Jeudi, 18 Septembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

04 Mai 2010 -

Haïti : Reprise des échanges de courrier avec la France et les Etats-Unis

Office des postes d'Haïti3 mai 2010 – Trois mois après le séisme du 12 janvier, les échanges de courrier entre Haïti et les Etats-Unis et la France ont recommencé lundi avec la reprise officielle des activités de courrier international au centre de traitement provisoire de Delmas, un faubourg de Port-au-Prince, a indiqué l'Union postale universelle (UPU).

Les premiers chargements de courrier en provenance des Etats-Unis et de la France arriveront bientôt en Haïti. L'Union postale universelle a informé ces deux pays qu'ils pouvaient débloquer le courrier retenu depuis le tremblement de terre du 12 janvier pour l'envoyer à Port-au-Prince, où il sera traité et distribué depuis Delmas. Environ 3.500 kilogrammes de courrier seraient en route vers Haïti depuis Miami et Paris, selon les informations obtenues.

La reprise des échanges avec l'ensemble des pays-membres de l'UPU est attendue d'ici peu. L'UPU, qui coordonne l'aide postale internationale, fait construire une structure de 600 mètres carrés dans le parc SONAPI de Port-au-Prince, près de l'aéroport, qui servira de bureau d'échange international dès son ouverture.

« La reprise des échanges postaux avec la communauté internationale est essentielle, car des millions d'Haïtiens vivant à l'étranger n'attendent que ça, de pouvoir envoyer de l'aide à leurs concitoyens touchés par la catastrophe », a déclaré Edouard Dayan, directeur général de l'UPU.

Pour sa part, Margarette Emile, directrice générale de l'Office des postes d'Haïti, se réjouit du retour des services postaux avec l'extérieur. « Cette reprise, même partielle, confirme l'existence d'un secteur que plus d'un croyait mort après la catastrophe du 12 janvier. C'est une satisfaction d'abord personnelle. Je salue cette grande chaîne de solidarité de tous les pays-membres [de l'UPU] envers la poste haïtienne. Sans leur soutien, nous serions coupés du reste du monde », déclare-t-elle.

La relance des services postaux internationaux a été rendue possible grâce aux efforts de la communauté postale internationale et de l'Office des postes d'Haïti. De nombreux pays ou leurs opérateurs postaux ont proposé des dons financiers et matériels.

Par ailleurs, deux missions ont été effectuées en Haïti par des experts postaux internationaux pour établir un état des lieux et aider la poste haïtienne à s'organiser. Grâce aux dons reçus et à des fonds provenant de son propre budget, l'UPU a élaboré un vaste projet d'aide d'environ 600.000 dollars au profit de la poste haïtienne. Cinq experts du Canada, des Etats-Unis, de la France et du Sénégal sont actuellement à Port-au-Prince pour superviser la création du nouveau bureau d'échange dans le parc SONAPI et aider la poste haïtienne à démarrer ses opérations.

Depuis le séisme, des services postaux de base sont proposés depuis le domicile de la directrice générale de l'Office des postes. Ces services seront désormais exploités depuis le bureau de poste de Delmas. Entre 1.500 et 2.000 objets sont traités quotidiennement et les bureaux qui fonctionnent proposent des services de base, dont la vente de timbres, l'affranchissement des lettres et des petits paquets.

L'UPU continuera de veiller au rétablissement et à l'amélioration de l'infrastructure postale en Haïti. L'un des objectifs consiste à utiliser les nouvelles technologies afin de remettre à niveau les services postaux afin qu'ils contribuent à la relance de l'activité économique du pays.

06 Mai 2010 -

L'UNESCO salue la restitution par la France de têtes maories à La Nouvelle-Zélande

5 mai 2010 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, s'est félicitée mercredi de l'adoption par l'Assemblée nationale française, lors d'un vote solennel et avec le consensus de l'ensemble des groupes politiques, d'une proposition de loi « visant à autoriser la restitution par la France des têtes maories à La Nouvelle-Zélande ».

« L'UNESCO a toujours défendu le respect total dû aux restes humains et encouragé leur restitution », a déclaré Irina Bokova. « Ce texte est d'autant plus important qu'il autorise non seulement la restitution de la tête d'un guerrier maori conservée à Rouen mais étend également son application à toutes les têtes maories conservées dans d'autres collections publiques françaises », a-t-elle rajouté.

En application de cette loi, 16 têtes maories momifiées et tatouées détenues par les musées français, dont le Muséum d'histoire naturelle de Rouen et le musée du Quai Branly à Paris, seront restituées aux autorités néo-zélandaises.

Cette restitution n'intervient pas dans le cadre de la Convention de l'UNESCO de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Cependant, son préambule affirme que « les musées, les bibliothèques et les archives, en tant qu'institutions culturelles, doivent veiller à ce que la constitution de leurs collections soit fondée sur des principes moraux universellement reconnus ». L'article premier de ce même traité international, qui n'est pas rétroactif, précise aussi que les collections anatomiques sont considérées comme biens culturels et doivent donc, à ce titre, être restituées lorsqu'elles ont fait l'objet d'une importation, d'une exportation ou d'un transfert de propriété illicites.

Dans la tradition maorie, la préservation des têtes des ancêtres contribue à maintenir les esprits en vie. Les têtes maories que la France va restituer à La Nouvelle-Zélande se trouvent dans les musées français depuis le XIXe siècle.

01 Mai 2010 -

Le HCR exhorte l'UE à améliorer la protection des réfugiés

Le Haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres30 avril 2010 – Le Haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, a appelé cette semaine les 27 pays de l'Union européenne (UE) à donner l'exemple dans le domaine de la protection des réfugiés.

Les pays de l'UE doivent faire davantage pour aligner leurs systèmes d'asile, a-t-il souligné mercredi, au cours d'un débat avec des membres du Parlement européen. Au sein de l'UE, où les frontières intérieures ont majoritairement disparu, les personnes recherchant la protection doivent pouvoir la trouver dans le pays où elles soumettent leur demande pour l'obtention du statut de réfugié.

Le Haut commissaire a également invité l'UE à promouvoir une réponse internationale plus forte et plus solidaire à de nouvelles formes de déplacement forcé, y compris des mouvements de population causés par le changement climatique et les catastrophes naturelles.

Le nombre des réfugiés et des personnes déplacées dans le monde est resté relativement stable ces dernières années, tout comme le nombre de demandeurs d'asile dans le monde industrialisé.

« Les crises ne sont pas résolues ou alors, si elles le sont, les pays affectés retombent vite dans l'instabilité voire une guerre ouverte », a-t-il indiqué. En conséquence, le nombre de réfugiés que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR <%20http://www.unhcr.fr/cgi-bin/texis/vtx/news> ) a pu aider à rentrer chez eux en 2009 est tombé à moins de 400.000 – soit moins de la moitié du chiffre observé l'année précédente.

António Guterres a identifié le rétrécissement de l'espace humanitaire comme un problème majeur, soulignant la difficulté croissante de la prestation d'aide aux réfugiés et aux personnes déplacées de force dans les pays en crise. « Dans de nombreuses régions du monde, nous voyons de plus en plus les menaces portées sur la sécurité des travailleurs humanitaires, y compris la nôtre », a-t-il ajouté.

Il a également attiré l'attention sur les nombreuses causes interdépendantes d'un déplacement forcé. « Le changement climatique est un facteur d'accélération pour les déplacements et l'instabilité », a-t-il affirmé, « toutefois la pénurie d'eau, la sécurité alimentaire, la croissance démographique et l'urbanisation sont toutes des facteurs de déclenchement d'un conflit ».

Concernant l'Europe, le Haut commissaire a déploré le fait qu'à l'heure actuelle, un grand nombre de personnes nécessitant une protection internationale n'ont d'autre choix que d'entrer dans l'Union européenne par des moyens irréguliers et, ce faisant, risquent d'être victimes du trafic et de la traite d'êtres humains. Le taux de rejet des demandes d'asile déposées par des personnes d'une même nationalité peut varier de 95% dans un pays à près de zéro dans un autre, selon le lieu où la demande d'asile est effectuée. « C'est une situation dysfonctionnelle, favorisant les mouvements irréguliers des personnes au sein de l'Union européenne », a-t-il dit.

Selon lui, la situation dans l'Union européenne est contradictoire. Bien qu'il soit largement reconnu que les défis en termes de systèmes d'asile ne peuvent être résolus exclusivement au niveau national et que les États membres se sont engagés à développer un Système d'asile européen commun, la souveraineté nationale prend encore souvent le dessus. Il a appuyé les modifications proposées par la Commission européenne concernant cinq législations clés de l'UE en matière de système d'asile, en qualifiant les propositions « d'étape importante vers un véritable Système d'asile européen commun ».

03 Mai 2010 -

Calendrier des événements du 3 mai au 9 mai 2010 (et au-delà)

La perspective européenne n°17/10

Visites officielles
  • Helen Clark, Administratrice du PNUD : Mali (1er-4 mai) ; Burkina Faso (4-7 mai) ; Tanzanie (8-12 mai) ; Afrique du Sud (12-14 mai).
  • Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité : New York (3-4 mai) ; Toronto (5 mai).
  • Filippo Grandi, Commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) : Bruxelles (3-5 mai).
  • Alain Le Roy, Secrétaire général adjoint pour les opérations de maintien de la paix : Bruxelles (4 mai).
  • Serge Brammertz, Procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) : Bruxelles (4 mai).
  • Joe Biden, Vice-Président des Etats-Unis : Bruxelles (5-7 mai) ; Madrid (7-8 mai).
  • Frank La Rue, Rapporteur spécial sur le droit à la liberté d'opinion et d'expression : République de Corée (5-15 mai).
  • Stephen Harper, Premier Ministre canadien : Bruxelles (6 mai).
  • Andris Piebalgs, Commissaire européen pour le développement : Addis-Abeba (7-8 mai).
  • Mark Ward, Conseiller spécial sur le développement du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (UNAMA) : Berlin (10 mai) ; Bruxelles (11-12mai).
  • Kanayo Nwanze, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA) : Bruxelles (11-12 mai).
  • Anand Grover, Rapporteur spécial sur le droit de toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible : Guatemala (12-17 mai).
  • Manfred Nowak, Rapporteur spécial sur la Torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants : Papouasie-Nouvelle-Guinée (15-30 mai).
  • Gulnara Shahinian, Rapporteur spécial sur les formes modernes d’esclavage, leurs causes et leurs conséquences : Brésil (17-28 mai).

Lundi 3 mai
  • Journée mondiale de la liberté de la presse

Bruxelles : Edition 2010 du Prix Lorenzo Natali. Le Prix récompense les journalistes qui contribuent à faire avancer les questions de développement, de démocratie et de droits de l'homme.

Cordoue : Conférence ministérielle internationale de l'Alliance des Civilisations (jusqu'au 4 mai).

Genève : - Conseil des droits de l'homme, groupe de travail sur la détention arbitraire (jusqu'au 7 mai).

- Conseil des droits de l'homme, groupe de travail sur la révision périodique universel (jusqu'au 14 mai).

- Comité contre la  torture (jusqu’au 14 mai).

- Comité sur les droits économiques, sociaux et culturels (jusqu’au 21 mai).

- Troisième Forum parlementaire sur la société de l’information (jusqu’au 5 mai). Pour plus d’information

- CNUCED, Commission sur le commerce et le développement (jusqu'au 7 mai).

Luxembourg : La nouvelle Commission éuropéenne prête serment devant la Cour de Justice.

New York : - Comité de l’information (jusqu’au 7 mai).

- 2010 Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non prolifération des armes nucléaires (TNP) (jusqu'au 28 mai). Pour plus d’information

- Commission du développement durable (jusqu'au 14 mai).

Vienne : Conseil d’administration du Bureau international de contrôle des stupéfiants (jusqu'au 14 mai).

Mardi 4 mai

Bruxelles : - Les ministres européens des transports tiendront un sommet extraordinaire pour débattre des conséquences des perturbations causées par le nuage de cendre volcanique et les possibles mesures de suivi à prendre.

- Plus de 500 maires européens vont ratifier la déclaration du Pacte des Maires à l'hémicycle du Parlement européen à Bruxelles. L'Accord encourage et soutient les villes à aborder le changement climatique au niveau local et régional.

- CINE-ONU : ”Autism – The Musical”, un film passionnant qui met en évidence une épidémie moderne, mais célèbre en même temps la façon dont l'esprit humain peut surmonter n'importe quel défi. Le film sera suivi par un débat avec Aurélie Baranger (Directrice d'Autisme Europe). 18h30, Salle Polak, Résidence Palace. Inscription : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

- Parlement Européen : le nouveau Commissaire général de l’UNRWA, Filippo Grandi s’adressera aux Commissions des affaires étrangères, du développement et du Budget (17h00).

- Exposition photo : "L’UNRWA et le Ballon bleu une vue de 60 ans aux côtés des Réfugiés de Palestine". Parlement Européen, rue Wiertz, 60, Bâtiment JAN, 3ème étage (Mezzanine). 19h00

- Parlement Européen : Comité sur l’agriculture et le développement rural, revenus équitables pour les agriculteurs : une chaîne alimentaire plus efficace en Europe. Avec la participation d’Olivier de Schutter, Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation.

- Les Femmes, la paix et la sécurité dans la contexte du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan : "La paix par les femmes : une Arménienne et une Azerbaïdjanaise osent le dialogue". Organisateur : Sénat Belge (jusqu’au 5 mai).

- Visages d’Afghanistan : au-delà des grands titres. Conférence commune de l’EPC et la Mission américaine auprès de l’UE. Square Brussels Meeting Centre, Glass Entrance, rue Mont des Arts. De 10h30 à 18h00 (inscription à partir de 10h00). Pour plus d’information

New York : la Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité parlera aux journalistes au point de presse du Conseil de Sécurité.

Mercredi 5 mai

Bruxelles : - Commission Européenne : prévisions économiques de Printemps 2010.

- Parlement Européen : inauguration de la commission interparlementaire UE-Maroc.

- Réunion d’information pour les medias de Filippo Grandi, Commissaire général de l’UNRWA. De 13h15 à 14h30. Office de liaison de l’UNRWA, Rond Point Schuman, 11. Inscription : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

- Que faire avec les OMD après 2010 ? Un déjeuner-conférence avec Jan Vandermootele. Organisateur : UNA Flamande avec le support d’UNRIC. UN House, rue Montoyer, 14. Langue : Néerlandais.

- Parlement européen - Séance plénière.

- Sommet UE-Canada

Dar es Salaam : Forum Économique Mondial sur l'Afrique (jusqu'au 7 mai). Avec la participation du Secrétaire Général Adjoint.

Vigo : Sommet informel des ministres de la pêche de l'Union européenne.

Jeudi 6 mai
  • Lancement de l’Enquête économique et sociale 2010 pour l’Asie et le Pacifique.

Bruxelles : - Le Vice-Président des Etats-Unis fera un discours devant le Parlement européen.

- "La Chine, l’Union européenne et la restructuration de la gouvernance mondiale". Organisateur : Madariaga, Fondation du Collège de l’Europe. Comité européen économique et social (jusqu’au 7 mai).

New York : Le Secrétaire général des Nations Unies fera un discours sur "Le rôle des Parlementaires pour progresser dans l’Agenda du désarmement nucléaire" lors d’un événement spécial.

Lisbonne : Réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE.

Paris : Conférence mondiale sur "Les Océans, les côtes et les îles", organisée par l’UNESCO.

Vendredi 7 mai

Beijing : Conférence internationale de coopération sur l’économie verte et le changement climatique (jusqu’au 9 mai).

Madrid : Premier Sommet de la Jeunesse, Europe-Amérique Latine et Caraïbes (jusqu’au 9 mai).

Samedi 8 mai
  • Commémoration pour les victimes de la Seconde Guerre mondiale. (et le 9 mai).
  • Lancement du nouveau rapport mondial de l’OIT : "Accélérer l’action contre la travail des enfants".
Dimanche 9 mai
  • Journée de l’Europe (journée officielle).

Marseille : ‘Journée de l’Europe’ dans le cadre du Festival du Palais Longchamp. Promotion avec l’UNICEF 13 des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

Et au-delà

10 mai

Bruxelles : - Conseil affaires générales, Conseil affaires étrangères et Conseil  Développement (jusqu'au 11 mai).

Le Conseil des affaires étrangères doit débattre des sujets suivants : piraterie/Somalie, non prolifération nucléaire, relations Iran-UE avec des partenaires stratégiques. La réunion des ministres du développement discutera de l’égalité des sexes dans la coopération pour le développement et débattra des politiques de développement dans le contexte du futur Service européen pour l’action extérieure. Les ministres doivent aussi aborder le sujet de l’approche de l'UE concernant la séance plénière de Haut niveau de l'ONU sur l'examen des Objectifs du millénaire pour le développement. La Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, informera les ministres au courant de la situation en Haïti.

- Conseil européen de l’éducation, de la jeunesse et de la culture.

- Forum économique mondial sur l'Europe.

Paris : OCDE/Directorat de l’Environnement : Forum Mondial sur l’Environnement (jusqu’au 11 mai).

La Haye : Conférence mondiale sur le travail des enfants. Organisateur : Ministère des affaires sociales et de l’emploi néerlandais, en étroite collaboration avec l'OIT. Pour plus d'information

12 mai

Bruxelles : 18ème réunion de travail sur le développement : « L’aide humanitaire et le développement rural dans les pays ACP ». Adresse : Borschette. 8.30-13.00. Pour plus d'information

15 mai

  • Journée internationale des familles

16 mai

Bruxelles : Sommet UE-Mexique.

17 mai

  • Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information

Bruxelles : - Conseil de l’UE sur l’agriculture et la pêche (jusqu’au 18 mai).

- Réunion de l’Eurogroupe.

Strasbourg : Séance plénière du Parlement européen.

18 mai

Bruxelles : Conseil européen des affaires économiques et financières (ECOFIN).

Gijón : Journée maritime européenne 2010 (jusqu'au 21 mai). Pour plus d’information

Madrid : Sommet Europe-Amérique Latine et Caraïbes (jusqu’au 19 mai).

20 mai

Berlin : Conférence du G20 sur les marchés bancaires et financiers.

21 mai

  • Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement

Bruxelles : Conférence finale  de l’UE sur la  gestion de la santé et de la frontière dans le cadre du projet financé par la Commission sur l’amélioration de la santé publique à la nouvelle frontière orientale de l’Europe (PHBLM). Organisateur l’OIM.  Plus d’information à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

22 mai

  • Journée internationale de la biodiversité

27 mai

Bruxelles : "Construction de l’Etat au cœur de la prévention des conflits et de la consolidation de la paix". Organisateurs : Madariaga, Fondation du Collège de l’Europe et la Folke Bernadotte Académie (FBA). Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. (jusqu'au 28 mai).

29 mai

  • Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies

31 mai

  • Journée mondiale sans tabac [OMS]

La Haye : Ouverture officielle du Centre international contre le terrorisme (ICCT).

Nice : Sommet Afrique-France (et le 1er juin).

2 juin

Bordeaux : "Africa France Business Meetings 2010" Pour plus d’information

----------------------------------------------------------------

Ce document n’a qu’un caractère indicatif et peut être sujet à des changements.

 

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Navi Pillay

Haut-Commissaire sortante des Nations Unies aux droits de l’homme

543304-Pillay

"Aucun État ne peut prétendre avoir un bilan des droits de l’homme parfait. Il y a des problèmes et des préoccupations dans tous les pays du monde".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • M. Sam Kahamba Kutesa, de l’Ouganda, élu Président de la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale (16 septembre 2014) 

  • Le Secrétaire général nomme Leonardo DiCaprio Messager de la paix des Nations Unies pour la question des changements climatiques (16 septembre 2014) 

  • Le Secrétaire général nomme Mme Judy Cheng-Hopkins, de la Malaisie, Conseillère spéciale pour l’Université pour la Paix (15 septembre 2014)


    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu