Dimanche, 20 Octobre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale de l’alphabétisation : un autre moyen de rendre nos sociétés durables

writing session

Saviez-vous que l’analphabétisme touche environ 10% de la population belge et 2,5 millions de Français ? Ces chiffres affolants en 2015 sont la preuve que ce phénomène ne touche pas seulement les pays en développement. Il faut cependant faire la différence avec un autre phénomène similaire : l’illettrisme. Le 8 septembre marque la journée internationale de l’alphabétisation qui, à l’initiative de l’UNESCO, aura pour thème cette année « alphabétisation et sociétés durables ».

Un problème d’hier, d’aujourd’hui et de demain

L’alphabétisation, qui selon le PNUD peut se définir comme étant « le pourcentage des personnes âgées de 15 ans ou plus qui peuvent, en comprenant, lire et écrire un texte court en rapport avec leur vie de tous les jours », ne doit pas être confondue avec l’illettrisme, qui selon l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLI), désigne une personne ayant « déjà reçu un apprentissage de la lecture mais n’en a pas acquis une maîtrise suffisante pour être autonome ». La différence majeure entre ces deux termes se situe par rapport au fait que l’individu ait été scolarisé ou non, ce qui en fait une réalité mondiale. En effet, on pourrait croire que ce phénomène touche principalement les pays en voie de développement, mais il est également présent et marqué dans les sociétés occidentales. C’est pourquoi en 1965, l’UNESCO a proclamé le 8 septembre journée internationale de l’alphabétisation, dont la promotion permet aux hommes et aux femmes d’accéder à l’autonomie, et à faire progresser le développement durable à tous les niveaux – qu’il s’agisse de l’amélioration des soins de santé et de la sécurité alimentaire, de l’élimination de la pauvreté ou de la promotion du travail décent.

A l’heure actuelle, on estime à 757 millions le nombre d’adultes encore dépourvus de compétences de base en matière de lecture et d’écriture. Les deux tiers sont des femmes. Le nombre d’enfants et d’adolescents non scolarisés est en augmentation (124 millions à l’échelle mondiale) et quelque 250 millions d’enfants en âge d’être inscrits dans le primaire ne maîtrisent pas les notions élémentaires, même lorsqu’ils sont scolarisés

Alphabétisation et sociétés durables

2015 est l’année où les Etats se rassembleront pour adopter un nouvel agenda en matière de développement et d’éducation. La lutte contre l’analphabétisme est donc primordiale et s’inscrit d’ailleurs dans le cadre des objectifs pour le développement durable (anciennement objectifs du millénaire pour le développement).

Le thème retenu par l’UNESCO pour l’édition est donc « alphabétisation et sociétés durables ». Pourquoi ? Parce que le fait de savoir lire et écrire est un facteur capital dans l’accession des individus à un emploi et donc de leur intégration dans la société. Néanmoins, elle permet également à des prisonniers de mieux préparer leur réinsertion, à des femmes de s’émanciper, à des enfants de rêver d’un avenir meilleur, ou a des artisans de pouvoir rester indépendants. L’UNESCO a édité une brochure à cette occasion qui reprend un certain nombre d’initiatives à travers le monde, dans des pays aussi divers que le Mozambique, le Sri-Lanka, la Slovaquie, le Chili et Madagascar.

Semaine de l’alphabétisation : en Belgique et en France

Au-delà de la journée du 8 septembre, l’association Elinet est active dans ces domaines à l’échelle européenne. On lui doit la semaine de l’alphabétisation qui regroupe de nombreuses manifestations à travers toute l’Europe.

Ainsi en Belgique, l’ASBL Lire & Ecrire profitera de l’occasion pour organiser un certain nombre de rencontres-débats à Bruxelles et en Wallonie, avec comme pierre angulaire, le court-métrage Rosa, qui montre les difficultés qu’éprouvent les personnes illettrées sur le marché du travail.

En France, de nombreuses manifestations auront lieu dans tout l’Hexagone, à l’initiative de l’ANLI et des Centres de Service National. L’intégralité des festivités est à retrouver en cliquant ici. Cette semaine contre l’illettrisme et pour l’alphabétisation se clôturera par un ultime rendez-vous à Bruxelles, le 17 septembre.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

Sail to the COP

Un groupe de jeunes militants pour le climat a pris la mer cette semaine depuis Amsterdam pour la COP25 au Chili.

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • ​​​​​​​​​Le Secrétaire général fait de Mamoudou Diallo, de la Guinée, son Représentant spécial adjoint au Bureau pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (14 octobre 2019)

  • Helen La Lime, des États-Unis, est nommée Représentante spéciale pour Haïti et Chef du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) (14 octobre 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Fatoumata Ndiaye du Sénégal à la tête du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) (11 octobre 2019)

    Liste complète...