Mardi, 31 Mai 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

15 Avril 2016 -

#PhotoFriday : le monde cette semaine

15 avril 2016– Le #PhotoFriday illustre quelques-uns des événements les plus importants des Nations Unies dans le monde.

image article 1

Photo:DFID.  Une fabrique de ciment à Dire Dawa, en Ethiopie, qui fonctionne 24 heures sur 24 et qui produit

3 000 tonnes de ciment par jour pour satisfaire la demande accrue par l’essor de la construction.  

 

A l’occasion du rapport économique sur l’Afrique 2016, lancé le 11 avril au siège de l’ONU, l’Organisation a appelé l’Afrique à se tourner vers une industrialisation écologique. La grande opportunité pour l’Afrique en 2016, en tant que retardataires au niveau de l’industrialisation, c’est d’adopter un parcours économique alternatif à l’industrialisation. Le rapport révèle que les transformations structurelles dans l’économie africaine restent la priorité, et l’industrialisation est la meilleure stratégie pour l’atteindre dans les faits.  

image article 2

Photo: ONU. M. Ban dans l’ancienne galerie de sculptures d’art de l’université de Yale, lors de sa visite de l’université.

 

Le 12 avril, le Secrétaire général Ban Ki-moon s’est rendu à New Haven, dans le Connecticut, pour donner un discours liminaire à l’occasion de l’ouverture de la huitième session du colloque mondial des présidents d’université, accueilli par l’université de Yale.  M. Ban a évoqué le sujet de « la préservation de l’héritage culturel. Les défis et les stratégies ».

Image article 3

Photo: ONU. Vue large du Conseil de Tutelle au siège de l’ONU, à New York, alors que Vesna Pusić, ministre des Affaires étrangères et européennes et vice-présidente du gouvernement croate s’adresse aux Etats membres sur sa candidature au poste de Secrétaire général.

L’Assemblée générale a organisé des dialogues informels avec les 8 candidats pour le poste de Secrétaire général des Nations Unies, du 12 au 14 avril. Le Secrétaire général actuel terminera son mandat le 31 décembre 2016. C’est la première fois qu’un candidat au poste diplomatique le plus élevé doit s’exprimer devant les Etats membres lors d’une compétition ouverte.

Image article 4

Photo: ONU. Danilo Türk (dos à la caméra), ancien président de la république de Slovénie, s’adresse aux journalistes pour revenir sur son intervention devant l’Assemblée générale dans le cadre de sa candidature.

Image article 5

Photo:Simon Matzinger. La vieille ville de Quito, la capitale de l’Equateur, a été fondée sur les ruines d’une cité Inca et se situe à 2850 mètres d’altitude.

Jeudi 12 avril, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon et Rafael Correa, le président de la République d’Equateur, ont donné une conférence de presse. Ils ont présenté aux journalistes la conférence habitat III, qui se tiendra à Quito, en Equateur, en octobre 2016. Habitat III souhaite mettre en place un nouvel agenda urbain en promouvant un nouveau modèle de développement urbain, qui soit capable d’intégrer toutes les facettes du développement durable, pour promouvoir l’égalité, le bien-être et la prospérité.

Image article 6

Photo:Claudio Pimazzoni

Jeudi 14 avril, le centre de recherche Innocenti de l’UNICEF a publié le bilan Innocenti 13. C’est la dernière version de la série de bilans qui mesure le bien-être des enfants dans les pays à revenus élevés.

Il se compose d’un classement des pays de l’UE et de l’OCDE sur une variété d’aspects, mettant en lumière les conditions de vie des enfants et des adolescents. Cette série de rapports constitue l’un des efforts majeurs de l’UNICEF pour façonner et améliorer les politiques destinées aux enfants dans les pays développés. Le bilan Innocenti 13 offre une analyse détaillée des inégalités dans 41 pays riches.

13 Avril 2016 -

Les candidats au poste de Secrétaire général passent le grand oral

Next SG Hearings

13 avril 2016- Un nouveau processus de sélection du Secrétaire général de l’ONU a été initié hier : les candidats doivent désormais prononcer un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU et répondre à des questions. Deux heures sur le grill, retransmises en direct pour une sélection plus transparente.

Les auditions ont débuté hier avec trois candidats :

mdIgor Luksic le ministre des Affaires étrangères du Monténégro 1md

Les candidats suivants sont :

  Mercredi, 13 avril 2016 Jeudi, 14 avril 2016
9 heures – 11 heures M. Danilo Türk M. Vuk Jeremić
11 heures – 13 heures M. Vesna Pusić  Mme Helen Clark
15 heures – 17 heures Mme Natalia Gherman M. Srgjan Kerim

La société civile est invitée à contribuer aux questions via Twitter ou Instagram en utilisant le hashtag #UNSGcandidates, ou via un formulaire en ligne.

Au cours des discussions, des questions peuvent être présentées en personne, par enregistrement vidéo ou audio, ou lus à haute voix par le Président de l’Assemblée générale.

Vous pouvez également visionner la retransmission en direct ici et découvrir les CV des candidats ici

Le choix du Secrétaire général revient au terme du processus aux membres du Conseil de sécurité qui proposera un candidat à l’Assemblée générale.

11 Avril 2016 -

70ème anniversaire de la Cour internationale de Justice

justice

11 avril 2016 – En avril 1956, la Cour internationale de justice a été installée à La Haye pour régler des différends entre les Etats Membres, avec comme finalité le maintien de la paix internationale et de la sécurité.

Le 20 avril, la Cour célèbrera officiellement son 70ème anniversaire, lors d’une cérémonie commémorative au Palais de la Paix, à laquelle participeront le Secrétaire général et d’autres invités. C’est l’occasion de (re)découvrir le rôle de la Cour et de reconnaître sa capacité à aider à atteindre l’objectif de développement durable #16 : Paix, Justice et institutions efficaces.

1. Qu’est-ce que la Cour internationale de Justice ?

La Cour est le principal organe judiciaire des Nations Unies. Elle a été établie par la Charte des Nations Unies signée à San Francisco en 1945 et elle a pris ses fonctions en 1946 au Palais de la Paix à La Haye, aux Pays-Bas. C’est le seul des six organes principaux des Nations Unies à ne pas être basé à New York.

La Cour est composée de 15 juges et a un double rôle. Tout d’abord, elle doit régler les différends interétatiques que les Etats lui soumettent ; ensuite, la Cour doit rendre des avis consultatifs sur des questions légales, qui lui sont adressées par les organes autorisés des Nations Unies et les agences spécialisées. Les langues officielles sont le français et l’anglais.

2. Qui peut soumettre des affaires à la Cour?

Seuls les Etats sont éligibles pour comparaître devant la Cour en cas de litige –c’est-à-dire 193 Etats aujourd’hui. La Cour n’a pas les compétences d’intervenir pour les affaires individuelles, les ONG, les entreprises ou tout autre acteur privé. Un Etat peut présenter une affaire auprès de la Cour si l’un de ses ressortissants est impliqué et qu’un autre Etat est accusé d’avoir entravé cet individu ; le litige devient alors un litige entre Etats.

3. Qu’est-ce qui différencie la Cour internationale de Justice de la Cour pénale internationale et les tribunaux pénaux internationaux ad hoc ?

La Cour internationale de Justice n’a pas de juridiction pour juger les individus accusés de crime de guerre et de crimes contre l’humanité. Comme il ne s’agit pas d’une cour pénale, elle n’a pas de procureur qui pourrait initier une procédure. Cela permet ainsi de préserver les cours nationales, les tribunaux pénaux ad hoc établis par les Nations Unies comme le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie ou le Tribunal pénal international pour le Rwanda. Ne faudrait-il pas ajouter que la CPI est une organisation internationale indépendante, qui n'appartient pas au système des Nations Unies. Elle siège est à La Haye, aux Pays Bas. ??? C’est tout de même une différence majeure non ?

4. Pourquoi certains litiges entre les Etats ne sont-ils pas examinés par la Cour?

La Cour ne peut examiner de litiges que lorsqu’un Etat au moins le demande. Elle ne peut pas se saisir d’une affaire de sa propre initiative. Les Etats concernés doivent également avoir accepté la juridiction de la Cour- en d’autres termes, ils doivent consentir à ce que la Cour examine leur cas. C’est un principe fondamental de cette méthode de résolution des litiges internationaux : les Etats sont souverains et ils doivent être libres de choisir leurs propres méthodes de résolution.

5. Est-ce que les décisions de la Cour sont contraignantes?

Les jugements rendus par la Cour (ou l’une de ses chambres) lors des différends entre les Etats sont contraignants pour les parties concernées. L’article 94 de la Charte des Nations Unies statue que « chaque membre des Nations Unies accepte de se plier aux décisions de la Cour à chaque fois qu’il en est partie ».

Les jugements sont définitifs et sans appel. Si une des parties remet en question sa portée ou sa signification, elle peut demander une interprétation. Dans le cas où une découverte jusqu’ici inconnue de la Cour devrait être un facteur décisif, l’une partie ou l’autre peuvent demander la révision du jugement. Quant aux avis consultatifs, ils sont habituellement demandés par les organes des Nations Unies et les agences spécialisées, et il tient à eux de les suivre ou pas selon les moyens qui leur semblent appropriés. 

07 Avril 2016 -

#PhotoFriday : le monde cette semaine

7 avril 2016 – Les événements marquants de la semaine en photos.

photo friday 1

Un étudiant de l’école primaire chrétienne de Juba présente un sujet de journal télévisé fictif, en rapport avec les mines et les autres explosifs vestiges de la guerre. Photo : ONU

La journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte anti-mines a été célébrée le 4 avril. Chaque année, les mines et autres explosifs tuent ou blessent des milliers de personnes dans le monde entier. Le bilan humain est catastrophique. Les mines tuent sans distinction, entravent les libertés des communautés affectées et gênent l’action humanitaire.

Photo friday 2

Une yourte traditionnelle, cadeau de la république du Kazakhstan, exposée dans le jardin du Palais des Nations de l’Onu à Genève, en Suisse. Photo : ONU.

Le 4 avril s’est tenue la cérémonie 2016 du Prix Pritzker d’architecture et d’innovation en architecture durable et respectueuse de l’énergie, aux quartiers généraux de l’ONU. Le lauréat du prix est l’architecte chilien Alejandro Aravena. Pour célébrer l’’évènement, UN Photo a ajouté de nouveaux éléments à son album Flickr « Art et architecture à l’ONU », qui présente désormais les expositions d’art qui ont eu lieu au QG de l’ONU ces dernières années.

Photo friday 3

Le Secrétaire général Ban Ki-moon s’adresse au conseil mondial des affaires à Los Angeles. Photo : ONU.

Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, s’est adressé au conseil mondial des affaires de Los Angeles lors d’un diner le 5 avril. Il a questionné le rôle des Nations Unies à l’ère des défis pour la paix dans le monde, les droits de l’Homme et la santé mondiale.

Photo friday 4

Des garçons en train de jouer au football au Zimbabwe. Photo : Dylan Thomas/UKaid/DFID

Mercredi 6 avril s’est tenue la troisième journée internationale du sport au service du développement et de la paix. L’accent a été mis sur le sport comme un vecteur des objectifs de développement durable (ODD). Le Secrétaire général Ban Ki-moon a affirmé : « Le sport favorise la santé et le bien-être. Il encourage la tolérance, la compréhension mutuelle et la paix. Il participe à l’intégration sociale et à l’égalité. Il donne aux femmes, aux filles et aux personnes handicapées les moyens d’agir. Il constitue un élément essentiel d’une scolarité de qualité. Il émancipe, motive et unit. »

Photo friday 5

Varna, Bulgarie. Le centre de crise et refuge pour les victimes de trafic, d’exploitation et de violence domestique. Photo : A. Scotti pour UNODC UNGIFT

Une conférence de presse s’est tenue aux QG de l’ONU le 7 avril, sur le rôle que le pape François, le Saint-Siège et le groupe de Santa Marta peuvent jouer pour mettre un terme au trafic d’êtres Humains et à l’esclavage moderne d’ici à 2030. La conférence était parrainée par la Mission d'observation permanente du Saint-Siège auprès de l'ONU. Les invités étaient le Cardinal Vincent Nichols, Archevêque de Westminster ; le groupe Santa Marta, l’archevêque Bernardito Auza ; l’'observateur permanent du Saint-Siège auprès de l'ONU et le commissaire Kevin Hyland, Commissaire indépendant contre l’esclavage au Royaume-Uni. La conférence était animée par Alexander DesForges, attaché de presse du cardinal. 

Page 8 sur 619

8

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme le général Michael Beary, de l’Irlande, Commandant de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) (27 mai 2016).

  • Le Secrétaire général nomme Mme Sunaina Lowe, de la Jamaïque, comme Directrice du Centre d’information des Nations Unies à Jakarta en Indonésie (23 mai 2016).

    Liste complète...

cineonu