Samedi, 04 Juillet 2015
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

29 Mai 2015 -

Plus que jamais, les Casques Bleus ont besoin d’un soutien international

image elyx casques bleus

29 mai 2015 - Ils sont plus de 125 000 dans le monde, militaires, policiers et civils à œuvrer sous la bannière des Nations Unies au maintien de la paix dans 16 pays. En cette journée internationale des Casques Bleus, l’ONU plaide pour un soutien renforcé à ces opérations.

Du Mali au Sud Soudan, en passant par la Centrafrique ou la RDC, des hommes et des femmes sont engagés quotidiennement, dans des conditions souvent très difficiles et parfois au péril de leur vie, pour assurer la protection des civils et maintenir la paix pendant que se négocient des solutions politiques aux conflits qui ravagent le monde.

« Nos Casques Bleus sont souvent le seul espoir d’une vie meilleure pour les populations civiles que nous avons le mandat de servir », a déclaré Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies en charge des opérations de maintien de la paix à l’occasion de cette journée.

« Au cours des 70 dernières années, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ont démontré leur légitimité, leur fiabilité et leur efficacité à protéger les civils et à faciliter la transition d’une situation de conflit vers la paix », a poursuivi M. Ladsous.

Cependant pour que ces Casques Bleus puissent continuer à répondre de façon effective et solide aux conflits actuels et futurs, les opérations de maintien de la paix « ont besoin d’un partenariat international renforcé et d’une volonté à en partager le fardeau et le risque ».

« Un engagement renouvelé des Etats membres des Nations Unies est essentiel », a estimé M. Ladsous. De leur côté, « les opérations de maintien de la paix sont déterminées à être plus innovantes, plus flexibles et à avoir un meilleur rapport coût/efficacité », a-t-il ajouté.

« A un moment de notre histoire où émergent constamment de nouvelles crises et de nouveaux conflits, l’importance du maintien de la paix est plus grande et les conséquences d’un échec plus désastreuses », a-t-il conclu.

 

En savoir plus sur la journée internationale des Casques Bleus

 

27 Mai 2015 -

Tomorrowland : un message de paix signé Ban Ki-moon

Ban Ki-moon et les fondateurs de Tomorrowland

27 mai 2015 - De passage à Bruxelles, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a tenu à délivrer un message de paix, au nom des Nations Unies : « Let’s Work as One towards Dignity for All ». Gravé dans le bois, le message sera exposé au festival belge Tomorrowland, sur le pont nommé « One World by the People of Tomorrow ».

Ce projet a vu le jour l’année dernière, à l’occasion des 10 ans du festival. Les fondateurs, les frères Manu et Michiel Beers, ont fait appel à un sculpteur belge, Arne Quinze, afin de construire un pont long de plusieurs centaines de mètres sur lequel des milliers de messages sont affichés.

Cet été, les festivaliers auront donc l’occasion d’y lire le message de Ban Ki-moon, qui s’inscrit dans la vision et les valeurs du festival. En effet, Tomorrowland rassemble chaque année des centaines de milliers de personnes venant du monde entier qui, pour quelques jours, partagent le bonheur de vivre ensemble des moments inoubliables. Une opportunité d’unir le monde et les cultures, et de célébrer la diversité dans l’harmonie et le respect de chacun.

Gravure signée par Ban Ki-moon

Gravure signée Ban Ki-moon

26 Mai 2015 -

 

 

Week-ahead 200x106 FR
Calendrier des événements du 25 au 29 mai 2015 (et au-delà).

La perspective européenne.

 

 

22 Mai 2015 -

La biodiversité : élément essentiel au développement durable

journée biodiversité

22 mai 2015 – Cette année, la journée de la biodiversité est plus que jamais associée au développement durable. En 2015, les Nations Unies doivent en effet adopter les « Objectifs du développement durable » et trouver un accord pour lutter contre les dérèglements climatiques à Paris en décembre.

Cette journée est l’occasion de sensibiliser au lien étroit entre sauvegarde de la biodiversité,  développement durable et élimination de la pauvreté. En effet, on estime que plus de 3 milliards d’individus dépendent de la biodiversité marine et côtière, et que la dégradation des habitats et la perte de biodiversité menacent les moyens de subsistance de plus d’un milliard de personnes vivant sur des terres sèches et humides.

Encourager des mesures qui conduiront à un avenir durable est une nécessité, et cela passe par la protection de la diversité biologique.

 

Une convention pour protéger la biodiversité

Le terme « diversité biologique », ou « biodiversité » désigne toutes les formes de la vie sur Terre et les caractéristiques naturelles qu’elle présente. La biodiversité qui nous entoure aujourd’hui est le résultat de milliards d’années d’évolution, au gré des processus naturels, mais aussi, sous l’influence des hommes, et ce de plus en plus.

Le 22 mai 1992 à Nairobi, une convention a été signée pour protéger cette biodiversité. En effet, les hommes y font partie intégrante et en sont totalement dépendants, car la diversité biologique, c’est l’eau que nous buvons, la nourriture que nous mangeons, les plantes que nous cultivons, les vivants qui nous entourent. Il parait normal de la protéger.

Ainsi, cette Convention sur la diversité biologique (CDB) est un traité international juridiquement contraignant. Il a pour objectif la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de la diversité biologique et le partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.

 

En savoir plus

Journée internationale de la diversité biologique

La journée internationale de la diversité biologique dans le cadre de l’exposition universelle Milano

Page 6 sur 565

6

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

onucarrieres

Concours YPP 2015

Liste des pays participants

Coup de projecteur

Entretien avec Peter Graaff

Chef par intérim de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE)

633078 graaff

"Je ne serai pas capable d’oublier les images de personnes qui mouraient dans la rue, le bruit des sirènes, des choses comme ça..."

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Michael Møller en tant que Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève (30 juin 2015)

  • Le Secrétaire général nomme son adjoint aux affaires de l’Assemblée générale, M. Tegegnework Gettu, de l’Éthiopie, Coordonnateur du multilinguisme (30 juin 2015)


    Liste complète...

cineonu