Samedi, 20 Décembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Kofi Annan est nommé Envoyé spécial conjoint ONU-Ligue des États arabes pour la crise syrienne

107463-kofiannan23 février 2012 - La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, conjointement par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Nabil ElAraby:

Conformément à la résolution A/RES/66/253 de l’Assemblée générale en date du 16  février et, après des consultations étroites, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Nabil ElAraby, ont annoncé, tous les deux, la nomination de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, comme Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la crise syrienne.

Les Secrétaires généraux sont reconnaissants à M. Annan d’avoir accepté cette importante mission à un moment critique pour le peuple syrien.  Un adjoint à l’Envoyé spécial conjoint sera choisi parmi des candidats de pays arabes.

L’Envoyé spécial conjoint représentera, à un niveau élevé, les Secrétaires généraux des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la crise syrienne.  Il offrira les bons offices en vue de mettre fin à la violence et aux violations des droits de l’homme, et de promouvoir un règlement pacifique à la crise syrienne.

L’Envoyé spécial conjoint sera guidé dans cette mission par les dispositions de la résolution A/RES/66/253 de l’Assemblée générale et les résolutions pertinentes de la Ligue des États arabes.  Il mènera des consultations de manière extensive et engagera des discussions avec les interlocuteurs concernés à la fois en Syrie et en dehors du pays en vue de faire cesser la violence et de résoudre la crise humanitaire, et en vue de faciliter, par des moyens pacifiques, un règlement politique inclusif par les Syriens eux-mêmes, qui réponde aux aspirations démocratiques du peuple syrien par le biais d’un dialogue politique global entre le Gouvernement syrien et une large représentation de l’opposition syrienne.

Secrétaire général
SG/SM/14124


Syrie : Kofi Annan nommé Envoyé spécial conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe

24 février 2012 – L'ancien Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a été nommé Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes pour la crise syrienne, ont annoncé jeudi soir le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil El Araby.
« Les Secrétaires généraux sont reconnaissants à M. Annan d'avoir accepté cette importante mission à un moment critique pour le peuple syrien. Un adjoint à l'Envoyé spécial conjoint sera choisi parmi des candidats de pays arabes », ont dit MM. Ban et El Araby dans une déclaration conjointe.

"L'Envoyé spécial conjoint représentera, à un niveau élevé, les Secrétaires généraux des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la crise syrienne. Il offrira les bons offices en vue de mettre fin à la violence et aux violations des droits de l'homme, et de promouvoir un règlement pacifique à la crise syrienne", a précisé la déclaration conjointe.

L'Envoyé spécial conjoint sera guidé dans cette mission par les dispositions de la résolution adoptée la semaine dernière par l'Assemblée générale des Nations Unies et les résolutions pertinentes de la Ligue des États arabes. « Il mènera des consultations de manière extensive et engagera des discussions avec les interlocuteurs concernés à la fois en Syrie et en dehors du pays en vue de faire cesser la violence et de résoudre la crise humanitaire, et en vue de faciliter, par des moyens pacifiques, un règlement politique inclusif par les Syriens eux-mêmes, qui réponde aux aspirations démocratiques du peuple syrien par le biais d'un dialogue politique global entre le gouvernement syrien et une large représentation de l'opposition syrienne », ajoute la déclaration.

Kofi Annan s'est dit "honoré d'accepter le rôle d'Envoyé spécial conjoint pour la crise syrienne". "Je compte sur la pleine coopération de tous les acteurs concernés et toutes les parties prenantes et sur leur soutien à cet effort déterminé et conjoint des Nations Unies et de la Ligue arabe pour contribuer à mettre fin à la violence et aux violations des droits de l'homme, et pour promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne", a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse.

Le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, s'est félicité de la nomination de M. Annan. "L'expérience, la crédibilité et le large réseau de relations de M. Kofi Annan apportent des chances de succès à cette mission importante", a dit sa porte-parole dans une déclaration à la presse publiée vendredi.

M. Al-Nasser a appelé les autorités syriennes et tous les autres acteurs concernés « à coopérer pleinement avec le nouvel Envoyé pour obtenir une solution rapide qui garantisse le retour à la paix, la sécurité et l’unité nationale pour la Syrie. »

Le 16 février, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution qui demande au gouvernement syrien de faire cesser toutes les violences contre sa population et d'autoriser les secours humanitaires à apporter une aide aux personnes qui en ont besoin.

La nomination de M. Annan intervient alors qu'un rapport de la Commission d'enquête internationale indépendante sur la Syrie présentée jeudi au Conseil des droits de l'homme de l'ONU accuse les forces gouvernementales syriennes d'avoir commis des violations des droits de l'homme si graves qu'elles constituent des crimes contre l'humanité.

Cette Commission d'enquête est constituée de trois experts : Paulo Pinheiro, Yakin Erturk et Karen Koning AbuZayd.

Le Conseil des droits de l'ONU doit avoir une réunion spéciale consacrée à la Syrie mardi.

Vendredi, le Secrétaire général de l’ONU a répété que seule une solution politique mettrait fin à la crise en Syrie et a appelé les dirigeants du monde à agir rapidement et de manière cohérente pour faire cesser la violence.

« Chaque membre de la communauté internationale a pour responsabilité d’aider à faire cesser la violence et à garantir le bien-être du peuple syrien », a déclaré M. Ban lors de la Conférence internationale des Amis du peuple syrien, organisée à Tunis, la capitale de Tunisie.

« Il est temps de mettre fin au bain de sang et aux souffrances. J’appelle cette réunion à trouver un terrain d’entente et à agir pour alléger les souffrances du peuple syrien », a-t-il ajouté dans un discours lu par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe.

Le Secrétaire général a apporté son soutien à l’appel du Comité international de la Croix-Rouge pour une pause ou une trêve humanitaire quotidienne afin de permettre la fourniture d'une assistance par les Nations Unies et le Croissant rouge arabe syrien. Il a précisé que la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, se rendrait en Syrie dès que possible pour négocier avec les autorités un accès humanitaire.

Centre d'actualités ONU


facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Kanayo F. Nwanze

Président du Fonds international de développement agricole

607074-nwanze

"Nous sommes confrontés au risque d’une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme M. Mongi Hamdi, de la Tunisie, comme Représentant spécial et Chef de la Mission intégrée multidimensionnelle de l’ONU pour la stabilisation au Mali (12 décembre)

  • Le Secrétaire général nomme M. Ismail Ould Cheikh Ahmed de la Mauritanie Représentant spécial à la Mission de l’ONU pour l’action d’urgence contre l’Ebola (11 décembre)

    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu