Vendredi, 09 Décembre 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

18 Novembre 2016 -

Les toilettes, l'affaire de tous !

toilettes

18 novembre 2016 - On parle de toilettes. Une des journées internationales préférées pour les blagues en tous genres, mais pourtant, la Journée internationale des Toilettes est un sujet bien trop important pour en rire. 2,4 milliards de personnes vivent sans système sanitaire décent et une personne sur dix n'a d'autre choix que de déféquer en public.

Cette année, l'angle pris par les Nations Unies est « les toilettes et les emplois » ainsi que les répercutions des (ou du manque de) système(s) sanitaire(s) sur l'existence et les cadres de travail.

Au travail, la transmission des maladies principalement causée par des systèmes sanitaires et des pratiques hygiéniques précaires provoque 17 % des décès sur le lieu de travail. De plus, d'après les estimations, la perte de productivité coûte jusqu'à 5 % du PIB dans de nombreux pays.

Les problèmes sanitaires ne sont pas limités aux pays en développement. En Europe, alors que beaucoup d'entre nous considèrent l'eau potable comme acquise, 100 millions de personnes n'y ont pas accès dans leur foyer. Dans la même veine, 67 millions de personnes ne peuvent se laver de manière décente et ne disposent pas de moyens sûrs de se débarrasser de leurs excréments.

Les excréments, plus familièrement appelés « caca », n'est pas un sujet que les gens aiment aborder. Toutefois, nous en produisons tous énormément. Selon les Nations Unies, si tous les excréments humains devaient être collectés et utilisés pour la création de biogaz, la valeur économique s'élèverait à € 9,5 milliards et l'énergie récoltée pourrait approvisionner 138 millions de foyers en électricité.

La production de biogaz est fréquente dans des pays comme la Chine, la Suède et l'Allemagne. Toutefois, malgré les bénéfices financiers évidents, nous ne parvenons pas à dépasser les barrières culturelles profondes liées à l'utilisation de nos propres déchets.

En attendant, il y a toujours l'exploitation minière des excréments. En effet, l'an dernier, des chercheurs américains ont découvert de l'or dans les déchets d'usine de traitement des eaux usées à des niveaux qui, si trouvés dans la pierre, seraient suffisants pour être extraits.

La Journée internationale des toilettes sert à sensibiliser et à inspirer les populations à l'action afin de lutter contre les systèmes sanitaires précaires partout dans le monde, un sujet souvent négligé et plein de tabous.

L'hygiène est une priorité mondiale du développement. L'objectif 6 du développement durable appelle la communauté internationale à assurer un accès aux toilettes d'ici 2030. Parvenir à offrir ce droit humain de base, le droit à l'eau et aux systèmes sanitaires, est essentiel pour l'homme, les entreprises et l'économie. Nous devons continuer à œuvrer pour un monde où les peuples du monde entier disposent de systèmes sanitaires adéquats et équitables.

18 Novembre 2016 -

Ban-Ki moon reçoit la Légion d'honneur

SG légion dhonneur good dimension

18 novembre 2016 -  « A la suite de votre élection, vous avez déclaré espérer que votre mission ne soit pas une mission impossible; votre mission était sans doute impossible mais elle a été accomplie » a affirmé François Hollande au moment de remettre la plus haute distinction française à celui qui a servi à la tête de l’ONU pendant plus de dix ans.

Lors de cette cérémonie, François Hollande a tout particulièrement salué son engagement sans faille dans la lutte contre le réchauffement climatique. De retour de Marrakech, où se déroule la COP22 qui prévoit les modalités de mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat, Ban Ki-moon a « salué le rôle moteur joué par la France, en appui de son action, pour une entrée en vigueur exceptionnellement rapide de l’Accord de Paris ». C’est dans ce contexte que les deux hommes ont réaffirmé leur volonté commune de lutter contre les changements climatiques.

Ban Ki-moon a également mis un point d’honneur à saluer la contribution majeure de la France dans la réalisation des objectifs et la promotion des valeurs onusiennes. En référence à la devise de la Légion d'honneur "Honneur et Patrie", le Secrétaire général a déclaré que « c’est avec un honneur tout particulier » qu’il a servi « les 193 patries qui forment l’ONU ».

Ce voyage à Paris est une forme d'au-revoir du Secrétaire général qui sera remplacé en janvier prochain par le Portugais Antonio Guterres. A cet égard, il a donc effectué une courte visite du musée du Quai Branly-Jacques Chirac avant d'aller faire ses adieux au personnel de l'UNESCO.

Pour en savoir plus, consultez le discours prononcé par le Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la remise de la Légion d’honneur par le Président de la République française.

 

18 Novembre 2016 -

Croisée des chemins pour la République centrafricaine

CAR Conférencei

17 novembre 2016 - Une contribution de plus de € 2 milliards pour la reconstruction et la consolidation de la paix en République centrafricaine a été annoncée lors d'une conférence rassemblant des donneurs de haut niveau à Bruxelles hier. Le don de l'Union européenne s'élève à € 409 millions et celui des États membres de l'UE à € 298 millions. La conférence rassemblait plus de 80 pays, organisations et agences internationales.

Ces promesses de dons ont été allouées au Plan national pour la reconstruction et la consolidation de la paix des autorités centrafricaines.

La réalisation de ce plan s'est faite en collaboration avec les Nations Unies, l'Union européenne et la Banque mondiale. Son succès dépend essentiellement de l'aide financière que la conférence parviendra à garantir.

Le Vice-secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, un des intervenants essentiels de cette conférence, s'est récemment rendu deux jours dans ce pays ravagé par le conflit. « Moins de trois ans auparavant, le pays était au bord de la destruction », a-t-il déclaré. « J'ai vu un pays faisant face à des défis énormes, mais également un pays avec un énorme potentiel ainsi qu'un engagement politique intense. »

Avec 40 % de la population en besoin d’aide humanitaire, le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra a assuré qu'il ne laisserait pas tomber son peuple ni la communauté internationale. « Le nombres de personnes présentes aujourd'hui montrent que vous croyez au potentiel de mon pays. C'est difficile, mais ce n'est pas une cause perdue », a-t-il déclaré. « Il est temps d'agir et nous avons besoin de votre aide ».

Les adolescents et les jeunes représentent 48,8 % de la population et sont très touchés par la crise politique et militaire. Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), a organisé un événement en marge de la conférence dédié à la contribution des jeunes. Cet événement rassemblait des représentants de la société civile, des communautés religieuses et des femmes. Ces dernières ont souligné un besoin de sécurité, car les filles et les femmes ont particulièrement souffert lorsque l'insécurité régnait.

« J'ai trouvé un pays avec un énorme potentiel, un pays avec beaucoup de vitalité et de dynamisme », a souligné Jan Eliasson, insistant sur le fait qu'il avait été impressionné par les importantes ressources humaines et matérielles disponibles en Centrafrique. Ses espoirs pour l'avenir du pays, sa réconciliation et son potentiel économique ont été réitérés par la Vice-présidente de la Commission européenne, Kristalina Georgieva, qui a conclu la conférence avec le Président Touadéra : « Le peuple de ce pays n'a aucune raison d'être pauvre. »

17 Novembre 2016 -

15 millions de dollars pour la Centrafrique

CxYAdIiUcAA0zlo

17 novembre 2016 - Le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, a annoncé aujourd'hui à Bruxelles à la conférence des donateurs pour la Centrafrique que le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la paix mettra à disposition 15 millions de dollars pour couvrir les besoins clés de consolidation de la paix dans le pays.

RCA : à Bruxelles, l'ONU appelle la communauté internationale à soutenir la consolidation de la paix

Discours du Vice-Secrétaire général de l'ONU

La MINUSCA salue les engagemnts des bailleurs estimés à plus de deux milliards de dollars

Page 5 sur 648

5

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Cristiana Paşca Palmer de Roumanie, Secrétaire exécutive du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (30/11)

  • La Directrice générale de l’UNESCO a nommé Herman Makarenko, chef d’orchestre ukrainien, Artiste de l’UNESCO pour la paix (29/11)

    Liste complète...

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

cineonu