’air, l’eau et le sol, afin de minimiser leurs effets négatifs sur la santé et l’environnement.

Des mesures concrètes peuvent êtres prises, telles que la rationalisation des subventions aux combustibles fossiles qui sont source de gaspillage.

De plus, d’après une étude, si les habitants du monde entier se mettaient à utiliser des ampoules à haut rendement énergétique, l’économie serait de 120 milliards de dollars dans le monde chaque année.
En 2030 nous devons faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable.

Plus d'informations : http://www.undp.org/content/undp/fr/home/mdgoverview/post-2015-development-agenda/goal-12.html

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

news32x32 DblueNominations