Mercredi, 25 Mai 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

30 Mars 2016 -

Mettre fin aux inégalités avec les ODD, débat en direct de New York

Inequality

30 mars 2016 - Une réunion spéciale du Conseil économique et social des Nations Unies, ECOSOC, se tient ce 30 mars pour évaluer comment les objectifs de développement durable peuvent œuvrer à diminuer les inégalités, qui non seulement perdurent mais s’accroissent.

L’agenda 2030 pour le développement durable et les 17 objectifs associés visent à réduire les inégalités et proposent une vision d’un avenir commun d’égalité et d’opportunités pour tous.

Les inégalités sont nuisibles aux sociétés et aux économies, elles ne sont pas seulement un défi politique, économique ou social, elles sont un défi moral.

Les inégalités peuvent être réduites par des politiques nationales et internationales. Plusieurs pays ont démontré que la mise en place de politiques sociales, notamment la protection sociale, l’accès pour tous aux services de base, une politique efficace pour l’emploi et un renforcement des institutions permettaient la réduction des inégalités. Cependant, ces cas restent des exceptions et globalement les inégalités non seulement perdurent mais s’accroissent.

Pourquoi les inégalités persistent ? Quelles formes d’inégalités sont plus persistantes que d’autres ? Comment y faire face ?

Comment combattre les inégalités au niveau global. Quelles sont les priorités dans la rédaction des inégalités au niveau global ?

Comment est-ce que la communauté internationale peut assurer que les objectifs de développement durables réduisent efficacement les inégalités ?

Quels sont les impératifs moraux et éthiques à réduire les inégalités ?

Voici quelques une des questions débattues lors de cette réunion spéciale de l’ECOSOC.

Cette rencontre peut être suivie en direct via UN Web TV 

Suivez aussi le débat sur twitter: #SDGs #GlobalGoals #Inequality

____________________________________

Liens

· ECOSOC Special Meeting on Inequality 

· UN Web TV 

· Objectifs de développement durable 

24 Mars 2016 -

S'unir pour mettre un terme à la tuberculose

24 mars 2016 – Chaque année 1.5 million de personnes meurent de la tuberculose. Pourtant on peut à la fois prévenir et guérir cette maladie.

TB Treatment Centre Lima Peru

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2014, 9,6 millions de personnes ont développé la tuberculose. Plus de 95% des décès ont lieu dans les pays pauvres et la maladie est parmi les dix premières causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans.  En 2014, on estime que sur un million d’enfants qui ont contracté la tuberculose, 140 000 en sont morts.

La tuberculose est une maladie infectieuse cause par la bactérie Mycobacterium tuberculosis. Elle affecte généralement les poumons, mais peut aussi s’attaquer à d’autres parties du corps. Environ une personne sur trois est infectée par la tuberculose au cours de sa vie, mais ne présente pas de symptôme et n’est pas contagieuse. Cette forme est appelée la tuberculose latente. Environ 10% des infections latentes évoluent vers une forme active de la maladie qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée. La tuberculose se transmet par voie aérienne lorsqu’une personne infectée des poumons éternue ou tousse.  

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré : « L’une des cibles des nouveaux objectifs de développement durable est de mettre fin à l’épidémie de tuberculose d’ici à 2030. Cette maladie touche de façon disproportionnée les plus pauvres et les plus vulnérables, les personnes marginalisées et celles n’ayant pas accès aux services de bases, notamment de santé. Par conséquent, la lutte contre la tuberculose doit aller de pair avec les mesures qui sont prises, dans le cadre d’autres objectifs de développement durable, pour réduire les inégalités, éliminer l’extrême pauvreté, faire en sorte que chacun bénéficie d’une protection sociale et d’une couverture sanitaire universelle et mettre fin à l’épidémie de VIH/sida ».

La tuberculose résistante aux médicaments est un problème de plus en plus préoccupant, et en cette Journée internationale de lutte contre la Tuberculose, nous nous devons de sensibiliser la population sur cette maladie et joindre nos forces pour la combattre.

____________________________________

Liens

·UNITAID

·OMS

·Objectifs de développement durable

Photo : Organisation Pan américaine de la santé 

23 Mars 2016 -

Semaine de solidarité avec les peuples en lutte contre le racisme et la discrimination raciale

21 mars 2016 – "Nous assistons aujourd’hui à une hausse très alarmante des discours de haine et de xénophobie dans le monde. Les dirigeants politiques, les personnalités publiques et même les médias de masse stigmatisent les migrants, les réfugiés, les demandeurs d’asile et les étrangers en général, ainsi que les minorités" ont averti trois experts des Nations Unies sur le racisme et les discriminations.

Racism stops with you and me

Le rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme Mutuma Ruteere ; la présidente/rapporteur du groupe d’experts sur les descendants les personnes d’origine Africaine, Mireille Fanon Mendes-France ; et le président du comité sur l’élimination des discriminations raciale, José Francisco Cali Tzay ont également appelé les gouvernements à établir des plans d’actions antiracisme adaptés. 

A l’occasion de lasemaine de solidarité avec les peuples en lutte contre le racisme et la discrimination raciale (du 21 - 27 mars), le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a interpelé les Etats membres sur ce sujet : « Et pourtant, tout cela demeure fort insuffisant. Nous assistons aujourd’hui à une montée de l’intolérance, du racisme patent et de la violence motivée par le racisme. Le profilage racial et la violence à l’encontre de certaines communautés augmentent. Les rigueurs de la situation économique et l’opportunisme politique suscitent une hostilité croissante à l’égard des minorités et un ressentiment à l’égard des réfugiés et des migrants, qui se manifestent notamment par une intolérance à l’encontre des musulmans qui subissent des attaques et des actes de violence. ». Après les attentats d’hier en Belgique, cet appel prend tout son sens, dans un contexte tendu où l’on cherche à désigner les boucs émissaires des atrocités qui ont été commises.

Afin de donner un cadre à la lutte contre le racisme et la discrimination raciale, la déclaration de Durban a été adoptée en 2001 lors de la conférence mondiale contre le racisme, les discriminations raciales, la xénophobie et l’intolérance en Afrique du Sud. Cette déclaration représente l’engagement fort de la communauté internationale dans la résolution ce problème, mais elle sert également de base aux plaidoyers dans le monde entier. Bien que les Etats Membres aient adoptés de nouvelles lois et garanties, bien qu’ils aient établit des nouvelles institutions dédiées à la promotion et à la protection des droits humains, le combat est loin d’être terminé.

Le racisme et la discrimination sont encore extrêmement présents dans nos sociétés, et nous pouvons tous nous mobiliser pour y mettre un terme. Les objectifs de développement durable - notamment l’objectif 10, qui vise à réduire les inégalités- peuvent guider chaque acteur de la société dans la lutte contre les discriminations.

272 des Afro Américains sont sous le seuil de pauvreté aux Etats Unis contre 15 pour l ensemble des Américains. 5

En plus de cela, il tient à chacun de combattre le racisme, les préjugés et les amalgames à son échelle, notamment sur internet et les réseaux sociaux, en gardant un œil critique sur les actualités et en signalant les appels à la haine.

____________________________________

Liens

· Je dis NON au racisme

· Semaine internationale de solidarité avec les peuples en lutte contre le racisme et les discriminations raciales.

· Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme

Déclaration de Durban

Photo : ONU

22 Mars 2016 -

Le Secrétaire général condamne avec fermeté les attaques terroristes à Bruxelles

elyx bruattacks

22 mars 2016 - Déclaration du porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies au sujet des attaques terroristes à Bruxelles

Le Secrétaire général condamne avec fermeté les attaques terroristes perpétrées ce jour à Bruxelles. Il transmet ses sincères condoléances aux victimes et à leur famille et exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement de Belgique.

De lâches attaques ont touché ce matin le cœur de la Belgique et l’Union européenne. Le Secrétaire général espère que les responsables seront rapidement traduits en justice. Il est convaincu que les engagements de la Belgique et de l’Europe vis-à-vis des droits de l’homme, de la démocratie et de la coexistence pacifique continueront à être la juste et durable réponse à la haine et à la violence dont elles ont été victimes aujourd’hui.

Page 9 sur 618

9

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Mme Sunaina Lowe, de la Jamaïque, comme Directrice du Centre d’information des Nations Unies à Jakarta en Indonésie (23 mai 2016).

  • Le Secrétaire général de l’ONU nomme deux Envoyés spéciaux sur El Niño et le climat: Mme Mary Robinson (Irlande) et M. Macharia Kamau (Kenya)  (20 mai 2016)

    Liste complète...

cineonu