Samedi, 19 Octobre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Navi Pillay : une vie de combat au service des droits de l’homme

Navi Pillay South Sudan UN Photo

11 septembre 2014 - L’un des visages les plus visibles de l’ONU de ces derniers temps, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay a quitté ses fonctions ce mois d’août.

L’avocate sud-africaine, ancienne militante contre la politique d'apartheid et première femme a siéger à la Haute Cour d'Afrique du Sud en 1995, avait été nommée Haut-Commissaire aux droits de l’homme en 2008.

Durant son mandat, son objectif a été de défendre les droits de toutes les personnes, victimes de discrimination et d’injustice dans le monde, sans prendre position.

Dans un monde dominé par de plus en plus des conflits, Mme Pillay a essayé de protéger les droits des hommes, des femmes et des enfants qui se trouvent vulnérables dans de telles situations.

Toutefois, elle a été critiquée par certains gouvernements et détracteurs l’accusant de ne pas adopter une position neutre. Parmi les nombreuses critiques dont elle a fait l’objet, elle a été qualifiée de « tigresse tamoule » par le gouvernement sri-lankais et de « lunatique » par un ambassadeur syrien, alors qu’elle avait condamné la violation des droits de l’homme par le régime de Damas.

Face à ces attaques, elle se dit convaincue de l’autorité morale du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et du soutien apporté à 190 pays ; non seulement dans les pays en développement, mais aussi au cœur de l’Europe.  

Un combat relayé à Bruxelles

Créé en 2009, le bureau régional pour l’Europe du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) à Bruxelles est chargé de suivre les questions relatives aux droits de l'homme dans des nombreux pays européens.

Selon son Représentant Jan Jařab et l’adjoint de ce dernier, Paul d’Auchamp, les thématiques des migrants, des Roms et des personnes handicapés, y compris les malades mentaux, sont autant de sujets requérant l'attention du bureau régional du HCDH.

Sur fond de crise économique et de mesures d’austérité très contestées dans de nombreux États membres, la discrimination et  le racisme ont continué de poser de graves problèmes dans les États membres de l’UE.

« Comment peut-on vivre ainsi, en Europe, à l’heure actuelle ? »

M. Jařab se souvient d’avoir accompagné Navi Pillay dans un camp de Roms en Italie en 2010 et cette dernière a été choquée par leurs conditions de vie en lui faisant remarquer qu’elle ne se doutait pas que des personnes pouvaient vivre ainsi en Europe de nos jours.

Le Bureau à Bruxelles offre un forum pour identifier, relever et réagir aux problèmes des droits de l'homme et assiste les gouvernements pour l'application des normes internationales des droits de l'homme sur le terrain. Il tente également de développer les partenariats avec les institutions européennes, les institutions nationales pour les droits de l’homme (défenseurs des droits, commissions nationales) et la société civile.

Beaucoup de chemin reste encore à parcourir puisque l'amélioration de la situation des droits de l'homme est très difficile à réaliser de façon durable. Le jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein succédant à Navi Pillay à la tête du Haut-Commissariat des droits de l’homme, n’ignore rien des difficultés qui l’attendent.


SMALL- Prince Zeid Raad Zeid Al-Hussein - UN Photo Rick Bajornas

Plus d’information

Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

UNRIC : Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme : le bilan de Navi Pillay

Le bureau régional du HCDH pour l’Europe (en)

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

Sail to the COP

Un groupe de jeunes militants pour le climat a pris la mer cette semaine depuis Amsterdam pour la COP25 au Chili.

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • ​​​​​​​​​Le Secrétaire général fait de Mamoudou Diallo, de la Guinée, son Représentant spécial adjoint au Bureau pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (14 octobre 2019)

  • Helen La Lime, des États-Unis, est nommée Représentante spéciale pour Haïti et Chef du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) (14 octobre 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Fatoumata Ndiaye du Sénégal à la tête du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) (11 octobre 2019)

    Liste complète...