Dimanche, 21 Septembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Nos porte-paroles

<< Retour à la page d'accueil
<< Retour aux Activités en France et à Monaco

Florence ARTHAUD
porte-parole pour les Océans (OMD 7 environnement)

Florence ArthaudLa navigatrice Florence Arthaud, fille de l’éditeur Jacques Arthaud, a développé une passion pour la mer depuis son plus jeune âge: elle a pris part à sa première course à travers l’Atlantique à l’âge de 17 ans. Après un grave accident de voiture, elle décide à l’âge de 20 ans de participer à la route du Rhum (de Saint-Malo, en France, à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, dans les Caraïbes françaises) et en 1990 devient la première femme à gagner une course maritime en solitaire. Cet exploit lui vaut le surnom de petite fiancée de l'Atlantique et elle devient une pionnière dans un monde dominé par les hommes. La même année, Florence Arthaud établit un nouveau record en traversant l'Atlantique Nord à la voile en solitaire. En 1997, elle remporte la course Transpacifique.

Toujours active dans le monde de la voile, Florence Arthaud s’investit dans les problèmes de paix et d’environnement.

En 2005, elle traverse la mer méditerranée pour porter des messages de Paix à Israël et en Palestine, et les deux années suivantes, elle participe à la Route d’Elissa, une course féminine pour promouvoir la paix.


Isabel OTERO

porte-parole pour les forêts (OMD 7 environnement)

Isabel OteroAprès une jeunesse passée à Rennes, la comédienne Isabel Otero intègre le Théâtre National de Strasbourg. Depuis sa sortie du conservatoire national, la comédienne ne cessera jamais de tourner soit pour le cinéma soit pour la télévision.

Son besoin de nature la conduira en 2005 à acheter une bergerie à Mons, village perché à 800 mètres d’altitude dans le haut Var. Depuis, dès qu’elle n’est pas en tournage, elle quitte Paris pour retrouver les restanques et les chênes verts qui caractérisent la Provence. Là haut, elle se sent “de” la nature. Elle vit au rythme des saisons, des jours qui s’allongent et se raccourcissent, rythmant ainsi ses journées.

Convaincue que l’homme s’épanouit, se trouve, et se répare au contact de la nature, elle souhaite s’engager en faveur de l’alliance entre l’homme et la nature. A la faveur de la rencontre avec celui qui deviendra son mari, Directeur du magazine Terre Sauvage, elle participe à la création d’un petit groupe d’artistes qui sont prêts à servir de porte voix aux acteurs du monde de la nature. Les Elzéar, nom du collectif en hommage au héros de Giono “l’homme qui plantait des arbres” regroupe Gérard Rinaldi, Yves Duteil, Charles Breling, Claire Keim, ...

Avec humilité, la comédienne participe régulièrement à de petits ou grands rassemblements qui lui permettent de mettre sa popularité au service de la protection de la nature. Isabel Otero prêtera son visage à la campagne de l’UICN “La biodiversité c’est ma nature” invitant à signer l’appel citoyen à l’occasion de l’année mondiale pour la biodiversité.

 

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu