Mercredi, 29 Juillet 2015
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

26 Juin 2015 -

Retour à San Francisco où, il y a 70 ans, naissaient les Nations Unies

UN Charter siging ceremony 31947 s

26 juin 2015 - Le 25 juin 1945 à l'Opéra de San Francisco, les représentants pour la Conférence des Nations Unies sur l'Organisation internationale se sont retrouvés pour une dernière séance plénière. Ensemble, ils se sont levés, au sens propre comme au figuré, pour montrer leur approbation unanime de la Charte des Nations Unies.

Ces délégués ont délibéré sur la base des propositions élaborées par les représentants de la Chine, de l'Union soviétique, du Royaume-Uni et des Etats-Unis à Dumbarton Oaks aux États-Unis entre août et octobre 1944.

Les représentants des 50 pays ont finalement signé la Charte le 26 juin 1945. La Pologne, qui n'était pas représentée à la conférence, la signa plus tard et est devenue le 51ème membre fondateur.

L'Organisation des Nations Unies a officiellement vu le jour le 24 octobre 1945, lorsque la Charte fut ratifiée par la Chine, la France, l'Union soviétique, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et par la majorité des autres signataires. Depuis lors, la Journée des Nations Unies est célébrée le 24 octobre de chaque année.

Commémoration de la Charte : San Francisco à l’honneur

Pour commémorer le 70ème anniversaire de la signature de la Charte des Nations Unies à San Francisco, l'ONU a décidé de marquer l'événement dans la ville qui a joué un rôle clé dans la fondation de l'ONU. Il y aura une cérémonie publique à la mairie devant quelque 1000 diplomates, étudiants et membres de la collectivité. Le maire de la ville et d'autres représentants locaux et internationaux se joindront aux fonctionnaires de l'ONU lors de l'événement.

A New York aussi est organisé un événement spécial, avec notamment le lancement de l'édition anniversaire de la Charte des Nations Unies, qui se tiendra  de 14h30 à 16h au siège de l'Organisation. Le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, y prononcera une allocution, et d'autres intervenants suivront. La cérémonie officielle de San Francisco, avec entres autres le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de l'Assemblée générale, sera diffusée en direct. Cet événement n’est ouvert qu’aux titulaires d’un laissez-passer de l’ONU, mais vous pouvez suivre la cérémonie en direct sur Internet : UN webcast.

Plus d'informations sur le site de l'événement

25 Juin 2015 -

I am not a statistic : l’exposition qui donne un visage aux réfugiés de Palestine

Niraz Saied

25 juin 2015 - Avec le soutien de l’Union européenne, et sous le haut-patronage du Parlement européen, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) organise du 29 juin au 3 juillet 2015, une exposition photo intitulée « I am not a statistic » (Je ne suis pas une statistique).

Lire la suite...

19 Juin 2015 -

Près de 60 millions de réfugiés dans le monde, le HCR plus nécessaire que jamais

réfugiés

19 juin 2015 - L’année 2015 est celle d’un triste record : le nombre de réfugiés et déplacés frôle 60 millions. Plus que jamais, la Journée des réfugiés doit être une occasion de solidarité avec ses hommes, ses femmes, ses enfants qui fuient leur pays où ils ne peuvent plus vivre. Au jour le jour, le HCR leur apporte l’assistance dont ils ont tant besoin.

« Personne ne met son enfant dans un bateau à moins que la mer soit plus sûre que la terre », dit un proverbe somalien. Pourtant chaque jour, nous attendons les récits déchirants de familles embarquées sur des cercueils flottants, nous voyons des images de camps où les conditions de vie sont extrêmement difficiles.

L’arrivée massive, au prix de nombreux morts, aux frontières de l’Europe, a généré un débat passionné sur la réponse à apporter à ce nouvel afflux. Le 18 juin, François Crépeau, rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme des migrants, dénonçait la fermeture des frontières européennes, qui selon lui profite aux trafiquants et plaidait pour une ouverture régulée (article à lire ici).

Au sein du système des Nations Unies, le Haut-commissariat aux réfugiés, UNHCR, est en charge d’organiser l’assistance à ces populations en détresse. En cette journée mondiale, nous vous proposons d’en savoir plus sur cette institution.

Qu’est-ce que le HCR ?

Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a reçu mandat de l’ONU de porter assistance aux réfugiés. Depuis 1950, le HCR a aidé des millions de personnes en leur apportant protection et assistance. Actuellement, il assiste 46 millions d’individus à travers le monde, réfugiés, rapatriés, déplacés ou apatrides.

Quelle est sa mission ?

L'organisation a pour mandat de diriger et de coordonner l'action internationale pour protéger les réfugiés et chercher des solutions aux problèmes des réfugiés dans le monde. Le but premier du HCR est de sauvegarder les droits et le bien-être des réfugiés. L'organisation s'efforce ainsi pour tous d'assurer le respect du droit à demander l'asile et à trouver refuge dans un autre État. A terme, les solutions qu'elle met en œuvre sont le retour dans le pays d'origine, l'intégration dans le pays d'accueil ou la réinstallation dans un pays tiers.

Quelque 6800 employés sont actuellement déployés dans plus de 110 pays, protégeant et aidant des millions de réfugiés, de rapatriés, de personnes déplacées internes et d'apatrides.

Où intervient-il ?

Actuellement, le HCR est actif dans 123 pays où il fournit une assistance aux réfugiés et les protège des dangers liés à leur situation précaire. En Syrie, il joue un rôle-clé en fournissant protection et abris, coordination des camps de réfugiés et du matériel de secours. Dans chacun de ces domaines, il s’efforce, en plus d’apporter une aide d’urgence, de mettre en place des programmes et des projets permettant de surmonter durablement la crise.

L'organisation est également en charge du camp de réfugiés de Hassakeh. Le HCR est aussi actif au Burundi, au Nigéria, au Cameroun, en République démocratique du Congo, au Rwanda, en Irak et en République centrafricaine.

Que fait le HCR au Benelux et en France?

En Europe, l’essentiel du travail du HCR est le plaidoyer et l’information. Au Benelux, la représentation du HCR joue un rôle important dans le respect des normes internationales sur les réfugiés. En outre, il contribue activement à l'élaboration de la législation et de la politique nationale et européenne en matière d'asile. Il travaille également à mobiliser le soutien des sphères publiques, politiques et financières sur les questions liées aux réfugiés.

Il assure aussi la diffusion de l’information aux institutions, aux décideurs, aux journalistes et au grand public.

2015, année d’un triste record

Ce mois-ci le HCR publiera son rapport annuel. Déjà, le Haut-commissariat a fait savoir que jamais le nombre de réfugiés et de déplacés n’avait été aussi importants. Dans le monde, 59,5 millions de personnes sont concernées, soit 19,5 millions de réfugiés 38,2 millions de déplacés internes 1,8 million demandeurs d’asile.

Le conflit syrien génère les plus importants déplacements de population jamais enregistrés dans le monde - 7,6 millions de déplacés internes et 3,88 millions de réfugiés fin 2014 -, les autres pays les plus affectés sont l'Afghanistan (2,59 million de personnes) et la Somalie (1,1 million).

Le HCR dénombre ces cinq dernières années au moins 14 conflits qui ont éclaté ou repris: huit en Afrique (Côte d'Ivoire, République Centrafricaine, Libye, Mali, nord du Nigeria, République démocratique du Congo, Soudan du sud et cette année Burundi), trois au Moyen Orient (Syrie, Irak, Yémen), un en Europe (Ukraine), trois en Asie (Kirghizstan, plusieurs régions de Birmanie et du Pakistan).

Le dernier rapport du HCR

 

 

22 Juin 2015 -

 

 

Week-ahead 200x106 FR
Calendrier des événements du 22 au 26 juin 2015 (et au-delà).

La perspective européenne.

 

 

Page 4 sur 567

4

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

onucarrieres

Concours YPP 2015

Liste des pays participants

Coup de projecteur

Entretien avec Abdoulaye Bathily

Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale

616108 Bathily

"On ne peut pas construire la démocratie sur une base non consensuelle, on ne peut pas construire la paix sur une base non consensuelle..."

Lire l'entretien...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : rapport 2015

omd 2015

news32x32 DblueNominations

  • M. Ban Ki-moon nomme M. Paul Ladd, du Royaume-Uni, Directeur de l’Institut de recherche pour le développement social (23 juillet 2015)

  • Ban Ki-moon nomme le général Arthur David Gawn, de la Nouvelle-Zélande, à la tête de l’Organisme chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) (21 juillet 2015)

    Liste complète...

cineonu