Lundi, 26 Janvier 2015
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

19 Août 2010 -

Deuxième suite au rapport de la Mission d’établissement des faits des Nations Unies sur le conflit de Gaza

Le Secrétaire général a publié la Deuxième suite au rapport de la Mission d’établissements des faits des Nations Unies sur le conflit de Gaza (A/64/890) conformément à la Résolution 64/254 de l’Assemblée générale (A/RES/64/254).

Le premier rapport de suivi porte la référence A/64/651. Le rapport de la Mission d’Enquête, mieux connu sous le nom de Rapport Goldstone, a également été publié A/64/490.

19 Août 2010 -

Pakistan : l'ONU débloque 27 millions de dollars pour accélérer l'aide d'urgence

18 août 2010 – Les millions de sinistrés affectés par les graves inondations au Pakistan vont recevoir d'urgence une assistance humanitaire supplémentaire, grâce aux 27 millions de dollars débloqués par le Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires de l'ONU (CERF).

Le week-end dernier, lors d'une visite au Pakistan, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait annoncé que le CERF donnerait 10 millions de dollars, venant s'ajouter au 16,3 millions de dollars débloqués au lendemain de la catastrophe.

« Le CERF va permettre aux organisations humanitaires de répondre rapidement au plus urgent, c'est-a-dire répondre aux besoins de bases », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires, John Holmes.

« Le nombre de victimes a été relativement faible comparé à d'autres catastrophes naturelles mais le nombre de personnes affectées est extraordinairement élevé. Si nous n'agissons pas assez rapidement, encore plus de personnes pourraient mourir », a-t-il ajouté.

Les inondations ont affecté plus de 15,4 millions de personnes dans tout le pays et fait au moins 1.200 morts, Environ huit millions de personnes sont dans un besoin d'aide humanitaire d'urgence. Des millions d'autres viendront s'ajouter à cette crise sans précédent suite aux dernières pluies torrentielles qui ont provoqué de nouvelles les crues, estime OCHA.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) utilisera des fonds du CERF afin de fournir une aide alimentaire d'urgence à plus de quatre millions de personnes dans les zones les plus touchées. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'ONU-Habitat vont bénéficier des fonds du CERF pour acheminer des abris et du matériel d'urgence aux millions de sinistrés qui ont perdu leur logement. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations Unies pour les populations (FNUAP) vont pouvoir accélérer l'accès aux soins médicaux, à l'eau potable et aux infrastructures d'assainissement aux personnes affectées.

L'appel de fonds de 460 millions de dollars lancé la semaine dernière par l'ONU est aujourd'hui financé à 35%, soit 161 millions de dollars, et 43 millions supplémentaires ont été promis, a indiqué mardi la porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Elizabeth Byrs.

« Je suis heureux de voir une réponse plus positive aux appels du Secrétaire général de l'ONU et de la communauté humanitaire sur l'augmentation et l'accélération des financements », a dit John Holmes.

En visite au Pakistan le weekend dernier, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a souligné que « ces inondations sans précédent nécessitent une assistance sans précédent. Cette vague d'inondations doit être combattue par une vague de soutien mondial ». Le Secrétaire général présentera jeudi devant l'Assemblée générale de l'ONU un rapport sur sa visite et sur les besoins humanitaires au Pakistan.

Le CERF a été créé en 2006 afin de rendre le financement des opérations humanitaires d'urgence plus rapide et plus équitable. Depuis la création du Fonds, 120 gouvernements et des donateurs privés ont contribue a hauteur de 2 milliards de dollars au CERF, qui est dirige par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Centre d'actualités ONU

 

19 Août 2010 -

Journée mondiale de l'aide humanitaire, l'ONU rend hommage à des héros discrets

18 août 2010 – Pour la deuxième année consécutive, l'ONU célèbre jeudi 19 août, la Journée mondiale de l'aide humanitaire, dédiée au travail des responsables humanitaires dans le monde. Sous le thème « Nous sommes des travailleurs humanitaires», cette édition 2010 doit être l'occasion de mieux faire connaître au grand public le travail des milliers d'hommes et de femmes qui sont sur le terrain pour sauver des vies et d'honorer la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour cette cause.

« Les travailleurs humanitaires aident ceux qui ont tout perdu à se relever et à recommencer leur vie. Ils sont ceux que nous dépêchons sur place pour montrer notre solidarité avec ceux qui souffrent. Ils représentent ce qu'il y a de meilleur dans la nature humaine ». C'est avec ces mots forts que le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, rend hommage au travail des humanitaires, dans un message publié à l'occasion de cette Journée mondiale de l'aide humanitaire 2010.

Le chef de l'ONU rappelle aussi les dangers auxquels sont exposés les humanitaires. « Souvent, ils s'aventurent dans les endroits les plus périlleux de la planète. Souvent, ils payent le prix fort: harcèlement, intimidation, enlèvement et même meurtre ». Autant de responsabilités, de risques et de dévouement de la part de milliers de travailleurs humanitaires qui amène le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) à les qualifier « de héros modernes méconnus », sans lesquels « il n'y aurait pas d'aide humanitaire possible ». L'organe de l'ONU, quotidiennement au contact de ces travailleurs et par conséquent l'acteur central de cette Journée mondiale, leur rend d'ailleurs un vibrant hommage dans une vidéo rassemblant des témoignages venus du monde entier.

Comme en 2009, la Journée mondiale de l'aide humanitaire sera célébrée au travers d'évènements organisés partout sur la planète, mais plus particulièrement à Genève, en Suisse, siège de nombreuses organisations et institutions qui font de la ville la « capitale mondiale de l'aide humanitaire ».

Une « Marche humanitaire » partira ainsi en fin de journée du Palais des Nations, pour traverser la ville et rejoindre un « Village humanitaire » composée d'une douzaine de stands. Le grand public pourra se familiariser avec les différentes étapes de l'intervention humanitaire en temps de crise, rencontrer aussi des responsables de retour du terrain. Pendant toute la durée de ces célébrations, les employés de l'ONU et des organisations non gouvernementales porteront un t-shirt avec l'inscription « Je suis un travailleur humanitaire ».

Les célébrations à Genève sont parrainées par la Fondation Sergio Vieira de Mello, du nom de l'ancien représentant de l'ONU en Iraq, tué le 19 aout 2003, avec 21 autres employés de l'ONU, dans un attentat suicide à Bagdad. C'est cette tragédie qui a amené l'Assemblée Générale de l'ONU à créer en 2008 une Journée mondiale de l'aide humanitaire et à retenir la date du 19 août pour sa célébration.

Dans sa résolution de 2008, l'Assemblée générale demande que cette journée soit un hommage à tous ceux qui travaillent à la promotion de la cause humanitaire, personnel des ONG, de l'ONU ou de ses agences, ainsi qu'à tous ceux qui sont morts en le faisant.

Selon l'ONU, en 2009, 278 travailleurs humanitaires ont été victimes de graves incidents de sécurité (agressions, attentats, attaques de véhicules?). 102 ont été tués, 92 autres enlevés.

Pour tout savoir sur cette Journée mondiale de l'aide humanitaire (manifestations, vidéos, documents, communiqué de presse, liste des évènements organisés) : http://ochaonline.un.org/whd/

Centre d'actualités ONU

 

19 Août 2010 -

Dialogue et respect au cœur des débats de la seconde édition de Simul'ONU

18 août 2010 – Des jeunes du monde entier se sont réunis entre le 14 et le 18 août à Kuala Lumpur en Malaisie afin de participer à la seconde édition de la Conférence annuelle des Nations Unies Simul'ONU mondiale.

Présent lors de la cérémonie de clôture de la Conférence, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies à la communication et à l'information, Kiyo Akasaka, a souligné que les étudiants avaient travaillé ensemble pour trouver « des solutions durables à des problèmes complexes » et que le dialogue et le respect devaient être un « puissant rappel que la diversité et le pluralisme sont notre force ».

Pendant quatre jours, des étudiants du monde entier se sont mis dans la peau de diplomates et ont participé à une simulation d'une session de l'Assemblée générale de l'ONU. Plus d'un millier d'étudiants, âgés de 18 à 24 ans, ont pris part à ces débats, qui cette année portaient sur le thème de l'Alliance des civilisations : concilier les cultures pour réaliser la paix et le développement. Un groupe de 36 universités choisies par le Département de l'information a animé les débats.

Kiyo Akasaka a aussi appelé les étudiants à continuer le travail commencé lors de la Conférence et à maintenir les réseaux existants afin d'attirer l'attention sur les problèmes qui affectent les jeunes. Le Secrétaire général adjoint a lui-même participé à la Conférence lorsqu'il était étudiant et espère que l'événement va inspirer les jeunes à travailler pour défendre les valeurs des Nations Unies.

Plusieurs centaines de conférences de simulation de l'ONU sont organisées chaque année dans des écoles primaires, des lycées ou des universités. L'objectif de cette initiative est de développer chez les jeunes des compétences pour l'écriture et l'expression publique, qualités qu'ils utiliseront plus tard pour résoudre les problèmes du monde.

« Plus que tout autre génération, vous avez une voix. Je vous appelle à utiliser vos voix pour le bien commun, pour une véritable alliance des civilisations », avait déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un message vidéo à l'occasion du lancement de la Conférence.

Centre d'actualités ONU

 

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Kanayo F. Nwanze

Président du Fonds international de développement agricole

607074-nwanze

"Nous sommes confrontés au risque d’une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Eric Goosby, des États-Unis, Envoyé spécial des Nations Unies pour la tuberculose (20 janvier 2015)

  • La Directrice générale de l’UNESCO nomme la pianiste géorgienne, Elisso Bolkvadze, Artiste de l’UNESCO pour la paix (20 janvier 2015)


    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu