Vendredi, 28 Août 2015
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

24 Août 2015 -

Une journée pour se souvenir de l’esclavage

Elyx Esclavage1

24 août 2015 - La Journée internationale des Nations Unies pour le souvenir de la traite négrière et de son abolition a pour objectif de rappeler les horreurs de la traite transatlantique des esclaves. C’est l'occasion de réfléchir sur les causes et les conséquences de la traite des esclaves, et d’analyser les interactions qu’elle a générées  entre l'Afrique, l'Europe, les Amériques et les Caraïbes.

Dans la nuit du 22 au 23 août de 1791, Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti et la République dominicaine) a connu un soulèvement qui conduira à terme à l'abolition de la traite transatlantique des esclaves. La révolte des esclaves a donné à l'île son indépendance et affaibli le système colonial des Caraïbes dans son ensemble.

Cette année, la commémoration de ces événements coïncide avec le lancement de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine (2015-2024). Beaucoup d'entre elles sont des descendantes des victimes de la traite transatlantique des esclaves. Cette initiative annoncée par l'ONU en 2014, vise à promouvoir et protéger les droits humains des personnes d'ascendance africaine car elles sont parmi les plus touchées par le racisme, « Trop souvent, elles font face au déni des droits fondamentaux tels que l'accès aux services de santé de qualité et à l'éducation » a affirmé Ban Ki-moon. Aujourd'hui, environ 200 millions de personnes se considérant d’ascendance africaine vivent en Amérique.

Le thème de cette décennie, « Personnes d’ascendance africaine : considération, justice, développement" tend à mettre en lumière le droit à l’égalité et à la non-discrimination dans de nombreux domaines tels que l’emploi, le logement et la santé. Cette thématique est à mettre en perspective avec le projet interculturel de l'UNESCO « La Route de l'esclave », dont l’objectif est de promouvoir une plus grande prise de conscience de l'esclavage et de la traite négrière.

Cette journée internationale rappelle également que le commerce des esclaves n’appartient pas au passé. En effet, l’esclavagisme est malheureusement toujours d'actualité : près de 21 millions d’hommes, femmes et enfants sont victimes d’esclavage moderne. Une pratique qui existe partout dans le monde et qui se manifeste sous diverses formes : du travail forcé à l’esclavage sexuel en passant par l’exploitation des enfants. « Si  ces formes d’esclavage ne nécessitent ni bateaux négriers, ni chaînes ou boulets, il s’agit toujours de violation des droits de l’Homme et de la dignité humaine tels qu’énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948 » explique l’UNESCO.

Le 23 août se veut une journée destinée à commémorer ces événements de l’histoire afin de rendre hommage aux victimes de la traite négrière et à ceux qui ont lutté pour abolir l’esclavage. Il s’agit donc de cristalliser une mémoire pour demain en n’oubliant pas que des hommes et des femmes sont, aujourd’hui encore, dans des situations de non-droit.

20 Août 2015 -

Elyx en Hongrie sur les traces de Ban Ki-moon

ELYX HONGRIE

20 août 2015 - Après un long et passionnant voyage au Pérou, fatigué mais toujours curieux, Elyx est arrivé en Hongrie. En 1956, alors que le pays est en pleine insurrection, un jeune Coréen d’à peine 12 ans, décide avec ses camarades de classe d’écrire au Secrétaire général des Nations Unies pour lui demander d’intervenir en Hongrie. Ce jeune activiste vit en Corée et il n’est autre que Ban Ki-moon, qui deviendra à son tour Secrétaire général des Nations Unies en 1997. En 2006, il a été à ce titre désigné « Héro hongrois pour la liberté ».

Intrigué par cette histoire, Elyx s’est rendu à Budapest, où il a été chaleureusement reçu par les équipes de l'UNICEF, de l’OMI, de l’OMS, de la FAO et du UNHCR Central Europe. En leur compagnie, il a pu visiter le centre historique de la ville.

 Il s’est rendu au parlement, un magnifique et imposant bâtiment du XIXème siècle puis auprès de la statue de Saint Etienne, roi au XIème siècle, et évidemment, il n’a pu résister à monter sur son cheval… et admirer de là, l’église médiévale Notre Dame de l'Assomption, dite Eglise Mathias

Une sieste plus tard, il a pu se promener au bord du Danube puis voir, à la tombée de la nuit, le parlement s’illuminer.

19 Août 2015 -

Elyx à la rencontre des enfants de la forêt amazonienne

Elyx Peru 05 RESIZED

19 août 2015 - Après la France et le Chili, Elyx poursuit son voyage. Il est toujours en Amérique latine, cette fois au Pérou, où il a été accueilli par les équipes de l’UNICEF qui l’ont amené à la rencontre d’enfants dans la forêt amazonienne. 

Elyx Peru 04 resized

Que font ces enfants ? Ils se lavent les mains. Un geste banal mais tellement important pour prévenir les maladies. Ils sont aussi allés à la rencontre de parents et de médecins qui surveillent la courbe de croissance des enfants. L’UNICEF travaille sans relâche à améliorer la vie et préparer un avenir meilleur pour des centaines de millier d’enfants dans le monde et ici avec une attention particulière pour la population indigène de la forêt amazonienne. Une partie importante de ce travail réside dans l’accès à l’eau potable.

Pour en savoir plus sur le travail de l’UNICEF au Pérou 

Vous le savez Elyx adore manger et c’est avec un immense plaisir qu’il est allé ensuite suivre le Programme alimentaire mondial (PAM) qui apprend aux enfants à travers des ateliers de cuisine l’importance d’une alimentation nutritive et équilibrée. Très engagé au Pérou, le PAM apporte une assistance alimentaire et soutient le gouvernement et les communautés dans une approche commune pour une meilleure nutrition pour tous.

Jamais fatigué, Elyx est ensuite à Haïti, à la rencontre de Patricia Osorio, qui l’a invité à une fête des enfants avec le contingent péruvien de la force de stabilisation de la paix des Nations Unies (MINUSTHA). Ces soldats péruviens, membres de la Compañia Peru, sont 372, leur pays participe aux opérations de paix des Nations Unies dans le monde depuis 1958.

Elyx Peru 01 resized

Retour à Lima pour une visite dans une école où était célébrée la fin d’une campagne contre l’intolérance. En effet, suite à une recrudescence de violence à l’école, le Centre d’information des Nations Unies de Lima, a organisé des ateliers avec des spécialistes pour aider les écoles à sortir de la spirale de violence entre élèves.

Au Pérou travaillent 18 agences des Nations Unies, chacune intervenant selon son mandat, notamment dans les domaines du développement durable, des droits de l’Homme, de l’égalité des genres et de la lutte contre le sida.

En savoir plus sur les Nations Unies au Pérou

UNIC LIMA
UNICEF Peru
Compañia Peru
MINUSTAH
WFP PERU
UNIC Lima Youth for Tolerance
UNDP Peru
Mission permanente du Pérou aux Nations Unies

En savoir plus sur le voyage d'Elyx

Le site sur lequel vous pouvez suivre le voyage
Le site dédié à Elyx
Onu France et Monaco sur Facebook
Onu France et Monaco sur Twitter

19 Août 2015 -

« L’humanité en partage », ouvrez vos réseaux sociaux à l’humanitaire

Humanitarian Day

19 août 2015 – Près de 120 000 personnes ont joué le jeu et ouvert leurs comptes Facebook et twitter aux humanitaires. Cette opération, appelée #ShareHumanity, ou « l’humanité en partage » a permis de faire entendre à travers les réseaux sociaux la voix de dizaine de milliers de personnes dans le monde qui témoignent de l’importance du travail des humanitaires.

« En faisant « don » de vos messages sur les réseaux sociaux pendant un jour, vous pouvez promouvoir l’action humanitaire et donner voix au chapitre à ceux qui ne peuvent pas se faire entendre, en partageant leurs récits au sujet des crises qu’ils traversent, des espoirs qu’ils connaissent et de la ténacité qu’ils manifestent », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à l’occasion de cette Journée.

Cette année, ce sont plus de 100 millions de personnes qui ont besoin de cette solidarité internationale. Un chiffre qui n’avait jamais été atteint depuis la seconde guerre mondiale !

Les travailleurs humanitaires paient aussi un lourd tribut, ils paient parfois de leur vie leur engagement à soulager les douleurs des autres. Il est toujours important de rappeler que l’assistance humanitaire est attribuée sans discrimination à tous ceux qui en ont besoin, quel que soit leur âge, leur sexe, leur religion, leur opinion politique, où qu’ils soient. Elle ne répond qu’à quatre principes : humanisme, neutralité, impartialité et indépendance opérationnelle.

En mai prochain, se tiendra à Istanbul, en Turquie, le premier sommet mondial sur l’action humanitaire. Il « donnera l’occasion aux chefs d’État et de gouvernement, aux dirigeants de la société civile et du secteur privé, aux personnes touchées par les crises et aux organisations multilatérales l’occasion d’annoncer de nouveaux partenariats audacieux qui atténueront considérablement les souffrances, tout en renforçant le programme d’action pour un développement durable à l’horizon 2030 », a indiqué le Secrétaire général dans son message.

http://www.worldhumanitarianday.org/fr

Page 2 sur 571

2

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Jan Kubis

Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Iraq

638685 kubis

"Le pays est un rare exemple de démocratie dans la région. Le gouvernement actuel est issu d’élections démocratiques..."

Lire l'entretien...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : rapport 2015

omd 2015

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Koen Davidse, des Pays-Bas Représentant spécial adjoint à la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) (25 août 2015)

    Liste complète...

cineonu