Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Message publié à l’occasion de la Journée des gens de mer

Ban Ki-moon

Le commerce maritime est le moteur de l’économie mondiale. Sans bateaux, le transport en vrac des matières premières essentielles, des denrées alimentaires abordables et des produits manufacturés ne serait tout simplement pas possible.

Ce moteur fonctionne grâce à quelque 1,5 million de gens de mer, dont beaucoup sont originaires des pays en développement. Chaque jour, ils affrontent de multiples difficultés et bravent bien des dangers pour maintenir l’économie mondiale à flot et aider à faire en sorte que les bienfaits de la mondialisation soient distribués de manière plus homogène.

Leurs conditions de vie ne sont guère enviables : ils travaillent de longues heures dans des conditions météorologiques souvent périlleuses, et vivent dans des espaces confinés qui leur offrent peu de possibilités de vie sociale ou de détente. Leur travail est éprouvant et ils assument de lourdes responsabilités. Ils vivent pendant des mois séparés de leur famille et de leurs proches, et savent que la menace de la piraterie et le risque d’un naufrage ne peuvent être totalement écartés.

Depuis de nombreuses années, l’Organisation des Nations Unies s’efforce, par l’intermédiaire de l’Organisation maritime internationale et d’autres institutions spécialisées, d’améliorer la sécurité des gens de mer et de rendre le transport maritime plus propre et plus respectueux de l’environnement. Les gens de mer eux-mêmes cherchent à appliquer et à respecter les normes les plus élevées possible en matière de sûreté et de protection de l’environnement.

Le transport maritime n’est pas seulement un vecteur du commerce international : il constitue un secteur à part entière et représente une importante source de revenus pour de nombreux pays en développement.

Ce secteur du transport maritime, qui joue un rôle essentiel dans la subsistance de milliards de personnes, repose sur le travail des gens de mer. Sans eux, le commerce international s’arrêterait net. En cette Journée des gens de mer, je vous demande de rendre hommage à ceux qui, en toute discrétion, aident à assurer le bon fonctionnement de notre monde.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...