Mardi, 30 Août 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

17 Août 2016 -

Un nouvel envoyé spécial pour la génération oubliée

Youth envoy 1

17 août 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a annoncé cette semaine la nomination de Werner Faymann d’Autriche comme Envoyé spécial pour l’emploi des jeunes. Photo : l'Envoyé spécial pour la jeunesse de l’ONU s’adresse à 5,000 scouts à Roverway, France, pour la journée mondiale de la jeunesse. Photo: UNYouthEnvoy

La nomination de M. Werner Faymann, Chancelier autrichien et Président du Parti démocrate de 2008 à 2016, reflète le rôle ancien et proactif de l’Autriche dans la promotion des jeunes dans le marché de l’emploi, grâce par exemple à la formation professionnelle ou à des ateliers sur l’amélioration des compétences chez les jeunes. Il travaillera avec l’Envoyé du Secrétaire général pour la jeunesse, Ahmad Alhendawi, et l'Organisation internationale du travail (OIT).

Youth envoy 2

Werner Faymann arrive pour une conférence de presse à Vienne , Autiche, 9 mai, 2016. Photo: REUTERS/Leonhard Foeger

Cette nomination intervient alors que les taux élevés de chômage et d’emplois de mauvaise qualité et peu rémunérés chez les jeunes demeurent une préoccupation mondiale.

Les jeunes gens sont, de manière disproportionnée, touchés par le chômage, le sous-emploi, l’insécurité de l’emploi et le phénomène des travailleurs pauvres.  Aujourd’hui plus de 73 millions de jeunes sont au chômage et cette catégorie de la population est trois fois plus susceptible que les autres adultes de connaître le chômage.  Cette situation a été exacerbée par les effets persistants des crises financières et économiques mondiales qui se sont accompagnées de la chute du nombre de jeunes capables de trouver un emploi décent.  Dans les pays en développement, le sous-emploi dans le secteur informel et le phénomène des travailleurs pauvres constituent les plus grands défis que les jeunes ont à relever en matière d’emploi.

L’Organisation internationale du Travail (OIT) estime qu’il faudra créer 475 millions d’emplois pendant la prochaine décennie pour absorber les jeunes chômeurs actuels et offrir des opportunités d’emplois aux 40 millions de personnes qui entrent sur le marché chaque année, dont la plupart sont des jeunes.

Youth envoy 3

Le mur du chômage/Luis Colas

Une région frappée particulièrement durement par la crise financière mondiale est l'Europe, à la fois dans les économies développées et les économies émergentes. Le taux de chômage des jeunes dans l'UE atteint environ 20%. Cependant, les taux varient grandement entre pays; certains vont jusqu'à 40% et 50% — Grèce, Espagne, Croatie, et l'Italie — soit parmi les plus élevés du monde alors que certains pays ont un taux relativement bas — notamment le Danemark, la République Tchèque et la Hollande— soit près de 10%. L'allemagne est à environ 7%.

La nomination de M. Werner Faymann doit imprimer un élan au travail en cours face aux défis liés à l’emploi des jeunes, en particulier l’Initiative mondiale en faveur de la création d’emplois décents pour les jeunes, lancée en février 2016.  L’Initiative réunit les gouvernements, le système des Nations Unies, le monde des affaires, les partenaires sociaux, les parlementaires, le monde universitaire et les organisations de jeunes pour renforcer les interventions en faveur de l’emploi des jeunes dans l’économie mondiale et leur impact. 

Youth envoy 4

Le 12 août, des jeunes cambodiens se sont rassemblés pour célébrer la journée internationale de la jeunesse #‎YouthDay. Photo: UNYouthEnvoy

L’Envoyé spécial est aussi chargé d’appuyer la réalisation des objectifs et actions liés à l’emploi du Plan d’action du système des Nations Unies pour la jeunesse et des cibles sur l’emploi des jeunes du Programme de développement durable à l’horizon 2030 avec une attention particulière sur l'objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

« L’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’emploi des jeunes sera une voix forte dans les efforts visant à relever les défis de l’emploi des jeunes, sensibilisant l’opinion publique à ces défis et appelant à une action à tous les niveaux », s’est expliqué le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon. 

« Il est essentiel que nous intensifions nos efforts pour multiplier partout les opportunités d’emplois décents en faveur des jeunes.  Le succès du Programme de développement durable en dépend. » 

16 Août 2016 -

Le cas des Inuits au Groenland : des traumatismes tabou

Greenland 1

15 août 2016 – Une semaine après la journée mondiale des peuples autocthones, le cas des Inuit du Groenland illustre les nombreuses difficultés et particularités peu comprises de ces peuples. A quelques heures en bateau de Nuuk, la capitale du Groenland existe une petite île, Qoornoq, décorées avec des maisons peintes de couleurs vives. Tôt un matin de printemps, il n’y a personne en vue, sans surprise parce que les autorités ont déplacé les habitants à Nuuk.

Sur le chemin du retour s’aperçoivent des blocs d’appartements debout, face à la mer, comme des falaises abruptes. "Voici ou une partie de la population a été transféré" explique le capitaine du bateau. En 2012 pas moins de 1% de la population du Groenland vivaient dans le célèbre immeuble « Blok P », détruit la même année.

L’un des problèmes de la commission de réconciliation, désignée par le gouvernment autonome du Groenland en 2014, a dû gérer l’abandon forcé de ce village reculé car estimé comme "non-profitable et insalubre" dans le cadre du plan d’urbanisation de l’île des années 60.

L’idée de la commission de réconciliation a été proposée par le premier ministre du Groenland Aleqa Hammond en 2014, "afin de s'éloigner de la colonisation, la réconciliation et le pardon sont nécessaires,” M. Hammond a expliqué.

Greenland 3

La réaction du gouvernement du Danemark a été immédiate et sans équivoque : "Nous n’avons pas besoin de réconciliation,” a déclaré l’ancien premier ministre Helle Thorning-Schmidt. Les Groelandais ont obtenu le droit à l’auto-détermination lorsqu’ils ont obtenu une autonomie renforcée du Royaume du Danemark en 2009.

Le débat dans la presse danoise s’est concentré que la gouvernance du Groenland par le Danemark et si une commission de vérité devrait être instaurée comme en Afrique du Sud après l’apartheid. Les membres de la commission se sont rapidement détachés du modèle Sud-africain : “Notre commission est unique puisque ce n’est pas une commission pour la vérité”, a relayé un membre de la commission Mme Ida Mathiasson. “Elle recherche plus véritablement une meilleure compréhension au sein du Groenland et nous ne demandons pas d’excuses ni de réparations des danois."

Les énormes blocs d’appartements de Nuuk ont été construits sur le modèle danois. Ils auraient marché parfaitement pour les habitants en vélo de Copenhague mais ils n’ont pas pris en compte les besoins des habitants du Groenland, pour beaucoup chasseurs ou pêcheurs. Les portes étroites rendaient difficile voire impossible de rentrer et sortir avec des vêtements épais pour les hivers glacials tandis que les commodes de style européen étaient trop petites pour ranger des équipements pour la pêche. 

Greenland 2

Les baignoires n’étaient également pas prévues pour couper des poissons, donc rapidement il y a eu des problèmes de plomberie. Mais les plus gros problèmes se trouvaient dans les esprits des familles de chasseurs qui étaient habituées aux grandes étendues sauvages couvertes de neige blanche et qui ont du s’habituer aux blocs d’appartements oppressants.

Mme Ida Matthiasson a tenté de décrire le sentiment des personnes forcées de quitter leur maison : « Personne n’a été consulté, les villages ont été fermés à leurs habitants et tout le monde a été évacué. Certains en ont tellement souffert, qu’ils ont transmis cette souffrance à leurs enfants et petits-enfants. Personne n’en parle, c’est devenu un taboo douloureux.”

Le Groenland a été une colonie du Danemark pour plus de 250 ans jusqu'en 1979, lorsque le pays a obtenu une plus large autonomie. ”La danification signifie que tout ce qui n’appartenait pas aux Groenlandais était de seconde classe” a expliqué le commissaire Jens Heinrich. Certains pensent que le but était d’augmenter la fierté des groenlandais et leur respect d’eux-mêmes afin d’arriver à un statut d’égalité au sein du royaume de Danemark.”

Le célèbre immeuble, “Blok P” a été détruit, mais rien ne l’a encore remplacé. En attendant, sur l’île de Qoornoq, certains anciens habitants retournent dans leur maison d’été pour un nettoyage de printemps. Le manque d’électricité après la décision des autorités d’abandonner le village n’est plus un problème grâce aux panneaux solaires qui peuvent être aperçus sur chaque toit de maison, et souvent se dresse à côté le drapeau du Groenland blanc et rouge, comme un rappel que cette petite nation dans cet énorme pays est prête pour les défis du futur.

______________________

Photos : Photos by Ásgeir Pétursson.

Pour en savoir plus sur la défense des droits des peuples autochtones et l'ONU

12 Août 2016 -

Pour une jeunesse durable, un message d’espoir

youth BF

12 août 2016 – Aujourd’hui, pour la journée internationale de la jeunesse nous célébrons le pouvoir de la jeunesse et sensibilisons sur les problèmes mondiaux des jeunes. Photo : des jeunes d’une ONG locale à Ouagadougou, Burkina Faso. Photo : ONU/Ollivier Grand.

Afin de mettre en œuvre l’Agenda 2030 pour le développement durable, le thème de cette année pour la journée internationale de la jeunesse est “La route vers 2030: Eradiquer la pauvreté et parvenir à une consommation et une production responsable”.

La pauvreté est plus qu’un manque d’argent ou de ressources pour assurer un moyen d’existence durable. Ses symptômes sont la faim, la malnutrition, un accès limité à l’éducation et autres services basics, la discrimination sociale et l’exclusion ainsi que le manque de participation aux prises de décision. Le développement économique doit être inclusif pour créer du travail durable et promouvoir l’égalité.

La consommation durable concerne l’utilisation de produits et de services qui remplissent les besoins fondamentaux des communautés tout en assurant les besoins des futures générations. Le développement et la promotion des choix et des actions individuels pour augmenter l’efficacité économique de la consommation pour tous et minimiser les déchets et la pollution sont essentiels afin de permettre un développement socio-économique équitable. Les jeunes ont un rôle crucial à jouer pour éradiquer la pauvreté et parvenir à un développement durable à travers une consommation et une production durable.

UNRIC YOuTH DAY
Les stagiaires d’UNRIC qui portent les objectifs de développement durable. Photo: UNRIC/Claudia Shute

Ici à UNRIC où 22 pays Européens sont représentés, nous avons demandé aux jeunes qui travaillent pour l’ONU comment ils voient leur rôle pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui :

Mise à part mon travail à UNRIC, je fais aussi partie des jeunes leaders européens. L’un de nos projets principal est l’organisation du Conseil européen de la jeunesse, une conférence à Bruxelles où nous rassemblons des jeunes de toute l’Europe. Avec ces projets, non seulement nous donnons l’opportunité à des jeunes de prendre des décisions cruciales et délivrer un message commun pour permettre ensuite plus d’action sur le terrain qui comptent pour nous génération. »

“Les jeunes peuvent et devraient jouer un rôle important dans la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030. La jeunesse représente la moitié de la population et comme les défis contemporains affect directement nos vies futures, notre travail et notre climat, la jeunesse peuvent être comme des acteurs critiques pour réaliser les objectifs de développement durable.”

«  Ils pensent global et devraient être consultés plus régulièrement parce que leurs opinions et leurs solutions sont celles de l’avenir, et donc très importantes.

“Si une voix et la possibilité de se développer sont accordés aux jeunes, ils pourront alors remplir un rôle important pour réaliser des changements positifs et créer un meilleur monde pour aujourd’hui et pour demain. Grâce à leur talent et leurs connaissances, ils peuvent aider à promouvoir le développement durable et de façon responsable.”

Il y a tellement de jeunes brillants, généreux et volontaires pour agir pour le bien commun – bénévoles, conseillers pour plus de justice sociale, permettre plus d’accès ouverts aux technologies.”

Qu’est que la jeunesse pourrait faire ? Un seul arbre peut apparaitre insignifiant dans une forêt, pourtant c’est bien l’addition de chaque arbre qui définit une forêt… Puisque nous avons des capacités, nous devons construire un meilleur monde, plus uni. Ce qui est important est que nous soyons les constructeurs et les communicants de ce message, qui est dans tous les cas, un message d’espoir.”
__________

Pour cette journée internationale de la jeunesse, des évènements ont été organisés partout dans le monde, d’un concours de photo #SustainableYouth sur Twitter (@UNYouthEnvoy, @ZeroHunger) et Instagram (@unyouthenvoy, @zerohungerchallenge) au chat sur Facebook aujourd’hui à 14.30 CET avec l'envoyé pour les jeunes Ahmad Alhendawi, et des discussions avec des jeunes leaders ont lieu à New York. Un évènement à Rio de Janeiro ce lundi 15 août sera rediffusé en ligne sur https://www.youtube.com/c/onubrasiloficial et https://www.facebook.com/ONUBrasil. Vous pouvez voir et écouter le message de Ban Ki-moon ici. L’UNESCO a également produit de nombreux articles et des exemples d’action à mener ici (EN).

09 Août 2016 -

Les peuples autochtones ne doivent pas être laissés pour compte

Indigenous1

9 août 2016 – On estime à 370 million le nombre d’autochtones dans le monde, vivant dans 90 pays différents. Ils représentent 5% de la population mondiale et une grande diversité avec environ 5000 cultures différentes et 4000 langues parlées. Depuis 1995, la journée internationale des peuples autochtones est célébrée chaque année, le 9 août, pour promouvoir et protéger les droits des peuples autochtones.

Les pays Nordiques comptent de nombreux peuples autochtones. Le peuple Sami, soit environ 70,000 personnes vivent dans une région qui s’étend sur les quatre pays nordiques– la péninsule de Kola en Russie, le Nord de la Finlande, la côte et les parties intérieures du Nord de la Norvège et certaines parties de la Suède. Cette région est appelée Sápmi (Laponie). De l’autre côté de l’Océan Atlantique, au Groenland, la population est majoritairement Inuit. Ceux-ci représentent environ 90% de la population du Groenland.

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté l’an dernier par les dirigeants du monde, repose sur le principe visant à ne pas faire de laissés-pour-compte dans l’édification d’un monde de paix et de dignité, de chances et de prospérité. Or, les peuples autochtones figurent parmi les groupes les plus exposés à être laissés pour compte. Ils se heurtent à toute une série de problèmes, notamment une discrimination systématique, un déni de leurs droits aux terres et aux territoires et un accès lacunaire aux services essentiels. Ce phénomène entraîne des conséquences désastreuses.

indigenous2

Le thème de cette année pour la journée internationale des peuples autochtones est : “Le droit des peuples autochtones à l’éducation. » 

Le droit des peuples autochtones à l’éducation est protégé par la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, ainsi qu’une série d’instruments de droit international sur les droits humains. De plus, l’Objectif 4 de l’Agenda 2030 vise à assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle.

Malgré ce cadre légal, le droit à l’éducation n’est pas entièrement réalisé pour la plupart des autochtones, et une différence critique existe encore entre les peuples autochtones et le reste de la population. Les enfants des autochtones ont moins de chance d’être scolarisés et plus de risque d’échecs scolaires que les non-autochtones, souvent liés à des barrières socio-économiques et culturelles donc une marginalisation qui crée un cercle vicieux de désavantages.

indigenous3

Dans son message, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon appelle les gouvernements, partout dans le monde, à s’inspirer des orientations de ce cadre international pour améliorer l’accès des autochtones à l’éducation et pour prendre en compte leur vécu et leur culture dans les lieux d’apprentissage.

Pour en savoir plus :

http://www.un.org/fr/events/indigenousday/

Page 3 sur 632

3

news32x32 DblueNominations

 

  • Le Secrétaire général nomme Mme Natalia Kanem, du Panama, Directrice exécutive adjointe du Fonds pour la population (FNUAP) (28 juillet 2016)

  • Le Secrétaire général nomme le général de division Mohammad Humayun Kabir, du Bangladesh, comme Commandant de la Force des Nations Unies à Chypre (26 juillet 2016)

  • Le Secrétaire général nomme M. Fabrizio Hochschild, du Chili, Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident en République centrafricaine (22 juillet 2016)

    Liste complète...

cineonu