Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Près de 60 millions de réfugiés dans le monde, le HCR plus nécessaire que jamais

réfugiés

19 juin 2015 - L’année 2015 est celle d’un triste record : le nombre de réfugiés et déplacés frôle 60 millions. Plus que jamais, la Journée des réfugiés doit être une occasion de solidarité avec ses hommes, ses femmes, ses enfants qui fuient leur pays où ils ne peuvent plus vivre. Au jour le jour, le HCR leur apporte l’assistance dont ils ont tant besoin.

« Personne ne met son enfant dans un bateau à moins que la mer soit plus sûre que la terre », dit un proverbe somalien. Pourtant chaque jour, nous attendons les récits déchirants de familles embarquées sur des cercueils flottants, nous voyons des images de camps où les conditions de vie sont extrêmement difficiles.

L’arrivée massive, au prix de nombreux morts, aux frontières de l’Europe, a généré un débat passionné sur la réponse à apporter à ce nouvel afflux. Le 18 juin, François Crépeau, rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme des migrants, dénonçait la fermeture des frontières européennes, qui selon lui profite aux trafiquants et plaidait pour une ouverture régulée (article à lire ici).

Au sein du système des Nations Unies, le Haut-commissariat aux réfugiés, UNHCR, est en charge d’organiser l’assistance à ces populations en détresse. En cette journée mondiale, nous vous proposons d’en savoir plus sur cette institution.

Qu’est-ce que le HCR ?

Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a reçu mandat de l’ONU de porter assistance aux réfugiés. Depuis 1950, le HCR a aidé des millions de personnes en leur apportant protection et assistance. Actuellement, il assiste 46 millions d’individus à travers le monde, réfugiés, rapatriés, déplacés ou apatrides.

Quelle est sa mission ?

L'organisation a pour mandat de diriger et de coordonner l'action internationale pour protéger les réfugiés et chercher des solutions aux problèmes des réfugiés dans le monde. Le but premier du HCR est de sauvegarder les droits et le bien-être des réfugiés. L'organisation s'efforce ainsi pour tous d'assurer le respect du droit à demander l'asile et à trouver refuge dans un autre État. A terme, les solutions qu'elle met en œuvre sont le retour dans le pays d'origine, l'intégration dans le pays d'accueil ou la réinstallation dans un pays tiers.

Quelque 6800 employés sont actuellement déployés dans plus de 110 pays, protégeant et aidant des millions de réfugiés, de rapatriés, de personnes déplacées internes et d'apatrides.

Où intervient-il ?

Actuellement, le HCR est actif dans 123 pays où il fournit une assistance aux réfugiés et les protège des dangers liés à leur situation précaire. En Syrie, il joue un rôle-clé en fournissant protection et abris, coordination des camps de réfugiés et du matériel de secours. Dans chacun de ces domaines, il s’efforce, en plus d’apporter une aide d’urgence, de mettre en place des programmes et des projets permettant de surmonter durablement la crise.

L'organisation est également en charge du camp de réfugiés de Hassakeh. Le HCR est aussi actif au Burundi, au Nigéria, au Cameroun, en République démocratique du Congo, au Rwanda, en Irak et en République centrafricaine.

Que fait le HCR au Benelux et en France?

En Europe, l’essentiel du travail du HCR est le plaidoyer et l’information. Au Benelux, la représentation du HCR joue un rôle important dans le respect des normes internationales sur les réfugiés. En outre, il contribue activement à l'élaboration de la législation et de la politique nationale et européenne en matière d'asile. Il travaille également à mobiliser le soutien des sphères publiques, politiques et financières sur les questions liées aux réfugiés.

Il assure aussi la diffusion de l’information aux institutions, aux décideurs, aux journalistes et au grand public.

2015, année d’un triste record

Ce mois-ci le HCR publiera son rapport annuel. Déjà, le Haut-commissariat a fait savoir que jamais le nombre de réfugiés et de déplacés n’avait été aussi importants. Dans le monde, 59,5 millions de personnes sont concernées, soit 19,5 millions de réfugiés 38,2 millions de déplacés internes 1,8 million demandeurs d’asile.

Le conflit syrien génère les plus importants déplacements de population jamais enregistrés dans le monde - 7,6 millions de déplacés internes et 3,88 millions de réfugiés fin 2014 -, les autres pays les plus affectés sont l'Afghanistan (2,59 million de personnes) et la Somalie (1,1 million).

Le HCR dénombre ces cinq dernières années au moins 14 conflits qui ont éclaté ou repris: huit en Afrique (Côte d'Ivoire, République Centrafricaine, Libye, Mali, nord du Nigeria, République démocratique du Congo, Soudan du sud et cette année Burundi), trois au Moyen Orient (Syrie, Irak, Yémen), un en Europe (Ukraine), trois en Asie (Kirghizstan, plusieurs régions de Birmanie et du Pakistan).

Le dernier rapport du HCR

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...