Lundi, 18 Décembre 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Conférence des Nations Unies sur le climat : les délégués s’accordent sur la marche à suivre

 COP23 leaders photo 20 novembre 2017, Bonn – L’Accord de Paris reste sur la bonne voie. Les négociations de Bonn en Allemagne se sont achevées avec douze heures de retard dans la nuit de vendredi à samedi mais les participants sont parvenus à un accord sur les prochaines étapes vers un plan d’action climatique plus ambitieux avant 2020.

Soutenu par un grand nombre d’annonces positives de gouvernements, des villes, des Etats, des régions, des entreprises et la société civile, les délégués de plus de 190 pays ont accepté de répondre d’ici un an aux questions suivantes : « où en sommes-nous, où voulons-nous aller et comment y parvenir ? ».

La principale finalité de l’Accord de Paris est de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C et aussi proche que possible de 1,5 °C considéré comme le seuil minimal crucial pour la survie de plusieurs petites îles et des pays vulnérables

 « Je suis très heureux que la COP23 ait eu un tel succès, surtout quand on connait le défi que représente un consensus multilatéral pour une action climatique décisive. Nous avons fait le travail qui nous a été confié consistant à mettre en œuvre les directives de l’Accord de Paris », a déclaré Frank Bainimarama, président de la conférence aussi connue par son acronyme « COP23 » et Premier ministre de Fidji.

 « La conférence a été une rampe de lancement qui peut nous amener au niveau supérieur d’ambition » a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive

La prochaine étape se déroulera en Pologne en 2018 pour la révision à la hausse des plans d’actions climatiques afin de d’atteindre les objectifs fixés pour 2020 et les objectifs à long terme de l’accord de Paris signé il y a deux ans.

Le Président de la COP23 et la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques ont décrit quelques points importants de la conférence climatique des Nations Unies de 2017 à l’issue des négociations :

  • Financement à long terme: les pays se sont félicités des progrès accomplis mais ont également demandé que davantage d’efforts soient déployés pour fournir les 100 milliards de dollars américains par an d’ici 2020 pour aider les pays en développement à prendre des mesures en faveur du climat.
  • Le Fonds d’adaptation dépasse la cible 2017: l’objectif de financement pour cette année était de 80 millions de dollars, mais les annonces de financement ont dépassé cet objectif de plus de 13 millions de dollars, portant le total à 93,3 millions de dollars.
  • La percée historique dans l’agriculture: il y a eu une percée politique historique en matière d’agriculture qui pourrait mener à une réponse plus rapide et plus coordonnée de la part des pays pour aborder un secteur qui est le deuxième plus grand émetteur après l’énergie.
  • Plan d’action pour l’égalité des genres – le rôle crucial des femmes dans la lutte contre le changement climatique sera formellement soutenu par le plan. Ceci est important étant donné que les femmes ont tendance à être particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique et ne devraient pas être exclues de la prise de décision concernant les actions et solutions. Le plan vise à faire que des femmes soient au cœur de tous les projets et décisions sur les changements climatiques au niveau international et national.

Pour plus d’information

« La terre est notre seule maison »
Avec Thomas Pesquet, astronaute français

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Gunilla Carlsson, de la Suède, Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance de l’ONUSIDA (12 décembre 2017)

    Liste complète...