Mardi, 19 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Ils continuent de se battre pour la paix

Casques bleus -  UN photo

29 mai 2014 - Pendant des siècles, l'humanité a souffert de la guerre, des conflits armés et du lot de terribles pertes et d’exils qu’ils entrainent. Cependant, depuis 1948, partout dans le monde il y a des soldats prêts à faire taire les armes par le dialogue. Le 29 mai, le monde leur rend hommage en célébrant la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies.

Depuis la première mission de maintien de la paix,  en 1948, plus d'un million de ces soldats particuliers sont intervenus dans plus de 70 opérations sur quatre continents. A l’heure actuelle, 116 000 d’entre eux, répartis dans plus de 120 pays, mènent 16 opérations de maintien de la paix. Malgré les énormes risques personnels que cette activité leur fait courir, des policiers et des civils aident ces soldats à stabiliser les communautés, à protéger les civils et à faire diminuer le nombre de violations graves des droits de l'homme.

En ce moment, les Casques bleus sont surtout présents dans une large partie de l'Afrique centrale, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Cette force de paix n’est pas constituée que de soldats, mais également de policiers, de personnel local, de simples citoyens et de bénévoles. Tous contribuent à un monde plus pacifique et plus humain.

Dernièrement, la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo a considérablement aidé le gouvernement à arrêter les effusions de sang en convaincant les rebelles du M23 de rendre leurs armes. Au Sud-Soudan, pour la première fois de leur histoire, les Casques bleus ont ouvert les portes de leurs bases permettant à des dizaines de milliers de civils de s’y réfugier. Cette année verra également la première femme prendre le commandement d’une force des Nations Unies chargée du maintien de la paix : celle de Chypre (UNFICYP) à la mi-août où elle, Kristin Lund, succédera à son prédécesseur chinois, le général Chao Liu.

Le Secrétaire général des Nations Unies M. Ban Ki-moon, dédie cet hommage rendu à tous les soldats de la paix aux plus de 3200 d’entre eux qui ont été tués en protégeant la vie de citoyens originaires de partout dans le monde : « Nous déplorons le décès de chacune de ces personnes courageuses. Nous compatissons avec leurs amis et leurs familles et nous nous sommes engagés à veiller à ce que leurs contribution au maintient de la paix ne soit jamais oubliée ». 

Début mai, le Conseil de sécurité de l'ONU a créé une nouvelle distinction honorifique baptisée « la médaille capitaine Mbaye Diagne », en souvenir d’un Casque bleu sénégalais non armé qui a perdu la vie en sauvant plus d'un millier de personnes du génocide rwandais de 1994.

Dans l’avenir, cette force continuera de se réinventer pour protéger l’humanité contre de nouveaux troubles et conflits qui lui sont pourtant inhérents.

 

Plus d'information sur la journée internationale des Casques bleus

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations