Mardi, 24 Janvier 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

03 Décembre 2016 -

Débat à Paris : "Haïti : Au-delà des montagnes ?"

15253466 1027210777406651 5507572106831487580 n

3 décembre 2016 - Quoi ? Un débat sur Haïti

Qui ? Lambert Wilson Ariane Quentier Lilas Desquiron Evens Nicolas et Philomé Robert

Où ? Amphithéatre Descartes  Sorbonne Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Quand ? Mercredi 7 décembre 2016 à 19h

Lire la suite...

03 Décembre 2016 -

Le Haut-Commissaire pour les réfugiés rappelle l’UE à l’ordre

Filippo Grandi au EPC parle de la crise migratoire

6 décembre 2016 - Les réfugiés ne sont pas assez protégés en Europe et la politique de l’Union européenne n’est pas suffisamment cohérente pour permettre une réponse efficace à la crise des migrants. C’est pour cette raison que le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a présenté une série de propositions à Bruxelles. 

En 2015, plus d’un million de réfugiés et de migrants sont arrivés sur les côtes européennes. Ils proviennent principalement de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak. Une année plus tard, cette crise humanitaire ne montre aucun signe d’amélioration. Le Haut-Commissaire a annoncé que le nombre de réfugiés et de migrants ayant rejoint les côtes d’Italie a atteint un nouveau record en octobre.

« L’Europe a résolu des crises similaires par le passé, en Hongrie en 1956 et en Yougoslavie dans les années 90. L’UE n’était pas préparée à l’arrivée chaotique d’un grand nombre de personnes. » Grandi a ajouté que les politiques de migration existantes n’étaient pas mises en place par certains États membres, ce qui laissaient un petit nombre de pays, dont l’Italie et la Grèce, porter le fardeau de la pression migratoire.

La distance prise par l’Europe face à la crise choque le Haut-Commissaire. « L’Europe semble se distancier de ses valeurs fondamentales de coopération et de son engagement de partager les responsabilités afin de relever des défis communs. » C’est pourquoi le Haut-Commissariat pour les réfugiés a produit un document intitulé Améliorer la protection des réfugiés au sein de l’UE et dans le monde qui vise à aider l’UE à adopter une réponse plus cohérente à la crise des migrants tout en redonnant confiance aux citoyens européens.

Parmi les propositions phares, qui s’appuient sur des éléments du Régime d’asile européen commun (RAEC) et sur certaines des réformes proposées par la Commission européenne, Filipo Grandi a insisté sur l’importance d’un système d’enregistrement commun. Ce système permettrait de rendre les systèmes d’identification et le partage des données entre Etats plus efficaces. Il a également mis l’accent sur la problématique des enfants non-accompagnés qui sont des victimes faciles pour les trafiquants. Le manque de réponse commune de l’UE permet aux trafiquants et contrebandiers de gagner du terrain. Ainsi, actuellement, les seuls chemins possibles pour les réfugiés sont illégaux, dangereux et coûteux.

Le Haut-Commissaire a également souligné l’importance de la mise en place de politique de relocalisation au sein des États membres et a lancé un appel pour une augmentation des investissements dans les programmes d’intégration. Il insiste également sur une meilleure gestion des peurs et inquiétudes des citoyens européens. « Nous devons prouver clairement que les intérêts des citoyens européens sont pris en considération dans le cadre de la gestion de la crise. Les conséquences sur la sécurité, l’économie et leur propre identité inquiètent. »

« C’est le moment de changer notre vision de l’engagement européen en ce qui concerne la crise migratoire. Il faut s’inspirer de la tolérance, de l’ouverture d’esprit et des principes de protection. L’histoire a démontré que l’Europe est plus forte lorsqu’elle parle d’une seule voix et je pense sincèrement que c’est encore possible aujourd’hui », a conclu Filipo Grandi. 

Grandi présente ses propositions pour l'UE

02 Décembre 2016 -

« Qui pour m’aimer maintenant ? », l’histoire poignante d’un séropositif rejeté par sa famille

Whi is gonna love me now

2 décembre 2016 - Saar a trouvé refuge à Londres, pour échapper à sa famille israélienne conservatrice. Diagnostiqué porteur du VIH, il ne répond à aucune des attentes de sa famille qui vit loin de lui, mais son désir de rentrer ne fait qu’augmenter. L’histoire révèle comment on peut réussir à surmonter les épreuves et les préjugés.

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, Ciné-ONU s’est associé à la Mission israélienne auprès de l'Union européenne et au Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) afin de projeter ce documentaire émouvant à Bruxelles.

La projection de "Who's Gonna Love Me Now", en français « Qui pour m’aimer maintenant ? » a été suivie d'une discussion avec le réalisateur israélien Barak Heymann, un représentant du centre flamand d'expertise sur la santé sexuelle Sensoa, Karl Crabbé et le conseiller principal au bureau de l'UNFPA à Bruxelles, Ivan Hermans.

 « Il y a 20 ans, au début de l'épidémie, il y avait 7 000 nouveaux cas d'infection à VIH chaque jour. Malgré les efforts de sensibilisation, en 2016 nous enregistrons encore 6000 nouveaux cas chaque jour », a rappelé Ivan Hermans, de l'UNFPA.

"La haine et le fanatisme propagent la maladie et le silence équivaut à la mort", a souligné le Secrétaire général, Ban Ki-moon, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Il a également rappelé que mettre fin à l’épidémie de sida d’ici 2030 est un des 17 objectifs de développement durable.

Un résumé photo de la soirée est disponible ici.

 

02 Décembre 2016 -

Quand internet ou un SMS change des vies

Migrant calais samsung IOM

3 décembre 2016 - Saviez-vous qu’un téléphone peut permettre à un enfant d’aller à l’école ? Qu’un accès internet peut aider à résoudre les problèmes des migrants ? Le numérique est aussi un outil de développement et l’Union européenne s’est emparée du sujet.

L’accès aux plateformes numériques est une priorité pour de nombreux États membres de l’Union européenne dans le secteur du développement. C’est pourquoi la Présidence slovaque du Conseil de l’UE et la Belgique ont organisé un événement sur la numérisation pour le développement afin de mettre en évidence son rôle en lien avec démocratie, migration et développement socio-économique.

Alexander De Croo, ministre belge de la Coopération au développement et à l’Agenda numérique, a souligné l’importance de se lancer dans le numérique en expliquant que « la numérisation n’est pas un objectif en soi, mais un outil pour atteindre d’autres buts ».

« Chaque jour, 4 milliards de recherches sont entrées dans Google, et il y a toujours 4 milliards de personnes qui n’ont pas accès à Internet », a indiqué Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne pour le marché unique numérique. La plupart des personnes sans accès à Internet se trouvent dans les pays en développement.

Lorsqu’on parle du rôle du numérique dans le cadre de la migration illégale et de l’afflux de réfugiés, le directeur général de l’OIM William Swing affirme que « le phénomène de migration actuel n’est pas une crise que nous devons régler, mais bien une situation à gérer. L’analyse des données est une excellente manière d’y arriver ». Parmi d’autres projets, l’OIM a développé une application sur la migration afin de pouvoir suivre le mouvement des personnes dans le monde.

digitalisation development registrationdesk IOM

L’accès aux nouvelles technologies a des implications pratiques immédiates. Ainsi, en Tanzanie par exemple, il est possible d’inscrire son enfant sur les registres de la mairie par SMS. De cette manière, les parents ne doivent pas faire un voyage qui peut parfois durer deux jours pour se rendre au bureau d’enregistrement.

Étant donné que 95 % de la population mondiale vit dans une région couverte par un réseau mobile, c’est un projet particulièrement intéressant et facilement reproductible dans un autre pays. Depuis plusieurs années, le Programme alimentaire mondial utilise également les données téléphoniques pour distribuer des bons d’achats de nourriture aux personnes dans le besoin.

Page 7 sur 653

7

news32x32 DblueNominations

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

cineonu