Samedi, 21 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

ODD 6 : Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

p

Chaque année dans le monde, 3 millions de personnes meurent à cause de la mauvaise qualité de l'eau, et du manque d'accès à l'eau potable. La majorité des victimes sont des enfants de moins de 5 ans.

L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau, ainsi que leurs différents usages, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement.

De la nourriture et la sécurité énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable, affectant les moyens de subsistance de milliards d’individus.

Le septième objectif du millénaire pour le développement (OMD) visait à assurer un environnement humain durable. Il avait pour ambition de réduire de moitié le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à des services d'assainissement de base comme des toilettes, la récupération des eaux usées etc.

De nets progrès

Depuis 1990, près de deux milliards de personnes dans le monde ont obtenu un accès à des installations d’assainissement améliorées et 2,3 milliards de personnes ont eu accès à des sources d’eau potable. Environ 1,6 milliard d’entre elles habitent un logement raccordé à un réseau d’adduction d’eau. Il y a aujourd’hui moins de disparités entre zones rurales et zones urbaines en ce qui concerne l’accès à l’eau.

En 2011, 41 pays ont été confrontés au « stress hydrique », une pénurie d’eau. Et sur ces 41 pays, 10 ont bientôt épuisé leurs réserves en eau douce renouvelable et doivent désormais se tourner vers des sources non conventionnelles. En gagnant du terrain, la sécheresse et la désertification ne font qu’empirer les choses. D’ici 2050, on prévoit qu’au moins une personne sur quatre pourrait être concernée par des pénuries d’eau récurrentes.

En Europe, plus de cent millions de personnes, soit 16% de la population, ne disposent pas de l’accès à l’eau, et vivent dans un logement qui ne bénéficie pas de raccordement à un réseau de distribution publique d’eau de boisson.

L’ONU-Eau est une agence qui coordonne les campagnes de sensibilisation des Nations Unies sur l'eau douce et l'assainissement. Elle a pour mandat de promouvoir un échange d'informations.

Pour mettre en œuvre l’ODD 6, ONU-Eau s’appuiera sur un partenariat entre les secteurs privé et public.

Un déficit de 40 % en eau dès 2030

En continuant à consommer comme aujourd’hui, la Terre risque de faire face à un déficit en eau d’un ordre de 40 % d’ici à 2030, essentiellement à cause de l’augmentation de la population, plus de consommateurs et des besoins grandissant pour produire de quoi nourrir tout le monde.

S’agissant de l’utilisation de l’eau, l’Objectif 6 vise notamment « l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats ». Selon l'UNESCO, les maladies diarrhéiques tuent 6000 enfants par jour. Entre 1 085 000 et 2 187 000 des décès dus à des maladies diarrhéiques sont liés au facteur de risque « eau, assainissement et hygiène ».

Selon les critères de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 40 enfants meurent chaque jour de diarrhées dans l’un des 52 pays qui composent la région Europe. En 2006, l’OMS avait ainsi dénombré dans l’espace européen pas moins de 170 000 cas de maladies d’origine hydrique : diarrhées, hépatite A, fièvre typhoïde...

ONU-Eau

Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP)

Programme hydrologique international

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations