Dimanche, 22 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée mondiale de l'alimentation

Journee Mondial Alimentation

16 octobre 2015 - La Journée mondiale de l’alimentation a lieu chaque année le 16 octobre, sous l’égide de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui célèbre cette année ses 70 ans.

Cette année, la célébration de la Journée mondiale de l'alimentation devrait en plus être le point culminant de l'Expo Milan 2015. Elle sera l'occasion d'envoyer un message fort à la jeune génération, « la génération Faim zéro » au sujet du programme de développement durable à l'horizon 2030 afin d'inciter les jeunes à relever le défi et à s'engager dans le combat pour éliminer durablement la faim et la pauvreté dans un délai de 15 ans.

Cette année le thème est le suivant : protection sociale et agriculture : briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale.

Au cours des 20 dernières années, les programmes de protection sociale ont connu une expansion rapide dans les pays en développement, secourant 2,1 milliards de personnes grâce à l’aide sociale, à l’assurance sociale et aux interventions sur le marché du travail.

Néanmoins, aujourd’hui, seulement 36 % de la population mondiale reçoit une forme ou une autre de protection sociale. La majorité des ménages qui ne bénéficient pas de programmes de protection sociale vivent dans les zones rurales des pays en développement. Ce sont des agriculteurs de subsistance, des agriculteurs familiaux ou des travailleurs agricoles sans terre qui comptent encore sur leurs propres ressources et réseaux pour gérer leurs moyens d’existence et faire face aux risques.

D’après des études effectuées dans un certain nombre de pays, notamment l’Ethiopie, le Lesotho, le Malawi, et la Zambie, l’on constate que les programmes de transferts monétaires contribuent fortement à l’augmentation des investissements dans les intrants agricoles, les outils et les actifs tels que le bétail.

Résultat : la production des ménages augmente, contribuant ainsi à une consommation alimentaire plus importante et diversifiée.

Dans les pays où les femmes ont un accès limité à la terre, aux services financiers, aux technologies et au travail, les programmes de protection sociale peuvent faire une réelle différence, notamment en prévenant la malnutrition maternelle ou infantile.

En outre, il a été démontré à maintes reprises que les interventions de protection sociale ont un impact plus important sur l’éducation, la santé et l’état nutritionnel lorsque les femmes en sont les bénéficiaires directs.

Plus d'informations : http://www.fao.org/world-food-day/home/fr/

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations