Lundi, 24 Novembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

22 Juin 2010 -

RTBF : Caekelberghs face à l’info Jean-Paul Laborde

 
La lutte contre le terrorisme et l’ONU : Eddy CAEKELBERGHS s’entretien avec JEAN-PAUL LABORDE, Directeur de la Task Force des Nations Unies contre le terrorisme. RTBF radio Face à l’information 17 juin 2010
24 Juin 2010 -

Objectifs du Millénaire : Ban appelle le monde à tenir ses promesses

23 juin 2010 – Les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sont réalisables « lorsque les politiques publiques des pays sont soutenues par les partenaires internationaux », a affirmé mercredi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui appelle à un sursaut mondial afin de tenir les promesses faites en 2000.

« L'amélioration de la vie des pauvres est intolérablement lente, même s'il y a eu quelques victoires, le changement climatique, la crise alimentaire et économique ont sapé les progrès », déplore le Secrétaire général en préambule d'un rapport publié mercredi sur les moyens d'atteindre les OMD d'ici à 2015.

« Des milliards de personnes observent la communauté internationale dans la réalisation de cette vision formidable portée par les Objectifs du millénaire pour le développement », a-t-il ajouté.

En septembre 2000, les dirigeants de la planète réunis à New York ont adopté la Déclaration du Millénaire dans laquelle ils ont prévu la réalisation de huit grands Objectifs du millénaire pour le développement d'ici à 2015. Il s'agit notamment de réduire de moitié l'extrême pauvreté, d'assurer une éducation primaire pour tous, de promouvoir l'égalité des sexes, de réduire la mortalité infantile, de combattre des maladies telles que le VIH/sida et le paludisme, d'assurer un environnement durable et de créer un partenariat mondial.

Les disparités n'ont cessé de s'accentuer, note le rapport. La moitié de la population mondiale n'a pas accès aux structures d'assainissement adéquates comme les latrines. Les jeunes filles les plus pauvres ont 3,5 fois moins de chances que les plus riches d'être scolarisées et 4 fois moins de chances que les garçons d'aller à l'école.

Toutefois, la proportion des personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour a chuté de 46% entre 1990 et aujourd'hui grâce notamment au progrès accomplis par la Chine et l'Asie du Sud-est.

En revanche, l'insécurité alimentaire s'est accentuée à cause de la crise économique. L'augmentation soudaine des prix des denrées alimentaires de base en 2008 puis la crise économique en 2009 a frappé les ménages les plus vulnérables qui ont désormais du mal à se nourrir.

L'Aide publique au développement (APD) a augmenté en 2008 et en 2009 pour atteindre 120 milliards de dollars par an. Mais d'une année à l'autre, l'aide a baissé de 2%, note le rapport. L'inquiétude est patente sur le montant qui sera alloué à l'APD pour l'année 2010, notamment pour tenir la promesse faites en 2005 par la communauté internationale de doubler l'aide destinée au continent africain.

En dix ans, le monde a perdu 13 millions d'hectares de forêt soit trois millions de moins que la décennie précédente, indique le rapport. Ces 20 dernières années, l'activité humaine a provoqué une augmentation de 50% des émissions de CO2 entre 1991 et 2007.

Pour combattre le réchauffement climatique l'ONU organise la prochaine série de négociations internationales sur le climat à Cancun, au Mexique en novembre prochain.

Un Sommet sur les OMD est prévu en septembre 2010 à New York pour faire le point sur leur avancement. Ban Ki-moon a par ailleurs salué l'intention du G20 d'inclure le développement à l'agenda d'une seconde rencontre prévue en novembre 2010 à Séoul, en République de Corée.

« Pour résumer, ce rapport démontre que l'incertitude liée à l'économie ne peut pas être une excuse pour ralentir nos efforts en faveur du développement », a prévenu le Secrétaire général alors que s'ouvre le Sommet du G20 le 26 juin prochain à Toronto, au Canada.

« En investissant dans les OMD, on investit dans le développement économique », a-t-il affirmé lors du lancement du rapport au siège de l'ONU à New York. « En se concentrant sur les besoins des plus vulnérables, nous posons les bases pour un avenir durable et prospère ».

Centre d'actualité ONU

 

24 Juin 2010 -

Ban nomme un groupe de "super-héros" contre la pauvreté

23 juin 2010 – A l'occasion de la publication mercredi du Rapport 2010 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé l'établissement d'un Groupe de personnalités de renommée internationale chargées de plaider en faveur des OMD.

Présidé par le Président du Rwanda, Paul Kagamé, et par le Premier ministre d'Espagne, José Luis Rodriguez Zapatero, les membres du groupe, appelés par Ban Ki-moon, « les super héros contre la pauvreté », vont s'atteler à préparer le Sommet sur les OMD qui se déroulera en septembre prochain au siège de l'ONU à New York.

L'objectif est de « générer une volonté politique et de mobiliser un mouvement global pour atteindre les OMD », a dit le Secrétaire général à l'occasion du lancement du rapport.

Les membres du Groupe travailleront chacun sur un ou plusieurs objectifs :

Muahammad Yunus du Bangladesh, Prix Nobel de la Paix s'attèlera particulièrement à travailler sur l'OMD n°8: « mettre en place un partenariat pour le développement ».

Michelle Bachelet, ancienne Présidente du Chili, Stine Bosse, du Danmark, Présidente de l'ONG Bornefonden, et Graca Matchel du Mozambique, ancienne Première Dame, travailleront sur l'objectif n°3 : « Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ».

Philippe Douste-Blazy, de France, Conseiller spécial de l'ONU sur les financements innovants pour le développement, et Bill Gates, des Etats-Unis, Président de Microsoft, s'attèleront à travailler sur les OMD 4,5 et 6 : réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle et combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies.

Wangari Maathai, du Kenya, Prix Nobel de la Paix, et Jan Eliasson, de Suède, ancien Président de l'Assemblée générale de l'ONU, se focaliseront sur l'Objectif n°7 : « Préserver l'environnement ».

Dho Young Shim, de République de Corée, Président de la Fondation pour un tourisme durable et l'élimination de la pauvreté, et la Cheikha Mozah Bint Nasser du Qatar, présidente de la Fondation pour l'éducation, la science et le développement communautaire, se préoccuperont de l'OMD n°2 : « Assurer l'éducation primaire pour tous ».

Julio Frenk du Mexique, ancien Ministre de la santé, mettra ses compétences au service de l'Objectif n°4.

Akin Adesina du Nigeria, Vice-président de l'Alliance pour la révolution verte en Afrique travaillera sur l'OMD n°1.

Ray Chambers, des Etats-Unis, Envoyé spécial de l'ONU pour le paludisme s'attèlera à travailler sur l'OMD n°6.

Jeffrey Sachs, des Etats-Unis, Conseiller spécial de l'ONU pour les OMD, et l'Américain Ted Turner, Président de l'entreprise Turner, mettront leurs compétences au profit de l'ensemble des OMD.

Centre d'actualité ONU

 

23 Juin 2010 -

Les énergies vertes, meilleur moyen de lutter contre la pauvreté

22 juin 2010 – Le développement des énergies vertes est l'un des meilleurs moyens de réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), selon un rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) publié mardi et qui se base sur un projet-pilote développé au Népal.

« L'accès à l'énergie apporte une meilleure qualité de vie pour les populations du Népal, et s'avère être une manière judicieuse d'accélérer les progrès vers les OMD pour les pays en développement », a dit le Directeur du Bureau des politiques de développement, Olav Kjorven.

Presqu'un million de personnes habitant dans des zones rurales isolées du Népal bénéficient d'un accès à l'énergie, indique le rapport du PNUD. Environ 250.000 Népalais sont reliés au réseau électrique grâce à un projet micro-hydraulique et 580.000 personnes ont accès à l'énergie nécessaire pour préparer à manger à l'aide d'une cuisinière.

« Sans accès aux formes modernes d'énergies, les populations, en particulier les femmes, portent des charges extrêmement lourdes parce qu'elles n'ont pas accès au transport. Sans pompe électrique, elles portent l'eau. Elles moulent le grain pour faire de la farine. Elles passent des heures à chercher du bois pour faire du feu et cuisiner », a déploré Olav Kjorven.

Plus de la moitié de l'humanité, soit environ 3 milliards de personnes, vivent sans lumière et sans énergie pour cuisiner.

« Notre expérience dans l'extension de l'accès à l'énergie aux populations rurales pauvres démontre combien nous pouvons rapidement généraliser de petits projets-pilotes en un programme national », a déclaré l'Ambassadeur permanent du Népal auprès de l'ONU, Gyan Chandra Acharya.

Le Népal va étendre le programme afin d'offrir un accès à l'énergie à des dizaines de millions de personnes, indique le PNUD.

Alors que le G20 se déroulera les 26 et 27 juin prochain, à Toronto, au Canada, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a encouragé lundi « toutes les initiatives qui permettront de renforcer la stabilité de l'économie globale, de l'environnement et la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ».

« Plus que jamais, les investissements en faveur des populations les plus pauvres du monde sont nécessaires pour combler les écarts dans la réalisation des objectifs de développement y compris des OMD », a dit le Secrétaire général.

Centre d'actualité ONU

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Kanayo F. Nwanze

Président du Fonds international de développement agricole

607074-nwanze

"Nous sommes confrontés au risque d’une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu