Samedi, 30 Avril 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

05 Avril 2016 -

Le Secrétaire général de l’ONU appelle les chefs d’Etats à participer activement au Sommet humanitaire mondiale

A child watches a truck carrying humanitarian aid for the besieged town of Moadamiyeh in February. Photo UNICEFUN011402El Ouerchefani

5 avril 2016 – Participez au premier Sommet humanitaire mondial et lancez des messages forts pour renforcer notre humanité, tel est le sens de l’appel lancé aux chefs d’Etats et de gouvernement par le Secrétaire général des Nations Unies.

Les dirigeants de la planète sont invités par M. Ban Ki-moon à participer à ce sommet qui aura lieu les 23 et 24 mai à Istanbul pour discuter des cinq « responsabilités » qu’il a définies dans son « agenda pour l’humanité » : faire preuve de volonté politique pour prévenir et faire cesser les conflits ; faire respecter les normes qui protègent l'humanité ; ne laisser personne de côté ; améliorer les conditions de vie – fournir une aide ne suffit plus, il faut mettre fin au dénuement ; investir dans l'humanité.

« Le Sommet humanitaire mondial est une occasion unique pour impulser une dynamique de changement et envoyer un message de solidarité et de soutien aux 125 millions de personnes qui se trouvent dans une situation de crise aigüe », a dit M. Ban lors d’une réunion préparatoire au siège des Nations Unies à New York ». Il a invité les Etats à envoyer des délégations de haut niveau au sommet d’Istanbul et de faire montre de leadership sur l’un des plus grands défis du XXIème siècle.

Le Secrétaire général a invité les Etats membres à également participer, lors du Sommet, aux tables rondes avec des représentants de la société civile et du secteur privé pour discuter de ces responsabilités fondamentales.

Pendant la phase préparatoire du Sommet, M. Ban a indiqué que l'objectif est de finaliser d'ici au 18 avril des « engagements fondamentaux ».

« Ces engagements sont volontaires et non contraignants », a-t-il souligné. «Le Sommet humanitaire mondial n'est pas le point final. Cela doit être le début d'une nouvelle ère de solidarité internationale pour mettre fin aux terribles souffrances vécues par les personnes affectées par les conflits et les catastrophes et qui ont besoin de nous », a-t-il ajouté.

WHS logo fre

____________________________________

Agenda pour l'humanité (en)

Agenda 2030

Sommet humanitaire mondial (en)

Photo: UNICEF

01 Avril 2016 -

#PhotoFriday : le monde cette semaine

1er avril 2016 - Tour d’horizon des évènements et actualités qui ont marqué les Nations Unies cette semaine.

PFA

Photo : Rick Bajornas

Ban Ki-moon a signé un livre de condoléances à la mission permanente de la Belgique aux Nations Unies en hommage aux 32 victimes des attentats terroristes du 22 mars, qui ont également fait 270 blessés. Quelques jours plus tard eu lieu un autre attentat, à Lahore (Pakistan), tuant 70 personnes et en blessant plus de 250 autres.

PFA2

Photo : Milton Grant

Le 24 mars, Radovan Karadzic a été condamné à 40 années de réclusion criminelle par le Tribunal pénal International pour l’ex-Yougoslavie. Karadzic a été reconnu coupable de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Cette photo montre Karadzic (à droite), chef des Serbes de Bosnie, arrivant au Siège pour prendre part aux négociations de paix en vue de mettre un terme aux massacres en Bosnie.

PFA3

Le 24 mars, au Siège de l’ONU à New York eu lieu une cérémonie à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves. Le thème était« Souvenez-vous de l’esclavage : célébration du patrimoine et de la culture de la diaspora africaine et de ses racines ». Pendant plus de 400 ans, plus de 15 millions d’hommes, femmes et enfants ont été victimes de la traite transatlantique, l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire humaine.

PFA4

Des enfants jouent dans le camp de réfugiés de Zaatari, près de Mafraq en Jordanie.

Le camp de réfugiés de Zaatari a abrité près de 80 000 réfugiés syriens depuis son ouverture en 2012. Ban Ki-moon a visité le camp à l’occasion de sa visite en Jordanie le 27 mars, où il a rencontré sa majesté le Roi Abdullah. II et participé à une discussion ouverte avec la jeunesse jordanienne.

PFA5

Le 30 mars, Ban Ki-moon a donné une conférence à Stockholm sur le thème « des menaces qui évoluent, des valeurs intemporelles : l’ONU dans un paysage mondial qui change ». Cet évènement eut lieu à la mairie de Stockholm, et a été organisé par la fondation Dag Hammarskjöld et l’université d’Uppsala.

PFA6

Pékin dans le brouillard. Photo : Lei Han

À partir du 1er avril, la Chine prendra la présidence du Conseil de sécurité. 

30 Mars 2016 -

Mettre fin aux inégalités avec les ODD, débat en direct de New York

Inequality

30 mars 2016 - Une réunion spéciale du Conseil économique et social des Nations Unies, ECOSOC, se tient ce 30 mars pour évaluer comment les objectifs de développement durable peuvent œuvrer à diminuer les inégalités, qui non seulement perdurent mais s’accroissent.

L’agenda 2030 pour le développement durable et les 17 objectifs associés visent à réduire les inégalités et proposent une vision d’un avenir commun d’égalité et d’opportunités pour tous.

Les inégalités sont nuisibles aux sociétés et aux économies, elles ne sont pas seulement un défi politique, économique ou social, elles sont un défi moral.

Les inégalités peuvent être réduites par des politiques nationales et internationales. Plusieurs pays ont démontré que la mise en place de politiques sociales, notamment la protection sociale, l’accès pour tous aux services de base, une politique efficace pour l’emploi et un renforcement des institutions permettaient la réduction des inégalités. Cependant, ces cas restent des exceptions et globalement les inégalités non seulement perdurent mais s’accroissent.

Pourquoi les inégalités persistent ? Quelles formes d’inégalités sont plus persistantes que d’autres ? Comment y faire face ?

Comment combattre les inégalités au niveau global. Quelles sont les priorités dans la rédaction des inégalités au niveau global ?

Comment est-ce que la communauté internationale peut assurer que les objectifs de développement durables réduisent efficacement les inégalités ?

Quels sont les impératifs moraux et éthiques à réduire les inégalités ?

Voici quelques une des questions débattues lors de cette réunion spéciale de l’ECOSOC.

Cette rencontre peut être suivie en direct via UN Web TV 

Suivez aussi le débat sur twitter: #SDGs #GlobalGoals #Inequality

____________________________________

Liens

· ECOSOC Special Meeting on Inequality 

· UN Web TV 

· Objectifs de développement durable 

24 Mars 2016 -

S'unir pour mettre un terme à la tuberculose

24 mars 2016 – Chaque année 1.5 million de personnes meurent de la tuberculose. Pourtant on peut à la fois prévenir et guérir cette maladie.

TB Treatment Centre Lima Peru

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2014, 9,6 millions de personnes ont développé la tuberculose. Plus de 95% des décès ont lieu dans les pays pauvres et la maladie est parmi les dix premières causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans.  En 2014, on estime que sur un million d’enfants qui ont contracté la tuberculose, 140 000 en sont morts.

La tuberculose est une maladie infectieuse cause par la bactérie Mycobacterium tuberculosis. Elle affecte généralement les poumons, mais peut aussi s’attaquer à d’autres parties du corps. Environ une personne sur trois est infectée par la tuberculose au cours de sa vie, mais ne présente pas de symptôme et n’est pas contagieuse. Cette forme est appelée la tuberculose latente. Environ 10% des infections latentes évoluent vers une forme active de la maladie qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée. La tuberculose se transmet par voie aérienne lorsqu’une personne infectée des poumons éternue ou tousse.  

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré : « L’une des cibles des nouveaux objectifs de développement durable est de mettre fin à l’épidémie de tuberculose d’ici à 2030. Cette maladie touche de façon disproportionnée les plus pauvres et les plus vulnérables, les personnes marginalisées et celles n’ayant pas accès aux services de bases, notamment de santé. Par conséquent, la lutte contre la tuberculose doit aller de pair avec les mesures qui sont prises, dans le cadre d’autres objectifs de développement durable, pour réduire les inégalités, éliminer l’extrême pauvreté, faire en sorte que chacun bénéficie d’une protection sociale et d’une couverture sanitaire universelle et mettre fin à l’épidémie de VIH/sida ».

La tuberculose résistante aux médicaments est un problème de plus en plus préoccupant, et en cette Journée internationale de lutte contre la Tuberculose, nous nous devons de sensibiliser la population sur cette maladie et joindre nos forces pour la combattre.

____________________________________

Liens

·UNITAID

·OMS

·Objectifs de développement durable

Photo : Organisation Pan américaine de la santé 

Page 5 sur 615

5

news32x32 DblueNominations

cineonu