Samedi, 24 Juin 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

11 Mai 2017 -

Avec GoodPlanet, l’écologie et l’humanisme ont un « Domaine » aux portes de Paris

fete goodplanet

12 mai 2017 – Le Domaine de Longchamp, c’est un château, une tour médiévale et un espace vert de 3,5 hectares avec un bois classé, un verger, un potager, un jardin aromatique, des ruches et même des « hôtels à insectes ». Confié à la fondation GoodPlanet, ce premier lieu parisien entièrement dédié à l’écologie et à l’humanisme, ouvre ses portes le 13 mai.

C’était un rêve que Yann Arthus-Bertrand, photographe, cinéaste et président de la fondation GoodPlanet nourrissait depuis des années : celui de bâtir un « lieu de bienveillance et de vivre ensemble ». Séduite par le projet, la Mairie de Paris a accordé à la fondation une concession de 30 ans pour faire de cet endroit un lieu ouvert, gratuit, pour des expositions, des concerts, des débats sur les thèmes de l’écologie et de l’humanisme.

Pendant deux jours, les 13 et 14 mai, la fondation attend quelque 5 000 personnes pour une grande fête. De nombreux invités, dont des personnalités et artistes engagés comme Jacques Attal, Jane Goodall, Isabelle Autissier, Plantu ou Rokhaya Dialoo, participeront à cet événement. Plusieurs associations seront également présentes (Aviation sans frontières, ATD Quart Monde, Bloom, Cartooning for peace, Le Carillon, Make Sense, le Secours populaire, SOS Méditerranée, WWF...)

Dans le château se trouvent une exposition inspirée du film « Human » de Yann Arthus Bertrand, Terra, qui présente la biodiversité en photos ainsi qu’une collection d’instrument de musique du monde. Plusieurs activités pour les enfants sont prévues notamment des performances artistiques participatives. Des concerts auront lieu tout au long du week end.

Tout le programme est disponible ici.

Le grand public est invité à partir du samedi, 15H00 à 21H00 et dimanche de 11H00 à 22H00. L’accès au Domaine de Longchamp est et restera gratuit pour le public.

Crédits : Adèle Melice-Dodart, Fondation Goodplanet

11 Mai 2017 -

Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres est à Londres à l’occasion de la 5e Conférence sur la Somalie

Discours António Guterres

11 mai 2017 – Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres est à Londres cette semaine à l’occasion de la 5e Conférence sur la Somalie qui se tiendra ce jeudi 11 mai 2017. Chefs d’État et de gouvernement d’Afrique de l’Est, hauts responsables d’organisations internationales et partenaires clés participeront à cette Conférence.

Instituée en 2012, la Conférence sur la Somalie a pour objectif de soutenir le développement de la Somalie dans des secteurs clés. Cette année, il s’agira de déterminer ces secteurs clés en vue d’améliorer la sécurité du pays, de contribuer à sa réforme politique et gouvernementale, et de soutenir sa stabilité économique et son développement. Cette conférence permettra également aux communautés internationales d’intensifier la lutte contre la famine et la sécheresse qui traversent le pays tout en essayant de répondre au mieux à ses besoins humanitaires. Un nouvel accord de partenariat pourrait également être conclu et porter sur les enjeux que sont les élections, les arrangements constitutionnels, le développement économique et les engagements pour lutter contre la corruption. L’objectif est d’assurer la transition de la Somalie vers la paix et la prospérité.

Lors de son discours prononcé le 10 mai 2017 au Westminster Central Hall, M. Guterres a évoqué les enjeux auxquels le monde fait face actuellement : « Si l’on regarde la mondialisation, il est certain que celle-ci, ajoutée aux progrès technologiques, a enrichi notre monde, favorisé les échanges, réduit l’extrême pauvreté et amélioré le bien-être de la population mondiale. Mais il est également vrai que la mondialisation et les progrès technologiques ont augmenté les inégalités et laissés des gens pour compte. »

António Guterres a également souligné l’importance d’une réforme des Nations Unies et des institutions internationales pour faire converger les trois piliers que sont la paix et la sécurité, les droits de l’homme et le développement durable : « Pour sauver le multilatéralisme, nous devons réformer les organisations multilatérales.»

Pour son premier grand discours au Royaume-Uni, le Secrétaire Général n’a pas choisi un lieu anodin. En effet, c’est au sein du Westminster Central Hall que la première session de l’Assemblée Générale des Nations Unies s’est déroulée, le 10 janvier 1946.

Vous pouvez suivre la Conférence sur la Somalie sur Twitter avec le hashtag #SGLondon.

05 Mai 2017 -

Semaine du développement durable en Belgique : nous n’avons pas de planète B !

5 mai 2017 – Grâce aux avancées numériques et technologiques, des solutions innovantes peuvent être trouvées et améliorer la qualité de vie sur terre en termes économiques, sociaux et environnementaux. La « Semaine du développement durable en Belgique » encourage la communauté internationale à agir dans cette direction. Cet évènement d’une semaine entend fournir de nouvelles stratégies pour une économie verte et sociale tout en encourageant la jeunesse et les chefs d’entreprise à un consumérisme raisonné.

A l’occasion de cette semaine du développement durable, Nadine Gouzée, ancienne Directrice de la Task Force développement durable du Bureau Fédéral du Plan, et Caroline Petit, Directrice adjointe de l’UNRIC, ont prononcé un discours au sein du Sénat Belge.

sustainable development week presentation nadine gouzee

Lors de ce discours, Madame Gouzée a souligné l’importance d’un changement d’orientation pour le développement durable. Ce dernier doit cesser d’être pensé de façon cloisonnée et hiérarchique pour être pensé de façon systémique. « La pensée cloisonnée traditionnelle empêche toute synergie. À l’inverse, si vous vous intéressez au développement durable comme formant partie d’un large système, les activités transversales vous permettront de diffuser et d’intégrer idées et actions vers des objectifs communs. Il ne s’agit pas de privilégier le social, l’environnement ou l’économie. Ces trois piliers doivent être considérés comme interdépendants et en interaction les uns avec les autres. »

Madame Petit a également souligné l’importance de la pensée systémique à travers l’ODD 17, dont l’objectif est de renforcer et revitaliser les partenariats mondiaux autour du développement durable. Les parties concernées ne doivent pas se contenter de prendre des initiatives unilatérales pour mener à bien les Objectifs mais « travailler ensemble, tous ensemble, et ce, tout le temps ». En effet, comme le rappelle Caroline Petit « cela va devenir essentiel dans les jours, semaines, mois et années à venir. »

sustainable development week presentation caroline petit

Madame Petit a également ajouté que la société civile et le secteur privé ont joué un rôle important dans la création des ODD, et qu’ils peuvent jouer un rôle tout aussi important dans leur réalisation. « Souvent, ce sont les femmes et les hommes du secteur privé qui sont les plus proches des communautés locales et des consommateurs. Ils peuvent alors élaborer des solutions créatives et innovantes qui sont ensuite reprises par le reste de la société ».  La Directrice adjointe de l’UNRIC a ainsi cité l’exemple de Boyan Slat, créateur et PDG de The Ocean Cleanup, une société qui développe des technologies avancées pour dépolluer les océans du monde entier de leurs déchets plastiques. Elle a également fait référence à la créatrice de mode Agnes B., à l’initiative du projet Tara Expéditions qui étudie l’impact du changement climatique et de la crise écologique auxquels font face les océans du monde entier.

Sensibiliser la société à ces sujets est essentiel pour garantir la bonne application des ODD, en particulier au sein de la jeunesse. « C’est l’un de nos objectifs clés en termes de développement durable. Nous veillons à ce que la jeunesse connaisse l’Agenda 2030 et soit en mesure de participer à la mise en œuvre des Objectifs. Il n’y a pas de temps à perdre. Nous n’avons pas de planète B », conclut Madame Petit.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Agenda 2030 et les ODD ? Cliquez ici !

10 Mai 2017 -

La conservation des oiseaux, un enjeu crucial pour l’humanité

Migratory Birds ©agus nurza

10 mai 2017 - La migration des oiseaux est un miracle naturel. Les oiseaux migrateurs peuvent voler des milliers de kilomètres afin de trouver les meilleures conditions de vie possible pour nourrir et éduquer leurs petits. Lorsque les lieux d’accueil ne leurs sont plus favorables, il est alors temps pour eux de repartir dans des régions du monde où les conditions de vie sont meilleures.

Il est fascinant de voir à quel point les oiseaux migrateurs volent d’un point à un autre avec une précision hors-pair. Leurs techniques pour trouver leur chemin dans le ciel restent cependant en partie inconnues. Il a été démontré que les oiseaux migrateurs sont capables de s’orienter en fonction des champs géomagnétiques mais aussi de la position du soleil, le jour et des étoiles, la nuit. Quelques espèces peuvent même détecter la lumière polarisée pour se déplacer la nuit.

Toutefois, la migration est un périlleux voyage. Les oiseaux migrateurs doivent faire face à une série de dangers, souvent causés par les activités humaines. Voler pendant de longues distances implique de franchir de nombreuses frontières. Les pays survolés n’ont pas tous les mêmes politiques environnementales, les même législations et mesures de conservation. C’est pourquoi une coopération entre tous les acteurs internationaux, que cela soit des gouvernements, des ONG ou des organisations internationales, est essentielle tout au long de la migration des espèces.

Ce 10 mai 2017, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs a pour thème « Leur avenir est notre avenir ».

Toutes les activités organisées lors de cette journée ont un thème commun : l’interdépendance des humains avec la nature, et plus particulièrement avec les animaux migrateurs. Ceux-ci partagent en effet notre planète et ses ressources limitées. L’objectif de 2017 sera de démontrer que la conservation des oiseaux est un enjeu crucial pour l’humanité.

http://www.worldmigratorybirdday.org/about

Page 10 sur 679

10

onucarrieres

Concours Programme jeunes administrateurs (YPP) 2017
Luxembourg et Monaco participent au concours 2017

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Ghassan Salamé, du Liban, Représentant spécial et Chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) (22 juin 2017)

  • Le Secrétaire général nomme M. Vladimir Ivanovich Voronkov, de la Fédération de Russie, à la tête du nouveau Bureau des Nations Unies contre le terrorisme (21 juin 2017)

  • ​​​​​​​Le Secrétaire général nomme Mme Ana Maria Menéndez de l’Espagne, Conseillère principale pour les questions politiques (21 juin 2017)

    Liste complète...

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

#SmallSmurfsBigGoals

Une campagne de l’ONU met en scène les Schtroumpfs pour faire connaître les Objectifs de développement durable
http://www.smallsmurfsbiggoals.com/