Jeudi, 18 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L’ONU, un canal important pour la Coopération belge au développement

-mg-9109-2804L’Association pour les Nations Unies a organisé, jeudi 19 septembre 2013, avec le soutien d’UNRIC, une conférence sur l’évaluation de la Coopération belge au développement avec les Organisations des Nations Unies. La conférence était présentée par Dominique de Crombrugghe, l’Evaluateur spécial de la Coopération belge.

Son service est chargé de la planification, de l’exécution et du suivi d’évaluations des activités de l’Etat fédéral belge reconnues comme aide publique au développement par le Comité d’Aide au Développement (CAD) de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE).

En 2012, l’aide publique au développement (APD) belge était estimée à € 1.840 millions. 56% de cette somme  était canalisée vers l’aide bilatérale et 44 % vers l’aide  multilatérale. L’aide multilatérale représentait € 810 millions, dont 47% pour l'Union Européenne, 27% pour le système des Nations Unies et 20% pour la Banque Mondiale. En 2012, l’aide belge confiée aux Nations Unies était de
€ 219 millions. 

Les services d’évaluation des organisations de l’ONU ont mis en place une plateforme commune, UNEG (United Nations Evaluation Group), qui produit des normes de qualité appliquées par l’ensemble de ces services. Une Task force commune à l’UNEG et au Services d’évaluation des agences bilatérales réalise des « peer reviews » dans les organisations de l'ONU qui en font la demande. Ces revues examinent l’indépendance et la crédibilité des services d’évaluation et l’usage qui est fait de leurs rapports. Ainsi par exemple la peer review du PNUD constate que le dispositif d’évaluation du PNUD repose sur un bureau d’évaluation indépendant de la structure de management et des opérations. Ce bureau fait rapport directement au comité exécutif du PNUD sur ses évaluations et à l’Administrateur sur les affaires administratives.

Un autre outil pour évaluer les Organisations multilatérales actives dans le développement est le MOPAN (Multilateral Organisation Performance Assessment Network), une association internationale composée de 17 membres nationaux. Le MOPAN examine la performance institutionnelle des organisations multilatérales. Ses objectifs sont de générer de l’information pertinente sur l’efficacité de ces organisations, de maintenir un dialogue entre ses membres, les organisations multilatérales et leurs partenaires, et de faire des recommandations sur l’amélioration de l’efficacité multilatérale dans le temps.

La conclusion de cette conférence, exposée par M. de Crombrugghe, est qu’il n’est pas facile pour un service d’évaluation national d’évaluer les organisations multilatérales sur leurs résultats. Une solution pratique est de prendre appui sur les évaluations des services « certifiés » suite à un processus de révision par les pairs et de confier des examens de performance à un organe externe comme le MOPAN.

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...