Lundi, 18 Décembre 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Etablir la paix à Molenbeek

Molenbeek Kichka Israel Cartooning for Peace

4 décembre 2017 - Pour ceux qui connaissent le quartier bruxellois de Molenbeek (Belgique) uniquement à travers la une des journaux lors des attentats terroristes survenus à Paris et Bruxelles, la paix n’est probablement pas le premier mot qui vient à l'esprit lorsqu’on parle de Molenbeek. Cela peut donc sembler surprenant que Molenbeek-Saint Jean accueille une exposition consacrée à Cartooning for Peace (Dessins pour la paix), une initiative soutenue par l’ONU.

« Traits d’union – Le vivre ensemble en dessins de presse » est une exposition de caricatures réalisés par des dessinateurs de presse célèbres, organisée en collaboration avec des jeunes de la commune de Molenbeek-Saint Jean, commune tristement célèbre pour être le foyer de plusieurs auteurs présumés des attaques terroristes de Paris.

Plantu, dessinateur de presse et caricaturiste français au journal Le Monde, Président de Cartooning for Peace, a immédiatement accepté l’année dernière l’offre de la bourgmestre de Molenbeek-Saint Jean, Françoise Schepmans, de travailler avec des jeunes dans ce qu’il appelle « l’épicentre du tremblement de terre qui secoue notre fragile Europe ».

L’exposition « Traits d’union – Le vivre ensemble en dessins de presse » est plus qu’une exposition de dessins de presse car les caricaturistes, qui viennent de France, de Belgique, de Tunisie, de Syrie et d’Israël, ont travaillé en collaboration avec des jeunes pour organiser l’événement et ont participé à de nombreux débats avec des élèves issus des écoles du quartier.

Lors de sa tournée des écoles de la communes, Plantu admet avoir été intrigué, en tant que Français, et a découvert que les trois quarts des filles de 16-17 ans étaient voilées, certaines mettant même leurs mains devant leur visage afin de pas être regardées.

« Mais les rencontres et les conversations ont été plus que positives, a expliqué Plantu lors d’un entretien pour UNRIC. « Les dessins sont sans aucun doute intéressants, toutefois c'est la réaction des jeunes qui était la plus intéressante, certains approuvaient, d'autres étaient en désaccord avec le contenu des dessins de presse. Je pense que nous devons inventer de nouveaux dialogues avec ces quartiers troubles, et nous avons déjà décidé de nous engager avec des jeunes à Verviers en Belgique, à Clermont Ferrand en France et ailleurs en Europe. »

L'exposition s’est déroulée du 15 au 30 novembre 2017 à Molenbeek au Château du Karreveld, implanté dans un parc, au bord d’un lac paisible, rappelant encore une fois à quel point les stéréotypes peuvent être trompeurs. Les caricatures étaient organisées par thèmes tels que stéréotypes, immigration, réfugiés, solidarité, dialogue, libertés, respect, etc. Dans certains cas, les dessinateurs ont dû insister auprès des élèves pour que les dessins ne soient pas toujours compris au pied de la lettre.

« Un adolescent de 16-17 ans nous a interpellés et nous a demandé pourquoi l'intention des dessinateurs était d'humilier les musulmans", poursuit Plantu. « Nous avons tous expliqué qu'il n'y avait rien d’humiliant dans l'exposition qu'il venait de voir. Nous devons toujours expliquer que les dessinateurs danois et leurs collègues de chez Charlie Hebdo ne se sont pas réveillés un matin avec l'intention d'humilier un milliard de musulmans. Plus tôt, certains ont exprimé que c’était un bon débarras que mes amis de Charlie Hebdo aient été tués. Tant que c'est le cas, il reste encore beaucoup de travail à faire. »

Cartooning for Peace a été créé en 2006 par Plantu et le Secrétaire général des Nations Unies de l’époque, Kofi Annan. Selon Plantu, Cartooning for Peace et ses 162 membres, est actuellement plus pertinent que jamais.

Cartooning for Peace était censé être un événement unique en réaction à la Fatwa contre le designer danois Mahomed, que nous soutenions tous. Kofi Annan a ensuite suggéré que le projet continue en tant qu’association. Les années écoulées depuis sont la preuve qu’il avait non seulement raison mais aussi prévu qu’avec l’ère d’Internet, un dessin provenant de Copenhague ou d’une arrière-salle d’une brasserie de Saint-Germain des Prés pourrait avoir un impact mondial instantané sur le net. Cartooning for Peace a anticipé les événements tragiques qui ont eu lieu à Paris, Bruxelles et ailleurs. »

Le partenariat avec l’ONU a perduré et l’exposition de Molenbeek s’est associée à Together, une campagne des Nations Unies promouvant le respect, la sécurité et la dignité pour les réfugiés et migrants.

« La terre est notre seule maison »
Avec Thomas Pesquet, astronaute français

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Gunilla Carlsson, de la Suède, Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance de l’ONUSIDA (12 décembre 2017)

    Liste complète...