Vendredi, 06 Mars 2015
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

23 Septembre 2010 -

Objectifs du millénaire : les Etats membres réaffirment leur engagement

22 septembre 2010 – Les Etats membres, réunis au siège de l'ONU à New York depuis lundi pour faire le point sur les avancées dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ont renouvelé mercredi leur « détermination à collaborer à l'amélioration de la condition économique et sociale de tous les peuples ».

« Aujourd'hui s'est achevé la conférence internationale sur le développement la plus significative depuis le sommet du millénaire, il y a dix ans », a estimé le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors d'une conférence de presse mercredi après-midi à la fin du Sommet.

Pour l'initiateur de cette rencontre, les trois jours de rencontres, de débats, de propositions et d'échanges ont été l'occasion de passer en revue « un catalogue de progrès », qui va de la réduction de la pauvreté à l'expansion de l'éducation primaire, en passant par la lutte contre des maladies mortelles et l'amélioration des conditions sanitaires de millions d'être humains.

« Le message principal que je retiens du Sommet, c'est une volonté commune d'intensifier les efforts. D'intensifier notre action. D'intensifier notre responsabilité et nos engagements. D'intensifier nos progrès car les OMD nous aideront à bâtir un monde meilleur », a insisté le Secrétaire général.

Ces engagements, les Etats membres les ont formulés dans leur Déclaration finale adoptée mercredi dans la soirée.

Ils regrettent d'abord que les progrès n'aient « pas été à la hauteur de ce qui est nécessaire », notamment parce que « le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté ou touchés par la faim dépasse le milliard », parce que « les inégalités entre pays, comme à l'intérieur des pays, restent un problème majeur » et parce que « les niveaux atteints par la mortalité maternelle et post-infantile restent élevés ».

Mais ils estiment néanmoins que de véritables progrès ont été réalisés ces dix dernières années, depuis l'adoption en 2000 de la Déclaration du millénaire qui énumèrent les huit objectifs à atteindre d'ici à 2015 pour améliorer le sort de l'humanité : réduire l'extrême pauvreté et la faim, assurer l'éducation primaire pour tous, promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle, combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies, préserver l'environnement, mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

« Nous savons bien que des progrès sont réalisés, y compris dans le domaine de l'élimination de l'extrême pauvreté, en dépit des revers subis, notamment ceux causés par les crises financière et économique », écrivent-ils, avant de saluer « les progrès exemplaires accomplis par des pays de toutes les régions du monde grâce à la coopération, aux partenariats, à l'action et à la solidarité ».

Se disant ensuite « convaincus que les Objectifs du millénaire pour le développement peuvent être atteints, y compris par les pays les plus pauvres », les Etats membres s'engagent à « promouvoir et renforcer ensemble le partenariat mondial pour le développement », qu'ils qualifient de « pilier central de la coopération internationale ».

Ils rappellent aussi que « la bonne gouvernance et l'Etat de droit sont indispensables pour parvenir à la croissance économique, équitable et partagée, au développement durable et à l'élimination de la pauvreté ». Il en est de même de l'égalité des sexes, de l'autonomisation des femmes, de l'accès à l'éducation et de l'élimination de la pauvreté, des éléments « absolument nécessaires au développement économique et social et aux Objectifs du millénaire pour le développement ».

Pour que les OMD soient réalisés, les Etats membres estiment ensuite dans leur déclaration finale qu'ils doivent chacun, à titre individuel, « s'y atteler avec une volonté renouvelée », « être efficaces au stade de l'exécution » et « intensifient leur action collective, en faisant appel à des stratégies de développement nationales, à des politiques judicieuses et à des méthodes qui ont déjà fait leur preuve et montrer leur efficacité ».

Ils demandent enfin à la société civile de se joindre à eux, notamment aux organisations non-gouvernementales, aux associations et fondations, ainsi qu'au secteur privé qui interviennent aux niveaux local, national, régional et mondial « d'accroître le rôle qu'elles jouent dans l'action menée en faveur du développement et de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement ».

Centre d'actualités ONU

 

23 Septembre 2010 -

Ban Ki-moon mobilise ses "supers héros" en faveur des Objectifs du Millénaire

22 septembre 2010 – Lors d'une réunion mercredi à New York du Groupe de personnalités de renommée internationale chargées de plaider en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a appelé ces « supers héros » à « sensibiliser le public et à mobiliser la volonté politique » pour la réalisation des OMD.

« Nous avons besoin de voix éloquentes, de leadership inspirateur et d'esprits créatifs », a dit le Secrétaire général lors de cette réunion. « C'est pourquoi je vous ai appelé. Votre remarquable réussite ont fait de vous des choix évidents. Vous êtes spécialement bien placés pour rendre les dirigeants redevables de leur engagement », a-t-il ajouté.

Créé en juin dernier par le Secrétaire général, le groupe est coprésidé par le Président du Rwanda, Paul Kagamé, et par le Premier ministre d'Espagne, José Luis Rodriguez Zapatero et composé d'imminentes personnalités d'envergure internationale, de prix Nobel de la paix ou d'anciens Chefs d'Etat. Lors du lancement, Ban Ki-moon avait qualifié ses membres de « super héros contre la pauvreté ». La première réunion du Groupe s'était déroulée le 16 juillet à Madrid, en Espagne.

« Je sais que vous vous êtes déjà mis d'accord pour accélérer le travail avec le Fonds mondial de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme. Nous avons aussi besoin de votre soutien à l'initiative que j'ai lancé aujourd'hui : la Stratégie globale pour la santé maternelle et infantile », a souligné Ban Ki-moon.

« Malgré les crises globales, les catastrophes naturelles et les pression budgétaires, nous disposons des outils et du savoir pour tenir la promesse des OMD », a-t-il conclu devant le Groupe.

Les membres du Groupe travailleront chacun sur un ou plusieurs objectifs :

Muahammad Yunus du Bangladesh, Prix Nobel de la Paix s'attèlera particulièrement à travailler sur l'OMD n°8: « mettre en place un partenariat pour le développement ».

Michelle Bachelet, ancienne Présidente du Chili, Stine Bosse, du Danemark, Présidente de l'ONG Bornefonden, et Graça Machel, ancienne Première Dame du Mozambique, travailleront sur l'objectif n°3 : « Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ».

Philippe Douste-Blazy, de France, Conseiller spécial de l'ONU sur les financements innovants pour le développement, et Bill Gates, des Etats-Unis, Président de Microsoft, s'attèleront à travailler sur les OMD 4, 5 et 6 : réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle et combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies.

Wangari Maathai, du Kenya, Prix Nobel de la Paix, et Jan Eliasson, de Suède, ancien Président de l'Assemblée générale de l'ONU, se focaliseront sur l'Objectif n°7 : « Préserver l'environnement ».

Dho Young Shim, de la République de Corée, Président de la Fondation pour un tourisme durable et l'élimination de la pauvreté, et la Cheikha Mozah Bint Nasser du Qatar, présidente de la Fondation pour l'éducation, la science et le développement communautaire, se préoccuperont de l'OMD n°2 : « Assurer l'éducation primaire pour tous ».

Julio Frenk du Mexique, ancien Ministre de la santé, mettra ses compétences au service de l'Objectif n°4.

Akin Adesina du Nigeria, Vice-président de l'Alliance pour la révolution verte en Afrique travaillera sur l'OMD n°1.

Ray Chambers, des Etats-Unis, Envoyé spécial de l'ONU pour le paludisme s'attèlera à travailler sur l'OMD n°6.

Jeffrey Sachs, des Etats-Unis, Conseiller spécial de l'ONU pour les OMD, et l'Américain Ted Turner, Président de l'entreprise Turner, mettront leurs compétences au profit de l'ensemble des OMD.

Centre d'actualités ONU

 

23 Septembre 2010 -

La nouvelle chef de l'ONU Femmes plaide pour l'égalité des genres

22 septembre 2010 – La chef de l'ONU Femmes, l'ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, a affirmé mercredi que le nouvel organe de l'ONU en charge de l'égalité des genres et de l'autonomisation des femmes, sera « le champion de la défense des droits des femmes ».

Créée le 2 juillet par l'adoption d'une résolution à l'unanimité à l'Assemblée générale, cette nouvelle entité « est une grande opportunité pour significativement accélérer tous les efforts que le système de l'ONU a mis en œuvre pour améliorer les conditions des femmes », a déclaré Michelle Bachelet lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU.

Nommée le 14 septembre dernier par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, la chef de l'ONU Femmes va amener « des compétences politiques de haut niveau et une capacité hors-du-commun à créer un consensus », avait-il dit.

La nouvelle entité est le résultat de la fusion entre plusieurs programmes et fonds déjà dédiés à l'égalité des genres. La Division de la promotion de la femme, l'Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme, le Bureau de la Conseillère spéciale pour la problématique hommes-femmes et la promotion de la femme et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme vont ont été agrégées pour former l'ONU Femmes.

« Face aux discriminations et aux violences auxquelles les femmes et les jeunes filles sont confrontées, nous avons besoin d'aller de l'avant », a dit Michelle Bachelet. « Les femmes ont toujours des salaires plus bas que les hommes et moins d'accès au crédit », a-t-elle souligné.

Dotée initialement de 500 millions de dollars, soit deux fois le budget des quatre entités qu'elle regroupe, l'agence si elle veut « faire la différence », doit recevoir des Etats Membres leur promesse de financement, a conclu Michelle Bachelet.

L'ONU-Femmes sera opérationnelle en janvier 2011.

Centre d'actualités ONU

 

23 Septembre 2010 -

La France octroie 1,4 milliard de dollars à la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme

20 septembre 2010 – La France est devenue le premier donateur sur les trois prochaines années du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en octroyant lundi 1,4 milliard de dollars.

« A travers cette annonce, la France a démontré un leadership et une vision », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. « La France montre l'exemple aux autres pays pour qu'ils augmentent leur contribution au Fonds mondial. La France a montré une forte solidarité avec les femmes, les hommes et les enfants qui sont dans le besoin de traitement et de protection », a-t-il ajouté.

Le Président Français, Nicolas Sarkozy, a annoncé l'augmentation de son aide devant l'Assemblée générale de l'ONU à l' occasion de l'ouverture du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Le Directeur exécutif du Fonds mondial, Michel Kazatchkine, a estimé que 2010 était « une année pivot ». « C'est l'année où nous allons savoir si nous échouerons ou réussirons collectivement à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Malgré les difficultés économiques globales, nous avons besoin de donateurs sur le long terme », a-t-il ajouté.

En marge du Sommet sur les OMD, le Président français a eu un entretien avec le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avec qui il a discuté notamment des OMD et de la gouvernance mondiale.

Mardi, la campagne Born HIV Free sera dans les rues de New York avec une initiative destinée « à indiquer aux dirigeants de la planète le chemin qui mène vers un appui décisif en faveur du Fonds mondial et de son action », a indiqué lundi le Fond par communiqué de presse.

Dans le cadre de cette initiative lancée en partenariat avec Google et YouTube, des messagers de la campagne prendront position à des carrefours stratégiques de Manhattan. Ils y placeront des panneaux sur lesquels on pourra lire des messages clés sur le VIH/Sida. Chacun des 20 panneaux différents, conçus pour ressembler aux panneaux routiers et attirer l'attention des passants, « reprend des statistiques fondamentales en rapport avec l'endroit où il sera placé », souligne le Fonds mondial.

Cette initiative est lancée au moment du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, qui se déroule cette semaine à New York.

« Il est prévu que les délégués voient les panneaux à plusieurs endroits alors qu'ils sillonneront la ville entre leur hôtel, le sommet et les réunions. Les messages qu'ils pourront lire visent à leur faire comprendre qu'une avancée majeure en matière de santé internationale, comme l'élimination quasi-totale de la transmission du VIH de la mère à l'enfant, est bel et bien à notre portée. Le Fonds mondial, s'il obtient l'intégralité des ressources dont il a besoin, contribuera à atteindre cet objectif en à peine cinq ans », a précisé le Fonds mondial.

Le Fonds mondial est la première source de financement au monde pour les programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les 4 et 5 octobre prochain, la communauté internationale se réunira à New York pour y annoncer ses promesses de contributions pour les trois prochaines années d'activité du Fonds.

Centre d'actualités ONU

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Pedro Medrano Rojas

Coordonnateur principal pour la lutte contre le choléra en Haïti

Pedro Medrano

"Nous ne sommes pas en concurrence avec le virus Ebola. Je pense que chaque situation d’urgence mérite le soutien de la communauté internationale".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Martin Nesirky, du Royaume-Uni, Directeur du Service d’information des Nations Unies à Vienne (Autriche) (27 février)

  • Le Secrétaire général nomme Damian Cardona-Onses, de l’Espagne, Directeur du Centre d’information de l’ONU à Dakar, au Sénégal (27 février)

  • Le Secrétaire général nomme M. Juan-Miguel Diez, du Mexique, Directeur du Centre d’information des Nations Unies à Port-d’Espagne (Trinité-et-Tobago) (27 février)

    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu