Vendredi, 30 Septembre 2016
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

24 Août 2016 -

Quel futur pour la main d’œuvre de demain ?

ILO1

24 août 2016— L’Organisation internationale du Travail (OIT) publie aujourd'hui son nouveau rapport Emploi et questions sociales dans le monde 2016: Tendances pour les jeunes aujourd’hui qui propose une actualisation des chiffres relatifs au chômage des jeunes au niveau mondial et régional. Il montre que le nombre global de jeunes chômeurs devrait ainsi augmenter d'un demi-million cette année pour atteindre 71 millions, la première hausse du genre en trois ans. Photo: ONU.

Après plusieurs années d'amélioration, le chômage des jeunes est appelé à augmenter en 2016 et les jeunes sont affectés de manière disproportionnée par la pauvreté au travail. L'OIT estime que le taux mondial du chômage des jeunes devrait atteindre 13,1% en 2016 et se stabiliser à ce niveau en 2017 (contre 12,9% en 2015).

08 24 2016YouthWork

De jeunes travailleurs d’usines produisent des chemises à Accra, Ghana. Photo: Banque mondiale/Dominic Chavez

Le rapport sur l’évolution de l’emploi et des questions sociales dans le monde, publié en Janvier 2016, couvre tous les pays du monde et décrit différents modèles régionaux et sectoriels. Il offre une vision globale des tendances actuelles de l’emploi et du chômage mais aussi des taux de pauvreté au travail, des possibilités d’emploi décent dans les économies développées et en développement, ainsi que des inégalités hommes-femmes et des tendances migratoires parmi les jeunes. Il présente également des projections sur la période 2015-2017 pour l’emploi et le chômage.

D’après le rapport de l’OIT, le chiffre gloable du chômage en 2015 est de 197.1 million, 27 million de plus qu’en 2007 après la crise financière, et il est prévu que ce chiffre atteigne 199.4 millions en 2016.

Le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder explique que ”le ralentissement important des économies émergentes couplé à la baisse des prix des commodités a un effet dramatique sur le monde du travail. » Il a ajouté que « beaucoup d’hommes et de femmes sont dans l'obligation d'accepter des emplois à bas salaire, dans des pays émergents et des pays en développement, mais aussi de plus en plus dans des pays développés. »

Bien que les taux chômage des pays de l’UE et des USA aient baissé, la main d’œuvre émergente est très affectée par les écarts de travail. Ryder souligne que “trop de personnes sont encore sans emplois. Nous devons prendre des actions d’urgence pour augmenter le nombre d’opportunités décentes, ou nous risquons de fortes tensions sociales.”

Les taux de chômage de la jeunesse sont généralement beaucoup plus important que pour les autres tranches d’âge, et historiquement, les femmes sont plus touchées par le chômage que les hommes. L'actualisation des chiffres grâce à cette étude de l'OIT permet une meilleure compréhension des inégalités de genre et des migrations parmi les jeunes, étant donné que l’emploi reste l’une des raisons principales d’émigration pour les jeunes. Ce problème continue à affecter l'Europe où les jeunes ont des difficultés à trouver du travail partout sur le continent.

ILO2
Photo: ONU

La main d’œuvre d’aujourd’hui augmente donc les recherches de l’OIT tirent également la sonnette d’alarme pour une réalisation rapide de l’objectif 8 de développement durable des Nations Unies, soit promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous, hommes et femmes.

Sources : Le rapport sur l’évolution de l’emploi et des questions sociales dans le monde ; site de l'OIT

25 Août 2016 -

L'ONU salue la réponse des autorités françaises face à la canicule

01 07 2016FoodPrice

25 août 2016 - Alors que la France est confrontée cet été à sa troisième vague de canicule, la chef du bureau régional pour l'Europe de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations Unies (UNISDR), Paola Albrito, a salué mercredi la réponse des autorités à cette vague de chaleur et rappelé que ce phénomène était global.

« Les canicules sont à la hausse partout dans le monde en raison du changement climatique et d'autres facteurs, y compris l'effet d'îlot thermique urbain », a souligné Mme Albrito dans un communiqué de presse. « Ceci n'est pas une surprise étant donné que 2016 est bien placée pour devenir l'année la plus chaude jamais enregistrée ».

Pour en savoir plus : Centre d'actualités de l'ONU

Photo : Champ de blé en France. Photo : FAO / Olivier Thuillier

23 Août 2016 -

Se souvenir des errements de l'humanité

home decade afr descent

 23 août 2016 – L’histoire de la traite négrière et de l’esclavage a fait couler un flot de rage, de cruauté et d’amertume qui ne s’est pas encore tari.

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, des hommes et des femmes arrachées à l’Afrique et mis en esclavage se sont insurgés contre le système esclavagiste pour obtenir la liberté et l’indépendance d’Haïti, obtenue en 1804. Cette révolte a marqué un tournant dans l’histoire humaine, dont l’impact fut considérable pour l’affirmation de l’universalité des droits humains, dont nous sommes tous redevables. Photo : Shutterstock / Damian Ryszawy

Célébrée le 25 mars de chaque année, l’UNESCO célèbre la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition afin de rendre hommage à tous ces combattants de la liberté, et perpétuer en leur nom l’enseignement de cette histoire et les valeurs qu’elle porte. Cette Journée a également pour objectif de sensibiliser le public aux dangers actuels du racisme et des préjugés.

Afin d’honorer la mémoire des victimes, un mémorial permanent a été érigé au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York. Il a été dévoilé le 25 mars 2015. La structure gagnante, L’Arche du retour (vidéo), de l'architecte américain d’origine haïtienne Rodney Leon, a été sélectionnée à l’issue d’un concours international.

slavery1 Ark of Return

« L’Arche du retour » le Mémorial permanent en l'honneur des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves. Photo ONU/Rick Bajornas

Pendant plus de 400 ans, plus de 15 millions d'hommes, de femmes et d'enfants ont été victimes de la dramatique traite transatlantique des esclaves, l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire humaine. Leur courage nous impose des devoirs ce pourquoi il est important de leur rendre hommage en cette journée pour commémorer les victimes mais également ceux qui se sont battus durement pour l’abolition de la traite transatlantique. Pas seulement en Europe qui a eu un rôle historique majeur dans la traite négrière mais il faut aussi considérer les interactions entre l’Afrique, les Amériques, l’Europe et les Caraïbes et la responsabilité de chacun.

L’agenda 2030 pour le développement durable adopté par les leaders mondiaux offre un cadre pour éradiquer la pauvreté, et notamment les objectifs pour éliminer le travail force et le trafic humain permettraient de mettre fin à toute forme d’esclavage moderne et de travail infantile.

slavery 2
Trois générations de Gangá Longobá. L’afro-cubain Gangá Longobá était esclave et forcé à travailler dans une plantation de can à sucre au 19ème siècle. Photo: ©Sergio Leyva Seiglie, Projet “They Are We”

L’histoire de la traite négrière est aussi une histoire de courage, de liberté et de fierté de la liberté reconquise. Toute l’humanité s’y retrouve, dans ses errements et dans sa noblesse. Ce serait une faute et un crime de l’occulter ou de l’oublier. A travers son projet La Route de l’esclave, l’UNESCO entend puiser dans cette mémoire universelle la force de construire un monde meilleur et de montrer les liens historiques et moraux qui unissent les peuples.

C’est dans ce même esprit et afin de renforcer la coopération régionale, nationale et internationale pour bénéficier aux descendants africains que les Nations Unies ont proclamé la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024). Cette décennie a pour objectif principal de renforcer les actions et mesures garantissant le plein exercice des droits économiques, sociaux, culturels, civils et politiques des personnes d’ascendance africaine, et leur pleine et égale participation dans la société.

Sous le thème « reconnaissance, justice et développement », cette Décennie offre un cadre opérationnel pour encourager les États à éradiquer les injustices sociales héritées de l’histoire et à lutter contre le racisme, les préjugés et les discriminations raciales dont les personnes d’ascendance africaine sont encore victimes.

La Déclaration et au Programme d’action de Durban et la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale veillent à mettre en ces objectifs.

slavery 3
Image: ONU

  Toute l’humanité s’y retrouve, dans ses errements et dans sa noblesse.  ,  a déclaré Irina Bokova Directrice générale de l'UNESCO pour la journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition 2016.

_____________________________

Une Conférence sur la résistance et les effets de la traite transatlantique des esclaves aura lieu le 31 août au siège de l’ONU à New York de 13h15 à 14h30 dans le cadre du Programme d’action éducative sur la traite transatlantique des esclaves et l’esclavage.

L’événement s’inscrit dans le cadre d’une série de conférences, intitulée « The Birth of a Nation: Slavery, Resistance & Abolition » (Naissance d’une Nation : esclavage, résistance et abolition). Pour plus d’informations : http://www.un.org/fr/events/slaveryremembranceday/2016/events.shtml

Sources : UNESCO Décennie internationale ; La route de l'esclave : le chemin parcouru

19 Août 2016 -

Sharing humanity : l’histoire de Lucy

19 août 2016 – “Je crois sincèrement que l’aide alimentaire d’urgence est le seul espoir pour la plupart des réfugiés et des personnes déplacées. Ils n’ont pas d’autre choix. Comment la vie aurait-elle été sans ce soutien ?” a déclaré Lucy Wasuk, travailleur humanitaire du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le Sud du Soudan qui a passé les 18 dernières années à lutter pour les droits humanitaires.

WHD1
Lucy Wasuk au Soudan du Sud.  Photo: PAM/George Fominyen

Afin de marquer la journée mondiale de l’aide humanitaire, le PAM partage l’histoire de Lucy, la première d’une série de huit histoires sur des membres des équipes du PAM et leur travail dans leur propre pays pour éradiquer la faim.

Lucy a passé la plupart de sa vie dans des camps, du camp de réfugiés Bomba en Uganda, où elle a étudié à l’école primaire et où son père enseignait, au camp de personnes déplacées de Khartoum, où elle a obtenu un diplôme de management de l’Université pour femmes Ahfad.

En 1999, Lucy fut envoyée pour une mission à Pibor, dans l’État de Jonglei. À ce moment-là, j’étais la première femme travailleuse humanitaire à ne pas être khawaja (étrangère) à mettre les pieds à Pibor. Elle était surnommée « Bolen » par les réfugiés - un grand arbre qui abrite les aînés durant les fortes pluies – qui chantaient des chansons telles que « Avec Bolen, on voit des gros avions larguer de la nourriture du ciel ».

Une autre récompense arriva deux années plus tard, également à Pibor, lorsqu’elle trouva Wad Shilling, un orphelin de 11 ans qui lui demanda s’il pouvait aller chez elle pour manger un repas chaud. Avec l’accord de son oncle et de son superviseur, Lucy l’a emmené avec elle où il est resté pendant 4 ans. Il fréquentait l’école et déménagea plus tard à Juba pour devenir un homme d’affaires. À son tour, Wad a soutenu son neveu, qui travaille désormais pour Plan International, un partenaire du PAM, dans l’État sud-soudanais de Jonglei.

WHD2
Au Soudan du Sud, Hawa Elderib, une mère de sept enfants prepare un repas pour eux dans un camp de réfugié. Photo: PAM/Ahnna Gudmunds

Cet exemple montre qu’une personne peut faire une différence. Cette journée mondiale de l’aide humanitaire nous permet de nous unir sous le même nom de l’humanité et montre que nous ne pouvons faire de laissés pour compte.

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon souligne que ces engagements sont au cœur des objectifs de développement durable.

« Chaque année, la Journée mondiale de l’aide humanitaire nous rappelle qu’il faut agir pour alléger les souffrances d’autrui. C’est également l’occasion de rendre hommage aux agents de l’aide humanitaire et aux bénévoles qui travaillent en première ligne. Je tiens à saluer ces femmes et ces hommes dévoués qui bravent le danger pour aider ceux qui encourent des dangers encore plus grands. » — Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU.

Chaque jour, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes dans le monde, peu importe qui ils sont et où ils sont. La Journée mondiale de l'aide humanitaire est une célébration mondiale de ces hommes et femmes qui aident les autres. Cette date a été choisie par l'Assemblée générale en référence à l’attentat, le 19 août 2003, du Siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq, qui a causé la mort de 22 personnes.

WHD2
Le Secrétaire Général Ban Ki-moon lors de la cérémonie de cloture du sommet humanitaire mondiale, qui a eu lieu à Istanbul, Turquie, le 23-24 Mai 2016. Photo: ONU/Eskinder Debebe

C’est exactement ce que réalise Lucy chaque jour. En travaillant pour le PAM, Lucy prouve qu’elle souhaite agir pour aider la population du Soudan du Sud.

Cette année, l'ONU et ses partenaires appellent à une solidarité mondiale avec plus de 130 millions de personnes dans le monde qui ont besoin d'une aide humanitaire. Placée sous le thème « Une Humanité », cette Journée mondiale vise à souligner l'unité du monde affichée lors du Sommet mondial sur l'action humanitaire en mai 2016. Cette Journée met également en lumière les engagements pris afin de soutenir les populations affectées par les crises et de s’assurer que les travailleurs humanitaires puissent apporter leur aide de manière sûre et efficace.

Un quizz est disponible afin de vous rendre compte des choix impossibles auxquels font face les personnes dans des situations de crise, à votre tour : “The World You’d Rather” (en).

Sources : PAM

Page 4 sur 634

4

news32x32 DblueNominations

 

  • Le Secrétaire général nomme Mme Natalia Kanem, du Panama, Directrice exécutive adjointe du Fonds pour la population (FNUAP) (28 juillet 2016)

  • Le Secrétaire général nomme le général de division Mohammad Humayun Kabir, du Bangladesh, comme Commandant de la Force des Nations Unies à Chypre (26 juillet 2016)

  • Le Secrétaire général nomme M. Fabrizio Hochschild, du Chili, Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident en République centrafricaine (22 juillet 2016)

    Liste complète...

cineonu