Dimanche, 25 Août 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Près de 2,2 milliards de pauvres dans le monde

Flickr Luis Fellpe Salas 2.0 Generic CC BY-NC-ND 2.0

24 juillet 2014 - Selon le Rapport sur le développement humain 2014, intitulé « Progrès humain durable : réduire les vulnérabilités et construire la résilience », rendu public ce 23 juillet 2014 à Tokyo, plus de 2,2 milliards d'êtres humains sont pauvres ou proches de la pauvreté dans le monde.

« En s’attaquant à ces vulnérabilités, tout le monde pourra partager le progrès, et le développement deviendra bien plus équitable et durable », selon Helen Clark, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Les crises financières, les catastrophes naturelles et les politiques publiques inefficaces risqueraient de faire croître ce nombre. 

Le rapport estime que près de 1,5 milliards de personnes vivent dans la pauvreté, réparties dans 91 pays en voie de développement, et que 800 millions risquent de tomber dans la pauvreté.  De plus, 1,2 milliard de personnes vivent avec l'équivalent de 1,25 dollar ou moins par jour.

 Le PNUD met en garde contre les inégalités croissantes ainsi que des« vulnérabilités structurelles »qui persistent.

Plus précisément, ce que l’on peut retenir du rapport est que:

-      « éliminer l'extrême pauvreté, ça n'est pas seulement parvenir à la « pauvreté zéro », encore faut-il rester à ce niveau ».

-      «  Il faut spécifiquement protéger celles et ceux qui sont menacés par des catastrophes naturelles, des changements climatiques ou des chocs financiers ».

-      « Mettre au cœur de notre agenda de développement la réduction de ces vulnérabilités constitue le seul moyen de s'assurer que le progrès est résilient et durable ».

-      «Assurer une protection sociale de base aux pauvres du monde entier coûterait moins de 2 % du PIB mondial. Et cette protection est abordable tant que les pays à faible revenu redistribuent des fonds et accroissent leurs ressources internes, et ce avec l'appui de la communauté des donateurs internationaux ».

Flickr UNHCR

Le rapport insiste également sur les bénéfices et la valeur sociale de l’emploi, qui vont au-delà du seul salaire. En effet, là où le travail demeure un moyen d’existence qui crée des liens sociaux, le chômage s’accompagne parfois de risques sociaux tels qui peuvent renforcer l’insécurité personnelle (criminalité, toxicomanie, violences etc.).

Enfin, le  principal auteur de l’étude Khalid Malik note qu'actuellement, les 85 personnes les plus riches de la planète possèdent autant que les 3,5 milliards des plus pauvres. 

Plus d’information :

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Des petits gestes pour faire progresser
le développement durable

La semaine passée à l'ONU
27 juillet au 2 août 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • ​​​​​​​​​Jan Beagle, de la Nouvelle-Zélande, nommée Conseillère spéciale à la mise en œuvre des décisions du Conseil des chefs de secrétariat (5 août 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Melissa Fleming, des Etats-Unis, Secrétaire générale adjointe à la communication globale (1 août 2019)

  • Christian Saunders, du Royaume-Uni, nommé Commissaire général adjoint par intérim de l’UNRWA (1 août 2019)


    Liste complète...