Mercredi, 07 Décembre 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

08 Novembre 2016 -

Climat : des années chaudes et fantasques en grande partie à cause de l’activité humaine

OMM

8 novembre 2016 – Cyclones, sècheresses, vagues de chaleur intenses, inondations dramatiques et autres événements météorologiques extrêmes sont en grande partie liés à l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement de la planète et sont de plus en plus fréquents, indique le rapport sur le climat mondial de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), rendu public ce jour.

En 2015, année la plus chaude jamais enregistrée, la moyenne des températures sur la planète avait augmenté de 1 degré depuis l’ère préindustrielle. Pour rappel, l’accord de Paris sur le climat, entré en vigueur le 4 novembre, vise à maintenir la hausse des températures à moins de 2 degrés d’ici la fin du siècle et de s’approcher des 1,5 degrés.

Les records de températures enregistrés sur la période 2011-2015 ont été accompagnés d’une augmentation du niveau des océans ainsi que d’une diminution des glaces en Arctique, des glaciers et de l’enneigement dans l’hémisphère nord, indique le communiqué de presse de l’OMM.

Sur cette période, la surface des glaces de l’Arctique a été réduite en moyenne de 28% par rapport à la moyenne entre 1981 et 2010, note l’OMM. Quant aux niveaux des océans, dont le volume augmente sous l’effet du réchauffement, ils ont augmenté en moyenne de 3 mm par an entre 1993 et aujourd’hui contre 1,7 mm en moyenne entre 1900 et 2010

Sur 79 études publiées entre 2011 et 2014 par la société américaine de météorologie, plus de la moitié établit un lien entre l’impact de l’activité humaine sur le climat et les phénomènes météorologiques extrêmes, en particulier les vagues de chaleur comme par exemple celles que les Etats Unis ont connu en 2012, l’Australie en 2013 et l’été caniculaire de 2013 en Europe de l’Ouest.

Aucun continent n’est épargné et parmi ces phénomènes extrêmes on note aussi les sècheresses en Afrique de l’Est, entre 2010 et 2012, en Afrique Australe en 2013-2015, les vagues de chaleur en Inde et au Pakistan en 2015. Le cyclone Sandy aux Etats Unis en 2012 ou Haiyan aux Philippines en 2013.

Pour plus d’information

Organisation mondiale de la météorologie

Conférence des Nations Unies sur le climat COP22

10 Novembre 2016 -

Le rôle clé des femmes dans la réussite des Objectifs de développement durable

cgallach iwec event good dimension

10 novembre 2016  « Les femmes ont un rôle essentiel à jouer dans la réussite des Objectifs de développement durable (ODD) » a déclaré Cristina Gallach, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies en charge de la communication, lors de la Conférence annuelle de la International Foundation Women’s Entrepreneurial Challenge (IWEC) qui s’est tenue à Bruxelles du 6 au 9 Novembre.

C’est devant ce groupe de femmes d’affaires des 5 continents qui promeut la réussite et le leadership de la pensée des femmes propriétaires d'entreprises à travers le monde que Mme Gallach a rappelé que l’égalité des sexes est un pilier majeur dans la réalisation des ODD.

La Secrétaire adjointe à la communication et à l’information a non seulement mit l’accent sur le rôle des femmes dans la société, mais aussi sur l’importance de leur participation plus prononcée à la vie politique et publique ainsi qu’au milieu des affaires, de la police et de l’armée.

« Ne traitons pas l’Europe différemment »

Si des progrès sont nécessaires afin d’améliorer la participation des femmes dans la société en particulier dans les pays touchés par la guerre comme l’Iraq et l’Afghanistan, l’Europe a également un rôle à jouer. L’Europe est loin d’être le paradis de l’égalité des sexes et de l’émancipation des femmes. Parmi les pays membres de l’OSCE, seul un quart de leurs représentants à la Chambre et au Sénat sont des femmes.

Pourtant, les femmes n’ont jamais eu un rôle aussi central dans l’agenda 2030 et ses 17 ODD, a souligné Mme Gallach.

La Secrétaire générale adjointe a ainsi encouragé les femmes d’affaires à soutenir les ODD afin d’améliorer les opportunités de développement et de croissance de leurs entreprises. Si les ODD permettent d’accroitre de nombre de personnes qualifiées sur le marché du travail, ils contribuent également à la lutte contre la corruption grâce à des institutions stables et à la prééminence de l’état de droit. Réaliser les ODD participe aussi à l’augmentation de la productivité des employés, qui bénéficient d’un meilleur système de santé.

« Votre soutien est essentiel. En tant que femmes d’affaires, vous êtes particulièrement en mesure de prendre conscience que l’accomplissement des ODD présente de nombreux avantages pour les entreprises. Au bout du compte, réussir à mettre en œuvre les ODD serait à la fois bénéfique pour votre entreprise ainsi qu’à sa rentabilité », a affirmé Mme Gallach. Elle a également fait part de son intime conviction que c’est la somme de petites actions quotidiennes visant à promouvoir l’égalité des sexes qui pourront provoquer un changement radical dans la société.

Liens supplémentaires :

  1. Objectifs de développement durable des Nations Unies ;
  2. International Women’s Entrepreneurial Challenge
08 Novembre 2016 -

« Ce que certains Etats attendent, c’est que les gens abandonnent »

journo unesco report

7 novembre 2016 – Le contexte de plus en plus difficile dans lequel travaillent les journalistes a fait l’objet d’une attention spéciale lors d’une conférence organisée par la Fédération Internationale des Journalistes à Bruxelles. Durant cette conférence, il a été soutenu que la vérité est souvent considérée comme une option et non une nécessité dans le discours politique.

Contrairement aux idées reçues, la plupart des journalistes ne sont pas tués en zone de guerre, mais dans des Etats en paix. C’est pour cela que la prévention est un élément majeur, a souligné Deborah Seward, Directrice de l’UNRIC. Les journalistes indépendants sont les plus ciblés, comme le montre un nouveau rapport de l’UNESCO.

Ce rapport sur la sécurité des journalistes et le danger d'impunité offre un aperçu du nombre de journalistes tués. En 2015, 115 journalistes ont perdu la vie, et jusqu’ici, en 2016, 68 journalistes ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions.

La conférence a également accueilli le témoignage émouvant de Fabienne Mercier Nerac qui a perdu son mari, le journaliste Frédéric Nerac, en Irak. « Grâce aux déclarations de témoins, notre famille a obtenu des preuves qu'il a été tué », a-t-elle dit. « Cependant, son corps n'a jamais été retrouvé, donc il y a encore cette petite partie qui manque au deuil. »

Dans la ville normande de Bayeux, on peut se remémorer les 2000 journalistes qui ont perdu la vie dans le monde depuis 1944 dans un parc qui leur est dédié. Le mémorial rappelle également à ses visiteurs que certains d’entre-eux ont perdu la vie pour des raisons tragiquement banales. En 1991, par exemple, le cameraman Nicholas Della Casa et le preneur de son Charles Maxwell, filmant le drame des Kurdes en Irak pour la BBC, ont été abattus après une dispute avec leur guide sur les frais du reportage. Mme Nerac a également déclaré à la conférence qu'elle travaillait à l'établissement de Reporters Missing in Action (RMIA), une fondation qui travaillera au nom des journalistes disparus ou tués et dont le corps n'a pas été retrouvé.

04 Novembre 2016 -

COP22 le temps de l’action collective

cop22

7 novembre 2016 – Après les ovations, le temps de l’action est arrivé et le top départ est lancé ce jour à Marrakech, au Maroc où se tient jusqu’au 18 novembre la 22ème conférence des Nations Unies sur le climat (COP22).

cop22

Lors des négociations des Nations Unies sur le climat l’an dernier à Paris, le monde s’est entendu sur les objectifs à atteindre pour éviter les effets les plus catastrophiques du réchauffement climatique. L’Accord de Paris, adopté à cette occasion, est entré en vigueur le 4 novembre avec la ratification de 97 Etats, soit 42 de plus que le minimum nécessaire. Jamais traité international n’était entré en vigueur aussi rapidement.

L’Union européenne, le 5 octobre, en ratifiant ce texte, avait déjà permis de passer au-dessus de ce seuil.

Cependant, malgré l’engagement fort des Etats, de la société civile et du secteur privé, la bataille pour le climat n’est pas gagnée. Il demeure tout de même des désaccords profonds sur certains sujets essentiels comme la répartition égalitaire des réductions des émissions par pays ainsi qu’au sujet de la levée de 100 milliards de dollars pour le Fond Vert pour le climat d’ici 2020.

« Le monde a besoin de réductions sans précédent d’émissions de gaz à effet de serre. Le calendrier est pressant car les émissions mondiales ne sont pas encore en baisse. », indiquent en effet, dans un texte conjoint, Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères et président de la COP 22.

Plus important encore, le monde n'est pas prêt de respecter l'objectif premier de l'Accord de Paris : limiter le réchauffement climatique bien au-dessous de 2°C et proche de 1,5°C afin d'éviter des changements climatiques dangereux, au-delà desquels nous pourrions perdre la capacité d’en contrôler les conséquences. Selon l'Organisation météorologique mondiale, la concentration mondiale moyenne de dioxyde de carbone a atteint un nouveau record en 2016.

Les politiques, les moyens financiers et les technologies qui permettraient de réaliser des changements majeurs existent. L'année dernière, Paris a donné beaucoup d’espoir au monde. Au cours des 12 prochains jours, Marrakech va devoir se concentrer sur les modalités de l'action collective.

 

 

Page 7 sur 648

7

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Cristiana Paşca Palmer de Roumanie, Secrétaire exécutive du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (30/11)

  • La Directrice générale de l’UNESCO a nommé Herman Makarenko, chef d’orchestre ukrainien, Artiste de l’UNESCO pour la paix (29/11)

    Liste complète...

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

cineonu