Lundi, 18 Décembre 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

La jeunesse prépare la prochaine conférence Union africaine – Union européenne

u reporters show slogans for African Voices

16 novembre 2017 - Une sonnerie de téléphone portable résonne dans les haut-parleurs de l’espace évènementiel « The Office », rue d’Arlon, à Bruxelles. Soudain Keora et Thato, deux enfants africains, montent sur scène et commencent une conversation téléphonique. « As-tu entendu parler du 5ème sommet Union africaine – Union européenne ? », demande Keora. « Oui, et j’espère que tout le monde dans la salle se souvient d’y participer… parce que certains d’entre eux sont un peu vieux », répond Thato enthousiaste.

Keora et Thato sont une métaphore pour le sommet à venir, qui se concentrera sur l’investissement dans la jeunesse pour un avenir durable. En amont de ce sommet, l’Unicef et le Service de l’Union européenne à la protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO), ont organisé une rencontre pour encourager les jeunes Africains à s’exprimer sur l’importance de l’éducation pour leur avenir.

Le cinquième sommet UA-UE aura lieu les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Déterminante dans les relations euro-africaines, l’année 2017 marque les 10 ans de l’adoption de la stratégie commune UE-Afrique. Pour les leaders africains et européens, ce sera un moment clé et une opportunité de renforcer les liens politiques et économiques des deux continents.

La jeunesse est le thème central et les jeunes seront impliqués dans la préparation de ce sommet. Près de 60% de la population africaine a moins de 25 ans, responsabiliser les jeunes sera donc une priorité pour les leaders africains comme européens. Les autres sujets importants qui seront abordés sont la sécurité, les droits de l’homme, l’immigration, ou encore l’investissement et la création d’emplois.

event space rue d arlon african youth voices

L’éducation n’est pas toujours facile dans les situations d’urgence. Avant le sommet, l’UNICEF a mené une enquête d’opinion auprès des jeunes vivants en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale, grâce à l’application U-Report, la nouvelle technologie de communication instantanée développée par l’UNICEF. Aujourd’hui, 4 millions de jeunes U-reporters sont présents dans plus de 30 pays et plus de 120 000 jeunes africains de République centrafricaine, Tchad, Nigéria et Ouganda ont participé à l’enquête via Twitter et ont répondu aux questions sur l’importance de l’éducation en temps de conflit. Les U-Reporters ont présenté le résultat de l’enquête et le transmettront aux leaders africains et européens présents lors du sommet UA-UE.

Le Commissaire européen pour l’aide humanitaire et la gestion de crise a prononcé un discours sur les conflits et sur le fait qu’ils conduisent souvent à un manque d’accès à l’éducation. « On ne peut pas se permettre de perdre une génération. Aucun enfant ne peut être laissé pour compte, le soutien doit donc continuer. Les technologies novatrices seront accessibles à un plus grand nombre d’enfants et créeront les conditions d’un meilleur accès à l’éducation. Les compétences informatiques sont essentielles pour y parvenir et tous les enfants méritent ces opportunités. Leurs voix comptent. »

Selon le représentant de l’UNICEF au Nigéria, Mohamed Fall, “On doit transformer les problèmes en opportunités et les enfants apportent la solution”, soulignant qu’au Nigéria plus de 10 millions d’enfants ne vont pas à l’école.

« La terre est notre seule maison »
Avec Thomas Pesquet, astronaute français

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Gunilla Carlsson, de la Suède, Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance de l’ONUSIDA (12 décembre 2017)

    Liste complète...