Samedi, 24 Juin 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

17 Mai 2017 -

Guterres plaide pour plus de collaboration entre l’Union européenne et les Nations Unies

18556544 10158743902665444 4012654107910395268 o

17 mai - Le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres a plaidé pour que l’Union européenne et l’ONU travaillent davantage ensemble pour relever « les défis sans précédent » auxquels le monde est confronté.

S’exprimant mercredi au Parlement européen à Strasbourg, le Secrétaire Général a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à l’Union européenne pour son engagement fort dans le multilatéralisme, citant notamment le soutien de l’UE dans les efforts de résolution de crises en Libye, en Somalie, en République centrafricaine et au Mali.

« La contribution européenne est aujourd’hui une part essentielle de ce qui rend l’ONU efficace », a déclaré M. Guterres.

Parmi les défis majeurs qui nécessitent une action commune et concertée entre l’Union européenne et l’ONU, le Secrétaire Général a cité la résolution et la prévention des conflits, une large coalition pour les droits de l’homme, la mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le climat, et la lutte contre les inégalités liées à la mondialisation.

« Une Europe forte et unie est un socle fondamental pour une ONU forte et efficace », a indiqué M. Guterres.

La diversité est une richesse pas une menace

Dans son discours, interrompu plusieurs fois par des applaudissements, le Secrétaire Général a également évoqué les difficiles questions liées aux migrations et a appelé à un engagement politique, social et culturel qui soutienne la création de sociétés inclusives.

« La diversité est une richesse, ce n’est pas une menace », a-t-il déclaré.

Européen lui-même, le Secrétaire Général a fait référence au siècle des Lumières comme un grand bond intellectuel de l’Europe. « Les valeurs des Lumières sont la plus grande contribution que l’Europe a fait à l’humanité », a dit le Secrétaire Général, demandant à l’Europe de perpétuer ces valeurs de tolérance et de raison.

16 Mai 2017 -

Quelles perspectives pour l’économie mondiale ?

wesp2017

16 mai 2017 – Faibles investissements et progression lente de l’économie mondiale, stagnation du commerce mondial, les prévisions sont plutôt moroses, selon le rapport des Nations Unies sur la situation et les perspectives de l’économie mondiale 2017.

Selon ce rapport, le taux de développement économique mondial, 2,2% en 2016, est le taux de progression le plus faible jamais connu depuis la crise de 2009. L’investissement mondial diminue alors que les niveaux d’endettement sont en hausse. Le produit intérieur brut mondial connaît une très légère progression de 2,7% en 2016 à 2,9% prévu pour 2017. Celle-ci s’apparente néanmoins plus à une stagnation qu’à une reprise de la demande. Les économies de transition ont une croissance limitée à 1,4% avec les taux les plus hauts pour les pays d’Asie du Sud-Est.

La situation est due en partie à la baisse des investissements pendant une période longue, ayant pour conséquence une baisse de la croissance et donc de la productivité.

Parallèlement, la croissance pour les pays les moins avancés (PMA), entre 4 et 5%, reste haute mais insuffisante pour faire face aux défis du développement et loin des exigences des Objectifs de Développement Durable (ODD).

La croissance des échanges internationaux stagne aux alentours de 1,2% en 2016, cependant les perspectives sont plus positives avec une croissance attendue de 2,7% en 2017 et 3,3% pour 2018.

Des données encourageantes pour les émissions de carbone

Le niveau des émissions de carbone est identique depuis deux ans. Un bilan positif malgré la part encore faible, bien qu’en croissance, des énergies renouvelables

Des incertitudes viennent plomber les perspectives économiques mondiales, notamment la politique des taux d’intérêt négatifs au Japon et en Europe. Cette dernière pourrait détériorer les bilans bancaires, et contracter les conditions de crédit, fragilisant ainsi les banques. La politique américaine de Donald Trump ainsi que le Brexit soulèvent aussi de fortes interrogations.

Pour atteindre les objectifs de l’Agenda 2030, des efforts de coopération devront impérativement être faits ainsi qu’un renforcement de la coordination des politiques internationales, estime le rapport.

Plus d’informations : le rapport complet (En anglais)

16 Mai 2017 -

Semaine européenne du développement durable : l'appel à projet est ouvert

14162 logo semaine europeenne DD FR violet 1

16 mai - Le ministère français de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer a lancé, le 18 avril, l’appel à projets pour encourager l'organisation et la promotion de différents événements dans le cadre de la semaine européenne du développement durable du 30 mai au 5 juin. Cette année, la semaine européenne du développement durable se met aux couleurs des objectifs de développement durable : 17 objectifs qui définissent, selon les Nations unies la feuille de route universelle du développement durable à l'horizon 2030, intitulée Agenda 2030.

La semaine européenne du développement durable

La semaine européenne du développement durable a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectifs de promouvoir le développement durable, de sensibiliser chacun à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète tant individuelle que collective. En 2016, plus de 300 000 citoyens dans 38 États, membres ou non de l’Union européenne, ont participé, avec 4 146 initiatives, activités et événements, dont 1 661 en France !

Comment participer à l’appel à projet ?

Le principal critère de sélection pour pouvoir participer à l’appel à projets de la semaine européenne du développement durable est le suivant : le projet ou l’initiative, à but non lucratif, doit concerner au moins l’une des trois dimensions du développement durable : environnemental, social, et économique. Les programmations peuvent ainsi varier entre conférences, expositions, organisation de marchés, projections de films, activités associatives, initiatives d’entreprises durables, projets d’éducation.

L’inscription est ouverte à tous : organismes gouvernementaux, instituts de recherche, établissements scolaires, musées, fondations, associations et entreprises, ainsi qu’à tous les citoyens. Vous retrouverez toutes les informations sur l’appel à projets ainsi que le formulaire d’inscription sur la plateforme lancée par le ministère : www.sedd.developpement-durable.gouv.fr.

Les objectifs de développement durable à l’honneur

En 2017, la semaine européenne du développement durable se met aux couleurs des objectifs de développement durable. Adoptés par les Nations Unies, les 17 objectifs du développement durable portent les défis qui permettront d’améliorer la vie des populations partout dans le monde. Le semaine européenne du développement durable est l’occasion pour tous de s’approprier ces objectifs et de contribuer concrètement à leur mise en œuvre.

La France, pays hôte de l’Accord de Paris, est mobilisée pour atteindre ces objectifs et contribuer à la lutte contre le changement climatique. C’est pourquoi elle a présenté à l’ONU, en juillet 2016, son plan d’action pour les objectifs de développement durable. Lutte contre le changement climatique, énergies propres, accès à l’eau, consommation et production responsables, protection de la vie terrestre et aquatique, ville durable… sont les objectifs de développement durable portés par le ministère.

11 Mai 2017 -

Participez à l’examen « Programme Jeunes Administrateurs 2017 » !

ypp2017

11 mai 2017 -  Le Programmes Jeunes Administrateurs permet à de jeunes diplômés de commencer une carrière aux Nations Unies. Chaque année différentes nationalités sont appelées à concourir, selon que leur pays est non représentés ou sous-représentés au sein du personnel de l’ONU. Ce programme couvre trois réseaux d’emploi : Réseau Paix et questions politiques et humanitaires (POLNET), Réseau Gestion et administration (MAGNET) et Réseau Information et gestion des conférences (INFONET).

Quels sont les critères ?

Pour être éligible à ce programme, il faut avoir la nationalité d’un pays participant. Ces pays sont choisis en fonction de leur non-représentation ou sous-représentation au sein du personnel des Nations Unies. Cette année, six pays francophones sont dans la liste : le Luxembourg, les Comores, le Gabon, Monaco, la République centrafricaine et le Tchad. Vous pouvez consulter la liste complète ici.

Les candidats doivent être titulaires, au moins, d’un diplôme universitaire de premier cycle (équivalent de la licence), avoir moins de 32 ans et parler couramment l’anglais ou le français.

Comment participer ?

De mai à juillet, créez votre profil sur le site du programme et soumettez votre candidature. Celle-ci sera étudiée pendant l’été sur les critères suivants : l’éducation, les langues et l’expérience de travail. En août, les candidats les mieux classés recevront une convocation. Les examens auront lieux en septembre ou en décembre en fonction du réseau d’emploi choisi.

Pour en savoir plus sur le programme et les procédures d’admission, vous pouvez consultez le site web ou les suivre sur les réseaux Facebook, Twitter et Weibo.

Page 9 sur 679

9

onucarrieres

Concours Programme jeunes administrateurs (YPP) 2017
Luxembourg et Monaco participent au concours 2017

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Ghassan Salamé, du Liban, Représentant spécial et Chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) (22 juin 2017)

  • Le Secrétaire général nomme M. Vladimir Ivanovich Voronkov, de la Fédération de Russie, à la tête du nouveau Bureau des Nations Unies contre le terrorisme (21 juin 2017)

  • ​​​​​​​Le Secrétaire général nomme Mme Ana Maria Menéndez de l’Espagne, Conseillère principale pour les questions politiques (21 juin 2017)

    Liste complète...

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

#SmallSmurfsBigGoals

Une campagne de l’ONU met en scène les Schtroumpfs pour faire connaître les Objectifs de développement durable
http://www.smallsmurfsbiggoals.com/